À 18 ans elle invente la technologie de demain

Publié Par Thibault Doidy de Kerguelen, le dans Sciences et technologies

Si les jeunes américains innovent et créent plus que les Français, c’est aussi parce que l’on décourage les talents en France.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Génération après génération, les USA nous offre le spectacle de ces jeunes génies qui inventent, font avancer la technologie mais, surtout, sont reconnus et gratifiés non par des impôts ou des taxes mais par des aides financières et des soutiens économiques.

Lu ici

La galère du téléphone déchargé en milieu de journée ne sera-t-elle prochainement plus qu’un mauvais souvenir ? C’est l’espoir que suscite l’invention d’Eesha Khare, une lycéenne californienne de 18 ans, qui a reçu le 17 mai un des trois premiers prix de l’Intel International Science and Engineering Fair (ISEF), devançant les 1.600 autres finalistes de 70 pays.

Eesha Khare a créé un petit appareil, appelé Supercapacitor, qui fixé dans une batterie de téléphone portable doit permettre de la recharger en 20 à 30 secondes. En prime, il résiste selon elle à 10.000 recharges, là où les batteries sur le marché faiblissent après dix fois moins. Elle l’a testé en allumant une lampe LED, ses travaux étant menés avec le matériel de l’université de Californie Santa Cruz.

Un condensateur révolutionnaire

« Mon projet a été de développer un nouveau condensateur, qui à la base est un appareil de stockage de l’énergie qui peut contenir beaucoup d’énergie dans un petit volume » a-t-elle expliqué à CBS San Francisco. Férue de chimie, Eesha Khare a conçu et fabriqué une électrode à capacité et conductivité améliorées. Le résumé technique de son invention est en ligne ici (PDF).

Son invention semble prometteuse, car elle pourrait être utilisée pour tout appareil à batterie, comme les tablettes, appareils photo, etc., et même pour des voitures électriques, selon elle. « Je mettrai le feu au monde », s’est exclamé la lauréate; de fait, si son appareil franchit le cap du développement et de la mise sur le marché, ce sera effectivement une révolution.

Pour l’heure, les 50.000 dollars de son prix permettront à la jeune fille de Saratoga de payer sa première année d’études à Harvard à l’automne prochain. CBS San Francisco précise que cette scientifique en herbe a aussi suscité l’intérêt de Google (dont on connaît les grandes ambitions dans le domaine de la mobilité).

Les jeunes Français sont-ils si bêtes ou le système éducatif français est-il si obsolète que rien ne puisse venir de nos « jeune génération » à part des pavés dans les vitrines et des agressions de touristes ? Je pense plutôt que rien n’est fait en France pour valoriser ceux qui ont la volonté de réussir. Au contraire, au nom de l’égalité, promue valeur absolue, il faut aligner tout le monde sur le moins disant. Pas de discrimination, plus de récompense, plus de mérite, même républicain. Les élèves ne sont plus classés, les notes ne sont plus communiquées à haute voix dans les classes, on parle même de supprimer les notes. Tout le système scolaire français, quelle que soit la valeur de certains professeurs, est fait pour ne pas inciter les élèves à l’effort, au dépassement d’eux-mêmes, à se distinguer par la réussite. Pire, on punit un élève qui cherche à faire mieux ou plus que les autres. Le résultat ? La majorité des élèves de troisième interrogés espèrent être un jour fonctionnaire. La belle ambition ! Pendant ce temps-là des gamines de 18 ans déposent aux USA les brevets de demain !


Sur le web

Laisser un commentaire

  1. trop beau pour être vrai .
    de plus, sans la publication des performances réelles du dispositif , il est impossible de voir le coté « révolutionnaire » .

