CMU, PUMA : dès 2017, c’est fini selon la Cour des Comptes !

Publié Par Thibault Doidy de Kerguelen, le dans Social

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

curtain credits goshesh licence (CC BY 2.0) ), via Flickr.

curtain credits goshesh licence (CC BY 2.0) ), via Flickr.

 

Dans le cadre de la grande collectivisation du pays, à partir du 1er janvier 2016, les fichiers du fisc et de la sécu seront croisés. Il deviendra quasiment impossible d’échapper au grand Moloch, si ce n’est en devenant un total paria hors système ou en refusant d’être affilié à la sécu.

Il manquera entre 1,2 et 2 Mds d’€ pour couvrir les promesses du gouvernement

L’élargissement des régimes CMU-C et ACS (aide accordée au financement des mutuelles pour les bénéficiaires qui dépassent jusqu’à 135% le plafond donnant droit à la CMU-C) décidé par le gouvernement socialiste entraîne un surcoût évalué à une fourchette entre 1,2 et 2Mds d’€ à l’horizon 2017-2018 par la Cour des Comptes (le delta vient du fait que tous les ayants-droit ne demandent pas à devenir bénéficiaires). Ce surcoût n’est pas provisionné et aucune recette nouvelle n’est prévue. « Ces montants soulignent une difficulté majeure à honorer les engagements pris au titre de la CMU-C et de l’ACS, à travers notamment les relèvements de plafond de ressources dont elles ont fait l’objet ».

Ils faut dire que ce déficit vient s’ajouter aux 1,5 à 2 Mds d’€ d’allègement de charges prévu dans le cadre de la généralisation de la couverture complémentaire obligatoire d’entreprise qui vient elle aussi d’être imposée aux salariés par nos collectivistes.

Augmenter les contrats d’assurance de 5% ?

Dans l’hypothèse évoquée, le taux de la taxe affectée au Fonds CMU-C devrait augmenter dans une fourchette de 3,8 à 6,6 points. C’est écrit en toutes lettres dans le rapport de la Cour des Comptes. Or, les auteurs du rapport en conviennent eux mêmes, même d’ampleur plus limitée, une hausse de la taxe sur les contrats d’assurance n’est pas raisonnablement envisageable (mais sommes-nous encore sous l’empire de la raison ?). Cette taxe s’élève déjà aujourd’hui à 13,27% quand elle n’était que de 1,75 % en 2000, lors de sa création (Toujours ce bon vieux principe de la grenouille qu’on cuit à petit feu…).

L’augmenter encore équivaudrait à sortir encore plus de membres de la classe moyenne-basse de la couverture santé. Pour quoi faire ? Ré-augmenter les seuils d’accession à l’ACS ? C’est le cercle vicieux du collectivisme qui, à terme, nous le savons bien, finit toujours par une implosion et la disparition de toute prestation. D’autant que, maintenant, avec cette stupidité de contrat collectif obligatoire, toute augmentation de la fiscalité sur les contrats augmentera de facto le coût du travail.

Que préconise la Cour des Comptes ?

Eh bien, il n’y a pas de mystère. Si l’État, englué dans sa dette et dans ses déficits ne peut pas prendre en charge le surcoût, si augmenter la taxe qui finance actuellement le dispositif est inenvisageable, il ne reste plus qu’une voie… supprimer le déficit en réduisant le nombre de bénéficiaires !

Contrepoints525 - CMU - René Le HonzecEh oui, vous avez bien lu, je vous invite à consulter le rapport en ligne sur cette page. La Cour des Comptes préconise de prendre en compte l’intégralité des revenus (ce qui n’est pas le cas actuellement, les prestations sociales n’étant pas comprises comme revenus) des allocataires afin d’éliminer, en conservant les seuils établis par le gouvernement, l’équivalent du surplus de nouveaux bénéficiaires consécutifs aux décisions socialistes. Incroyable, non ? D’un côté on joue la démagogie en disant qu’on relève les montants donnant droit aux prestations et de l’autre on change les règles de calcul afin de réduire en réalité le nombre de bénéficiaires ! C’est vicieux, c’est stupide, c’est surtout le résultat logique de décisions prises sans réflexion, sans analyse, par des incompétents idéologues.

Toujours, la réalité rattrape les idéologues, toujours, les dindons sont… les citoyens qui paient.

