Stagnation de l’économie française au 1er trimestre

Publié Par Contrepoints, le dans Économie générale

Selon l’Insee, en 2013, la croissance de l’économie française reste faible : le PIB en euros constants progresse de 0,3%, comme en 2012. La consommation des ménages redémarre, après une baisse historique en 2012.

En revanche, l’investissement total recule pour la première fois depuis 2009, résultat d’une réduction des dépenses tant des entreprises que des ménages. Du fait de la légère reprise de la demande intérieure, les importations se redressent. La progression des exportations est un peu supérieure, si bien que les échanges extérieurs contribuent positivement à la croissance.

Après un net recul en 2012, le pouvoir d’achat du revenu disponible brut des ménages se stabilise en 2013 sous l’effet de la désinflation, en dépit de la hausse des prélèvements. Le taux d’épargne des ménages est quasi stable. Les taux de marge et d’autofinancement des sociétés non financières diminuent de nouveau.

  1. Je me demandais pourquoi hier on ressortait l’affaire Pygmalion.
    Trouvé!

Les commentaires sont fermés.