La crèche de Noël de Contrepoints

Publié Par René Le Honzec, le dans Caricatures

Le regard de René Le Honzec.

Crèche de Noël (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence CC-BY 2.0)

Crèche de Noël (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence CC-BY 2.0)

François Baroin jure qu’il n’y est pour rien, ou pas grand-chose, mais les crèches sont discrètement malvenues dans les lieux publics d’après un papier pourtant officiel de l’Association des Maires de France. Ce qui montre que les laïcards ne sont pas toujours ceux réputés tels. Catholique, je vais aller à la messe de Noël, célébrée en breton (je rassure les grincheux, notre Président de région Le Drian n’est pas un indépendantiste), mais par compassion pour mes frères humains qui vivent dans l’agnostisme, l’athéisme, ou qui s’en foutent, je propose dans un esprit très libéral, Contrepoints oblige, une crèche qui réjouira l’honnête citoyen contribuable (pléonasme).

Avec Joseph-François et Marianne-Marie veillant le petit impôt déposé dans notre crèche, veillé par l’âne(sse) Ségolène qui le réchauffe avec une éolienne (qui ne tourne pas, d’où l’obscurité d’ambiance), le bœuf Laurent qui a si bien mangé son foin de la COP21 et qui veille à réchauffer l’atmosphère en racontant ses souvenirs de guerres et de napalm au petit matin. Bien sûr, bien qu’en avance, les Rois Mages apportent leurs présents au petit chéri des socialistes, le petit Impôt : le chômage avec le roi Manuel, l’insécurité avec la reine Christine et la guerre avec le mage Jean-Yves.

N’hésitez pas, chers lecteurs, à tirer une photocopie pour l’offrir une de vos relations de gôche, ce cadeau d’ouverture lui ira droit au cœur ! Joyeuses fêtes de Noël, amis lecteurs !

 

  1. Pour la crèche de l’elysee, on a déjà l’âne depuis 3 ans accompagné de sa dinde.
    Pour les marrons, on a pléthore de fournisseurs.

Les commentaires sont fermés.