A lire aussi :


Sur le web

  1. je ne comprend pas que les diverses allocations versées ne soient pas pris en compte en tant que revenus ; certaines famille reçoivent plusieurs milliers d’euros par mois en allocations diverses , et ce sont bel et bien des revenus argent gratis ou pas ; un smigard ne peut pas se payer de mutuelle , il n’y a pas de raison de soigner à l’oeil les ceusses qui touchent plus que le smig sans avoir à se lever le matin ;

    1. bonjour marie ,tout à rebours je crois que vous avez parfaitement saisi le principe de l’assistanat tous azimuts ! C’est pourquoi il existe une bonne raison de  » soigner à l’œil  » certaines populations qui en retour glisseront dans l’urne le « bon  » bulletin ,ce afin que la manne perdure ad vitam aeternam .

    2. marie : « un smigard ne peut pas se payer de mutuelle »

      Le SMIG a été remplacé en 1970 par le SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance)

      On se demande ce que vient f*** le « croissance » la dedans mais il ne faut pas trop en demander à nos énarques.

    3. « un smigard ne peut pas se payer de mutuelle »
      Arrêtons le délire, une mutuelle « essentielle » ne coûte pas cher et vous êtes couvert pour les gros problèmes. J’ai eu moi même ce genre de mutuelle pour 6 mois à moins de 60€ par mois pour 5 personnes à assurer, c’est vraiment idéal.

      1. Oui , la mutuelle de base , dite chirurgicale ne coûte pas cher , ce qui augmente le prix , c’est la prise en charge de la médecine de ville …

  2. Pas de souci, maintenant que Hollando et les socialistes ont adoubé Fidel Castro, on connait l’avenir de la France.
    Comme l’a dit Fidel Hollando, après les sacrifices, les lendemains qui chantent.

  3. Les prestations sociales non comptées comme revenus: ceci est déjà une aberration. On reçoit sans compter, et on dépense de même, car ces prestations sont reçues comme de « l’argent de poche », ce qui dispense de l’utiliser par exemple, pour payer les factures d’eau.
    Toutes les prestations devraient être intégrées aux revenus et fiscalisées. Et le paiement de l’impôt, même modique, devrait toucher tous les foyers.

    1. Je suis entièrement d’accord…les aides devraient avoir une seule vocation aider et ne pas devenir un dû que l’on attend chaque fin de mois…il est egalement plus que logique d’intégrer l’ensemble du patrimoine car je vois des propriétaires de biens immobiliers avoir des aides et CMU ce qui n’est pas logique qd un salarié se levant chaque matin et étant locataire voire colocataire n’a rien….Enfin personnellement je ne suis pas pour des aides financieres comme cela…si une famille a des besoin specifique type ne peut se nourrir, payer une facture d’element essentiel (eau, edf et non pas smartphone dernier cri), des soins, achat de fourniture scolaires…l’aide devrait etre dédiée uniquement à cela et non pas donner effectivement de l’argent de poche sans controle

      1. moi, je ne suis pas tout à fait d’accord : s’il n’y avait pas d’aide, il n’y aurait pas besoin de faire payer des impôts dessus.
        et s’il n’y avait pas d’aide, il n’y aura pas besoin de payer des cotisations, ce qui ferait que le salaire non amputé, redeviendrait rentable.
        aujourd’hui, je système dit textuellement aux pauvres « si tu te bouges et que tu travailles, on te prendra des sous pour donner à ceux qui ne travaillent pas » et il dit en même temps aux mêmes « si tu ne travailles pas, ne t’inquiète pas, ceux qui travaillent payent des impôts pour t’aider ».
        le système est inique, dès le premier euro.

    2. Les prestations sociales sont reçues comme de l’argent de poche ? Non mais qu’est ce qu’il ne faut pas lire !! Je vais vous apprendre une chose, je suis au RSA avec 1 enfant a charge et je paie comme tout les monde ma facture d’eau, d’électricité, le telephone, le gaz, les assurances etc etc… Et vous savez quoi ? Je paie meme les frais de santé pour mon fils vu que le psychomotricien et l’ergotherapeute ne sont pas (meme un tout petit peu) remboursé… Et que je n’ai pas les moyens de prendre une mutuelle en plus….Y en a marre de ces idées reçues ! Comme si ce n’était pas déja assez dur, des que l’on touche des prestations sociales, on se fais rabaisser…. Vous savez ce que cela fais de vivre a 2 avec 630€ ? pfff….

