Budget Défense : nouvelle L.P.M.

Publié Par René Le Honzec, le dans Caricatures

Le regard de René Le Honzec.

Pendant que Flanby enrôle 60 000 enseignants dans son armée d’électeurs, il en licencie quasi-autant dans l’Armée Française. La tâche, initiée par le Grand Gâteux de Corrèze, continuée par l’Agité de Neuilly, est accentuée par le Gros Teinté de Corrèze (aucun lien de parenté génétique). La France va se retrouver avec TROIS régiments blindés lourds (équipés de Leclerc). Les véhicules et matériels fatigués par l’Afghanistan et épuisés par le Mali ont un taux de disponibilités souvent inférieurs à 50%. Les nouveaux arrivent au compte-goutte, tant les Rafales que les VBCI ou notre fameux A400.

Des militaires se cachent de moins en moins (« Sentinelles ») pour critiquer et dénoncer la lente agonie d’une armée réduite à une variable d’ajustement budgétaire en temps de lâcheté politique. Il est vrai que nous ne sommes plus menacés par des Hordes Asiatiques ou/et Rouges, et qu’il faut en tenir compte. D’un autre côté, devons-nous assurer le SAV de différents printemps liés au réchauffements de dictatures qui furent nos amies ? Le Mali est notre maximum, c’est dire…

Surtout, il s’agit de condamner une pratique politique constante qui n’a aucune vision, à part celle de piquer des sous à la Défense muette pour éviter les contrariétés des alliés électoraux.