    1. @futorofman
      les performances sont publiées:
      « It demonstrated high capacitance of 203.3 mF/cm2 (238.5 F/g) compared to the next best alternative supercapacitor in previous
      research of 80 F/g »
      « This resulted in excellent energy density of 20.1 Wh/kg, comparable to batteries, while maintaining a high power density of 20540 W/kg. It also demonstrated a much higher cycle life compared to batteries, with a low 32.5% capacitance loss over 10,000 cycles at a high scan rate of 200 mV/s »

      Si ça ne vous suffit pas c’est probablement que vous n’y comprenez rien… En fait de telles performances ne permettraient pas de faire rouler une voiture sur des centaines de kilomètres (elles sont en revanche très intéressantes pour les voitures hybrides) mais sont comparables à celles d’une batterie de smartphone avec l’énorme avantage du rechargement très rapide : c’est là l’avantage majeur des super condensateurs, avec l’inconvénient d’une autodécharge supérieure à une batterie conventionnelle.
      Un domaine où cette technologie constitue une avancée majeure , en dehors de la téléphonie: la robotique mobile

      1. « This resulted in excellent energy density of 20.1 Wh/kg, comparable to batteries, while maintaining a high power density of 20540 W/kg »

        je ne lis pas trop bien l’anglais mais cette phrase me laisse perplexe .

        1. exemple de comparaison avec un accumulateur au plomb classique AGM type « décharge profonde » :
          12V 30Ah poids 10kg–> 12*30= 360Wh donc 36Wh/kg (c’est une donnée maximale, en fait suivant les scénarios de décharge l’accu donnera moins voire beaucoup moins d’énergie) . Le maxi théorique d’un accumulateur au plomb (très difficile à atteindre dans la vraie vie) est je crois de 130wh/kg
          On peut donc dire que sur ce point la densité énergétique annoncée de 20Wh / kg est plutôt inférieure à celle d’un accu courant ; exit donc toutes les application de traction (sauf éventuellement la motorisation hybride)
          concernant la densité de puissance crête , c’est à dire en fait le courant que l’élément est capable de donner en instantané notre accu de comparaison aura une densité de puissance approximative de:
          100A (Imax) * 10V(U à Imax) soit environ 1000W donc 100W/kg
          Evidemment c’est très en dessous des 20kW annoncés par notre demoiselle mais logique: il s’agit d’un condensateur et non pas d’un accu
          Les inconvénients de l’accu : temps de recharge long , intensité crête limitée , nombre de cycle de charge/décharge limités ( 1000)
          Les inconvénients des supercondensateurs: densité énergétique inférieure à un accu et mauvaise tenue de la charge dans le temps ( quelques heures à quelques jours)

          à noter que les revendication de la publication citée annoncent une augmentation très significative des performances des supercondensateurs (quadruplement de la capacité), à mon avis susceptibles de révolutionner nombre d’applications notamment en robotique autonome: imaginez par exemple un robot aspirateur qui tourne 10 minutes , qui va se recharger une poignée de secondes avant de recommencer, et qui peut le faire 10000 fois avant de voir ses performances significativement dégradées

          Bon, j’admets que tout ça fleure bon la com mais j’attends que les protagonistes de ce forum m’amènent des éléments un peu plus concrets pour le prouver que la référence au labo d’une université qui a peut-être décidé d’aider une petite génie , c’est pas libéral comme façon de penser ? ;-)

          1. @electron

            on est donc totalement d’accord .
            le condensateur est certainement un idéal mais au prix d’un poids énorme . Avec les caractéristiques de celui ci le condo devrait peser une tonne pour péniblement faire avancer un véhicule .
            ces condensateurs sont a réserver aux faibles puissances et faibles consommations , même un iphone ne semble pas approprié .

          2. A poids egal ce condensateur stocke 2/3 de l’energie d’une batterie classique, mais surtout il peut la restituer et l’emmagasiner 200 fois plus vite.
            C’est tres interessant pour les systemes hybrides de recuperation d’energie.

            Et c’est pas si mal par rapport a une batterie de portable…pour 20 grammes a 3.3v ca donne 1200mAh…rechargeable en 20s.