  4. On ne comprend strictement rien à votre article. Vous faites l’hypothèse que nous connaissons le détail du régime. Qu’est ce que la cmu-c?
    Qui sont les prestataires?
    Pourquoi est ce qu’augmenter les taux de cotisation fait sortir des cotisants? Les cotisations ne sont-elles pas obligatoires?

    J’ai lu deux fois, vraiment difficile de suivre.

    1. CMU = Couverture Maladie Universelle. C’est l’assurance maladie de ceux qui ne cotisent pas à la sécu (par exemple: les chomeurs en fin de droit). Comme la sécu ne rembourse pas tout, le législateur dans sa grande sagesse a inventé la CMU-C = CMU Complémentaire. C’est la mutuelle de ceux qui sont à ma CMU.

      Les prestataires de la CMU-C sont des mutuelles.

      CMU et CMU-C sont financées par des cotisations payées par ceux qui le peuvent selon le grand principe socialiste de base: il faut prendre l’argent là où il y en a, donc à ceux qui en ont.

      Augmenter les cotisations, entre autres effets sympathiques, fait augmenter le coût du travail. Certains emplois se retrouvent non rentables et disparaissent. Exemple: la petite société intermédiaire qui assurait le ménage dans ma maison a fait faillite suite aux changements des règles fiscales et sociales intervenues ces 5 dernières années.

      1. Non ! Confusion que l’ auteur de l’ article justement n’ a pas faite: CMU : vous  » bénéficiaire  » devez cotiser c’est un prélèvement mensuel qui est réglé à l’ ursaff
        Je met bénéficiaire avec guillemet car ce système français inique prélève une cotisation csg sur sur les revenus financiers 15,5 % et malgré ça facturera 100% des frais de médecine et ce système foireux est encore déficitaire ! chapeau !
        si vous voulez etre couvert par la sécu il faut ouvrir un dossier cmu ET payer VOUS (pas la collectivité )votre cotisation mensuelle à l’ ursaff

  5. De quoi vous plaignez-vous ?

    C’est l’application hyper concrète du principe de la mise en faillite.

    -moins d’argent en ressources
    =moins d’argent pour acheter/entretenir les clients

    Ici donc, disparition programmée, inévitable de la CMU. Bien sûr, comme le souligne l’auteur, on conservera religieusement l’acronyme !

    Mais personne n’y aura droit.

    Ergo : asséchez les caisses, poussez l’état à la faute… et vous verrez que la plupart des choses que vous détestez en tant que libéraux… disparaîtront.

  6. la CMU n’existera plus (trop de Français en bénéficient) mais l’AME, (réservée aux étrangers clandestins ou sans papiers ce qui est la même chose) sera toujours en vigueur. Cela s’appelle le système des vases communicants on en vide un pour remplir l’autre et c’est toujours le même pigeon qui passe à la caisse à savoir NOUS !

    1. Le même principe s’appliquera. On ne peut pas échapper à l’arithmétique.

      L’AME a été créée en 2000.

      Son budget atteignait déjà 233 millions en 2006.

      En 2013, le budget prévoyait 588 millions. Au final 744 millions ont été dépensés !

      A ce rythme, on sera au milliard en 2015.

      A un moment, comme pour la CMU… ça implosera. Et le dispositif sera démantelé, victime de la démence du système : « toujours plus ».

  7. Malheureusement les Assistantes Sociales habitent dans les mêmes quartiers et reçoivent des menaces sur leurs enfants, leurs famille… Alors elles ne s’aventurent pas à retirer une seule aide : même si la famille fume comme un train et des vrais cigarettes (pas de roulées), a les derniers smartphones avec contrats, la mère et la fille en coiffure exclusive, bien méchées souvent blonde..Le père avec la dernière voiture allemande…
    Les Vases communicants sont devenus un système de gestion typiquement Français, on vide une caisse pour en remplir une autre et quand elle devient vide on en videra une autre….Et quand tout sera vide, on a l’emprunt de 2 100Milliards, on pourra l’augmenter de 400 ou 500milliards…De toute façon on ne pourra jamais rembourser.

