Le Drian candidat en Bretagne

Publié Par René Le Honzec, le dans Caricatures

Contrepoints901

« Homme-lige du roi de Hollandie, surnommé le saumon (rose à l’extérieur, blanc à l’intérieur), Le Drian avait laissé de bons souvenirs de maire-député de Lorient, puis de Président de région avec des programmes économiques de bon père de famille, une absence d’ambition à la hauteur de son opposition. Avec le sujet qui pouvait fâcher : la Loire-Atlantique en Bretagne gérée façon brioche, tout le monde pour le principe, personne pour l’application.

Passé à la Défense, connaisseur du sujet, il n’est pas le ministre discret qu’il affiche. De sombres règlements de compte au sein de la grande muette ont ponctué les disputes de pouvoir entre les civils du cabinet ministériel et les militaires de l’EM. Grâce au tempérament belliqueux (et pas qu’au lit) du Président, d’opportunes guerres africaines ont dissimulé l’absence de vision stratégique de Flanby, passé de la fin de la Françafrique à l’intervention des Rafale sans complexe, de l’attaque de la Syrie à des tapettes sur Daesh.

Les militaires sont contents de faire leur job,qu’il connaisse assez bien, moins heureux de l’épuisement des troupes et du matériel. Le Drian remonte le moral en faisant la virée des popotes, en défendant les budgets, en vendant sans état d’âme socialiste des Rafales à des dictateurs corrompus et des Mistrals d’occasion de même.

Il est le seul à pouvoir conserver le rose sur le Gwenn-ha-Du Breton, sans certitude, les Bonnets Rouges et autres déçus du socialo-communisme formant masse.

Et, encore une fois, les socialistes tordent le cou à leurs principes, genre pas de ministre en campagne, et Le Drian a refusé de préciser s’il serait exclusivement président de région au cas où…

  1. Mouais…
    Je préfèrerais un Français intelligent à un Breton stupide.
    Le patriotisme de clocher a ses limites.

    1. Commencez par changer votre Président…Amicalement et Breizh Atao!

Les commentaires sont fermés.