      2. Exact.
        20wh/kg quand la moindre batterie au plomb est à 40wh/kg et les actuelles lithium-ion et li-polymère plafonnent entre 100 et 250wh/kg. Il y a encore de la marge de progression pour les accumulateurs. Les futures (mais encore hypothétiques) li-air sont théoriquement capables d’atteindre les 2500 wh/kg, au niveau de l’essence
        En outre les accumulateurs coutent encore plus chère que les batteries ç poids identique.

        L’enthousiasme charmant mais enfantin des libéraux pour les chimères américaines fait vraiment peine à voir.

      3. « Je mettrai le feu au monde » dit-elle.

        C’est bien le problème : plus on stocke d’énergie, plus les accidents sont dévastateurs !
        La meilleure batterie est la pile à combustion. Mais même en me payant très cher, je refuse de trimbaler un réservoir d’hydrogène !
        L’Hindenburg a été une sacrée démonstration (l’inflammabilité de l’hydrogène est une chose, le dégagement thermique en est une autre bien plus préoccupante (et explosive si confinée à des réservoirs.
        Et produire de l’hydrogène de manière efficace et bon marché est la fission nucléaire (cf. Fukushima)… la poule et l’œuf, quoi.

  2. Des publis sur des supercondensateurs aux propriétés « extraordinaires », il y en a à la pelle chaque année.
    La jeune fille n’a rien découvert du tout, elle a été enrôlé par un chef de labo spécialiste des supercondensateurs pour mettre en avant d’un projet moribond et attraper les couillons, ce qui de toute évidence a bien marché (lisez bien la phrase écrite discrètement, qu’aucun journaleux ne prendra la peine de lire : « Used lab equipment at University of California Santa Cruz under the supervision of Dr. Yat Li »).
    C’est une procédé courant employé par des labos US peu scrupuleux pour se faire la pub à bon compte, un « communication stunt » d’un banal à pleurer, rien à voir avec une quelconque découverte scientifique. C’est de la manipulation qui frise l’escroquerie, en tout cas, ce n’est à l’honneur d’aucun des protagonistes.

    1. @Homo-Orcus
      Personne n’a dit qu’elle est « conne ». Mais malhonnête, certainement oui.
      Gagner beaucoup d’argent malhonnêtement, c’est à la portée de beaucoup de monde, il suffit de peu de talent et beaucoup de vices.

      1. Malhonnête, probablement pas. Elle est plus simplement très contente d’avoir « trouvé » ce que d’autres connaissaient déjà, mais n’est juste pas très au courant. On peut mettre son jeune âge à son crédit, ici.

        1. Sauf que cette nanotechnologie (avec des matériaux peu coûteux, titane entre autres et nanotubes de carbone) avait fait la une des journaux scientifiques il y a déjà plusieurs mois non pas pour des condensateurs mais pour de nouveaux types de batteries compactes et surtout peu chères brevetée par UC Santa Cruz. Je tenterai de retrouver le lien.

          1. Coté brevet Daewoo avait déposé ces procédés en 2000 déjà. Donc elle n’a pas encore gagné une protection sans limite de son invention, si elle en obtient une.

        2. h16 « Elle est plus simplement très contente d’avoir « trouvé » ce que d’autres connaissaient déjà, mais n’est juste pas très au courant.  »
          —————————–
          Effectivement, on peut partir aussi sur l’hypothèse, charitable, qu’elle est loin d’être une génie.
          Ca ne change rien au résultat : de la « science » bling bling utilisée pour escroquer les crédules.

          1. En fait elle est certainement très douée, pour accéder à ce genre de concours on doit déjà être un peu dans le bain.
            « L’escroquerie » vient du labo en question qui se fait de la pub à bon compte.
            Peut-être qu’après tout elle a des connaissances proches d’un master de physique / chimie et qu’elle est tout à fait capable de comprendre la théorie du domaine en question.

