OSRM : recherche d’itinéraire libre

Publié Par Contrepoints, le dans Technologies

Quand on cherche sa route, la majorité des gens se penche sur Mappy ou Google Maps. Je faisais partie de ces gens avant de découvrir Open Source Routing Machine.

OSRM est un service sous licence AGPL qui vous permet de chercher vos itinéraires, entres autres, via OpenStreetMap et sa base de données cartographiques libres.

Il s’agit plus précisément d’un logiciel en C++ permettant de propulser ce service : du bon décentralisé. Si vous voulez proposer ce service depuis votre serveur, c’est par ici.

Pour tester le bousin, je me suis dit que j’allais chercher l’itinéraire que je dois prendre pour aller au concert de Volo, à Montoy-Flanville, non loin de Metz, en Moselle, depuis Nancy, en Meurthe et Moselle.

Moi qui suis de la région, je ne connaissais pas l’existence de cette ville (village ?), ça devrait faire un bien bon test.

Je me rends donc sur Map, la version de test propulsée par OSRM.

Et voilà, même en passant par des villes loin d’être des capitales, on s’en sort très bien sur OSRM ! C’est parfait. Je peux même vous servir le lien vers l’itinéraire sur un plateau.

On peut aussi imprimer la carte en un clic, et choisir d’autres sources pour le calcul du chemin : OSM, MapQuest et MapBox.

Je vous laisse le plaisir de tester ce service. C’est un bon équivalent au trop utilisé Google Maps.

Pour reparler de PRISM, si vous proposez ce service sur votre serveur ou que vous utilisez une instance de confiance, vous serez certain de ne pas balancer vos données n’importe-où.

L’article original sur le Blog de dada

  1. La recherche d’itinéraire à la mode Google Maps c’est la recherche de Papa.
    Il ne m’arrive plus jamais de regarder quelle route prendre sur Map, encore moins OSRM.
    Aujourd’hui je ne me déplace plus qu’avec Waze dans ma voiture. Pourquoi ?
    Car la recherche d’un itinéraire ne sert à rien si cet itinéraire connait des bouchons, des accidents, des travaux, etc… Un itinéraire n’est utile que s’il est optimal pour atteindre la destination demandée, et c’est là que des systèmes qui compilent des millions de données issues des conducteurs comme Waze ont une vraie valeur ajoutée.
    Et Waze aujourd’hui c’est Google.

Les commentaires sont fermés.