  8. Mr de Kerguelen exagère …il sait bien que la CMU fait partie de l’ADN de tout bon socialiste ( cela vous va du FDG au FN , en passant par l’UMP devenue LR ..) …on ne touche pas à l’état providence , car sinon , qui voterait pour nos merveilleux élus ( théorie du Public Choice ) …Bref , s’il manque des sous , on les trouvera , on d=fera payer la classe moyenne …

    1. Je n’y crois pas non plus. Je vois bien plutôt une taxe sur les assurances à 20%.

  9. bonjour

    en réponse a ce qui ce dit nous somme mois est mon épouse gravement malade atteins de cancer , nous étions tout les deux travailleurs puis commerçant artisan la maladie a détruit notre vie social est professionnel pour le plus grand plaisir de la caf est de la cpam qui exploite cette situation pour leur propre profit par plaisir de nous mettre dans la mouise alors que ces différente administration frappe aux bonne porte est poursuive les vrais fraudeur comme il ce doit est qu’il arrête de persécuter les pauvres gents comme nous sous prétexte qu’il faille recouvre ces somme indument verser par n’importe quel moyen voila ces tout ce que j’ai a dire pour info je vais faire un article dans le ouest France qui sera relayer par fr3 basse Normandie

    1. la France est très généreuse en vers tout le monde ,mais cela ne pourra pas durer ;à force de tirer les ficelles un jour elle fini par casser ,trop de laissé allé de ces gouvernement qui nous gouvernent aussi bien ;la gauche -la droite plus au moins des incapables;cela fais des années que cela dur

  10. nous les retraités nous finançons avec nos mutuelles tous les personnes qui aperçoivent le RSA?voilà pourquoi que les mutuelles des personnes âgées coûtent de plus en plus cher ;dans ce système social pour nous la France sans compter tous ces étrangers qui sont sans papiers qui viennent là pour des soins gratuit ;il faut arrêter tout cela ,les Français sont des moutons ;nous sommes trop généreux un jour nous en payerons les frais de tout le monde des personnes assistés de longue duré

  11. la France paresseuse envoyer tous ces assistés aux boulot ;ils y a un peu trop de social en France ;avec ces fraudes;l’état devrait exiger plus ce contrôle des ménages sur tous des prestations que tout le monde qui aperçoivent point bar

  12. Jean Paul Ben Nichoins

    Bahh 2017 si la loi sante est applique , tous le monde beneficiera du Tier Payant Generalise ….plus besoin donc de la CMU.
    Un seul petit pb …faudra etre affilie a une mutuelle « obligatoire »
    Soit les mutuelle rembourseront les actes des anciens CMU (mise en place d un fond de solidarite ou CMU C …), soit les medecins ne seront pas rembourses (c est a eux de verifier que leur patient ont bien une mutuelle )
    Conclusion , en 2017 faudra votre carte d identite et votre releve de mutuelle a jour pour beneficier du TPG

  13. L’ article n’ est pas erroné mais le titre oui ! car il s’ agit bien de cmu c et non cmu d’ ailleurs en rouge : protection COMPLEMENTAIRE ( C ) de la cmu
    certains ferait bien de se renseigner ou mieux lire avant de poster

  14. Je trouve que certains commentaires sont abusé!
    Ma belle-soeur as 2 bébés et percois une rsi de moins de 700€
    Entre le loyers,l’électricité, l’assurance de la maison et la ligne téléphonique il ne lui reste que 250€
    En promo pour deux bébés il faut une centaine d’euro de couches et de lait. Il leurs faut de la viande, du poisson, des légumes,des gateaux, des yaourts, des fruits ou des compotes
    en plus il faut les produits pour le change: lingettes,coton ,liniment,creme pour les irritations, lait hydratant, produits pour les laver, lessive pour bébé, creme solaire, spray anti moustique.
    En plus certains produits pharmaceutique ne sont pas remboursé comme les spray nasal quand ils sont enrhumé et certains médicaments.
    Je peut vous assurer que ma belle-soeur ne va pas au coiffeur et n’a pas de smartphone et si elle et mes neveux ont des vetements et des chaussures potable c’est parce que je met main a la poche pour les habiller
    Et moi même qui est un revenu normal je me prive pour que mes neveux vivent décemment

Les commentaires sont fermés.