            Ce qui colle pas c’est d’arriver comme ça, travailler 3 mois et hop hop abracadabra résultat qui change le monde.
            Laisser croire que ce que des dizaines de labos de physique dans le monde cherchaient était à la portée d’une gamine de 17 ans. Que c’était dans sa tête et qu’il suffisait de le lui demander.

            Pas la peine d’en rajouter dans le mépris, ceux qui sont à la rue ce sont les journaleux, pas celle qui a fait son stage comme il faut et qui a gagné un concours.

    2. Une conne peut avoir des parents géniaux : son père bossait chez intel et sa mère, quelques talents dans le domaine de la bio-génétique.
      Alors, on peut croire que la rejetonne est elle même une génie, et a tout inventer d’elle même.
      Ou plus prosaïquement, que les parents ont mis la main à la pâte, en utilisant des technologies trés récentes pour une démo tout juste révélatrice des possibilités actuelles, ayant pour seul besoin de payer les études de la gamine…

    3. l’argent n’est pas un critère pour jugée une connasse.
      tu sais combien a palpé Nabilla pour son « nan mais allo ? »…

      pour la jeune américaine, bien sûr qu’elle n’est pas bete, simplement elle est récompensée sur un critère autre que celui d’une inventeuse. Innoveuse applicative oui, inventeuse de technologie de rupture, non.

  3. Évacuez donc les hyperboles journalistiques habituelles (« révolutionnaire » etc.), il reste que
    * la fille a gagner un prix de « Intel International Science and Engineering Fair » ; 50 000 bucks. A moins de prendre le jury pour des couillons …
    * le machin n’est pas révolutionnaire en soi, par contre l’application est tout à fait intéressante. C’est une réelle innovation et l’article reste tout à fait pertinent quelque soit les défauts du truc et le boulot R&D (surtout D) qui reste à faire

  4. « Créer » demande la présence d’incitants et/ou de stimulants.
    Certains d’entre eux sont naturellement présents (la personnalité & l’intelligence de l’individu).
    Beaucoup de nos con-citoyens ne les apprécient qu’à coups d’argent-subsides.
    La société franco-européenne du « nivellement par le bas » et du clonage mental opérée par nos politiciens ne sont effectivement pas propices à installer un climat d’innovation par la liberté de penser. Or que ces mêmes « marionnettistes » ne cessent de nous infliger ces termes-slogans-lénifiants dont ils ne maîtrisent pas les rouages !
    Mêmes les dirigeants des pays dits émergents ont compris cette faculté et en usent : brésiliens, chinois et autres s’y emploient à qui mieux-mieux, ce qui nous laisse débordés sur tous les flancs !

  5. Amusant toutes ces réactions, l’auteur soulignait à juste titre l’absence de ce genre de compétition en France, il ne valide n’y invalide les travaux de cette jeune fille. Le problème est que pendant qu’aux USA il y a ce genre de concours qui réunit des milliers de participants lycéens et collégiens en France on forme, très mal, de futurs fonctionnaires. Qui prépare l’avenir?

    1. c’est clair, meme si le sujet reste vaseux ou encore un coup de défonçage de porte ouverte, cette fille a participé à un concours populaire créatif, chose impensable de nos jours chez nous. Les jeunes n’étant que des liseurs de revues, et bons consommateurs de chose déjà manufacturées.

    2. Exactement! la plupart des commentaires semblent relever d’une jalousie, d’un dépit extraordinaire, par ce que ce ne serait pas l’invention ou la trouvaille du siècle, etc… Evidemment en France, on aurait bien mieux fait, n’est-ce-pas!

