Les milliardaires américains sont-ils des héritiers ?

Publié Par Bernard Zimmern, le dans Société

Par Bernard Zimmern

S’il est de moins en moins d’économistes qui contestent le fait que la plupart des milliardaires et même des millionnaires soient des entrepreneurs, une allégation assez courante est que la plupart auraient hérité leur entreprise de leurs parents et n’auraient fait que la laisser prospérer. Une étude extensive de l’origine des milliardaires par N. Kaplan et J. Rauh en 2013 a montré que pour leur très grande majorité, il n’en était rien.

Cette étude a été menée par les auteurs en combinant les enquêtes Forbes sur les milliardaires et les données du « Who’s Who », complétées par des recherches internet.

Le diagramme ci-dessus donne le pourcentage de la fortune des 400 milliardaires américains listés par Forbes pour les années 1982, 1992, 2001 et 2011 en fonction de leur degré d’héritage.
Ceux qui n’ont absolument hérité de rien figurent au-dessus de la référence 1, les héritiers de première génération au-dessus de la référence 2, deuxième génération référence 3, etc.
La référence 1,5 a été utilisée lorsque le milliardaire a hérité d’une petite entreprise pour débuter.
On voit que la part jouée par l’héritage n’a cessé de décliner et qu’en 2011, 70% des milliardaires avaient construit leur fortune en partant de zéro.

Un autre tableau est intéressant, celui donnant la nature de l’activité ayant conduit à la fortune.

Ce qui est remarquable est la montée des activités financières passées de moins de 5% à 20% en 30 ans, la chute de l’immobilier de 18 à 7,5%, la montée de la technologie passée de 4% à près de 15%.

Il est bon de signaler que cette recherche consacre près de la moitié de l’étude à rendre justice aux milliardaires qui seraient d’abord des super-managers. Les milliardaires sont d’abord des créateurs d’entreprises, des entrepreneurs qui ont créé leur fortune en créant de la richesse et des emplois.

Sur le web

  1. la majorité des riches sont des entrepreneurs (ce sont eux qui créent la richesse et l’emploi) et non pas des rentiers ou des banquiers. ce sont eux qui créent la croissance. Certes, sans l’état, ils ne seraient pas aussi riches mais ils seraient quand même riches
    http://www.emploi-2017.org/parmi-les-tres-riches-combien-d-entrepreneurs.html
    http://www.contrepoints.org/2013/04/26/122706-les-inegalites-sociales-ne-sont-pas-des-injustices
    http://www.contrepoints.org/2013/04/18/121943-qui-sont-les-tres-riches-americains
    http://ordrespontane.blogspot.be/2011/11/occupy-ton-temps-autre-chose.html
    http://www.contrepoints.org/2011/12/17/60581-les-riches-entre-la-realite-et-la-caricature
    http://www.emploi-2017.org/les-riches-sont-d-abord-des-entrepreneurs.html
    http://www.contrepoints.org/2011/11/13/55189-le-vrai-visage-du-1
    http://www.emploi-2017.org/risque-entrepreneurial-inegalites-et-richesse.html
    http://www.emploi-2017.org/meme-les-milliardaires-francais-creent-la-richesse.html
    http://www.emploi-2017.org/quels-sont-les-principaux-artisans-de-la-croissance-americaine,a0416.html
    http://www.emploi-2017.org/le-modele-de-la-toile-ciree,a0390.html
    la plupart des super riches ne le reste pas longtemps.
    http://www.contrepoints.org/2014/01/16/153456-la-roue-tourne-ultra-riches-et-biais-de-selection
    http://www.contrepoints.org/2014/01/18/153662-les-tres-riches-ne-le-restent-pas-longtemps
    http://www.contrepoints.org/2014/06/03/167232-ou-sont-les-super-riches-de-1987
    la plupart des politiciens de gauche font partie du fameux 1 %: http://www.contrepoints.org/2012/01/25/66226-la-nouvelle-aristocratie-de-francois-hollande-le-1-cest-lui-pas-nous

Les commentaires sont fermés.