  6. poudre aux yeux, les super-capas existent depuis longtemps et sont utilisés dans l’industrie depuis quelques années.
    les problèmes sont et restent
    – les faibles tension de service (moins de 3V),
    – la nécessité d’une électronique conditionnant la charge (limitation du courant d’appel)
    – une électronique de sortie pour fournir à l’équipement une tension constante durant la décharge,
    -le leakage (fuite).

    ils sont plus utiles dans les systemes puissants embarqués (accumulation d’une breve abondance de joules ; freinage) puis restitution peu après (redémarrage d’un stop ou feu rouge).

    en tout cas j’aimerais voir la gueule de ses connectiques pour supporter des centaines de branchements et transport de quelques Wh en 20 secondes…

    à mon avis le prix remporté par cette jeune fille est mal retranscrit, et ne porte pas sur la découverte de l’accu miraculeux, mais sur un truc autour ou un petit coup de pub pour cette techno.

      1. Pas la peine d’aller en Chine. Tu achètes une 208 e-hdi et, hop, tu roule en supercondensateur…
        Bon, plus précisément, le supercondensateur est utilisé dans ses limites actuelles, càd sans ralentir la décharge car l’intérêt est de pouvoir relancer le moteur diesel aux meilleurs tours pour limiter les vibrations.

  7. La jalousie française dans toute sa splendeur qui s’exprime dans ces commentaires :)

    Pour info, règle immuable dans la vraie vie du monde réel :

    « On se contrefout de savoir qui a eu l’idée le premier, le succès et la prospérité ira a celui qui l’exploite le mieux »

    1. Des commentaires assortis de précisions techniques pointues de la part de gens qui ont un certain niveau de connaissance du sujet, c’est l’expression de la « jalousie française » pour vous ? Ce qui est franchouille c’est votre réaction.

      1. cela me rappelle l’histoire de « l’invention » du moteur magnétique proposé dans l’émission de M6 de l’inventeur 2012 (pas mal de références dans les moteurs de recherche sur le net). Il est vraiment triste de constater le très faible niveau scientifique du grand public (et pas qu’en France visiblement) ainsi que l’absence totale d’esprit critique sur une telle nouvelle de la part des journalistes. Un simple calcul niveau collège montre qu’il faudrait un courant de 240A pendant 30s pour charger une batterie de 2000mAh …

  8. la question semble être le traitement médiatique non pas le prix gagné par la gamine.
    L’idée du petit génie qui trouve un truc formidable plait beaucoup ça fait une belle histoire..

    et l’article fait dans le french bashing… et surtout utilise le même procédé que les journalistes cherchant la belle histoire qui illustre cette chose qu’on sait déjà si bien..

    1. eh vous vous souvenez du génie français devenu riche pour avoir découvert ( et déposé)le nom vizavi ou je ne sais plus quoi..c’était la belle histoire du net de l’époque…

      Je sens même un jeunisme doublé de la « jeunesse portant l’espoir de changer notre monde euh qu’il faut changer parce que nous sommes  » au bout du système.

      1. On s’en fiche que ça soit vraiment révolutionnaire ou pas. Ce qui compte c’est qu’aux usa, on célèbre les entrepreneurs, inventeurs, et autres personnes qui se bougent.
        L’anglais de 17 ans qui a revendu Summly a Yahoo pour 17 millions, ce n’est sans doute pas un surdoué pour certains jaloux ?
        En France, la jeunesse qu’on fait passer dans les médias, c’est celle des casseurs.

        1. marrant que vous parliez de Summly car son but est de simplifier et résumer des informations recueillies ailleurs si j’ai bien compris. Il me semble que c’est l’un des problèmes du web qui a tendance à justement trop simplifier les choses.
          Cela s’applique au cas de l’article que nous commentons, mais aussi au cas de l’anglais de 17ans qui n’a en fait presque rien fait lui même. Il suffit de se renseigner un peu plus sur un sujet, les informations sont disponibles sur le net.

          1. Il a 17 ans, et il a revendu sa boite pour des millions. Il n’est peut être pas surdoué « technologiquement » (comme bill gates qui n’a pas développé msdos en partant de zéro mais en rachetant le noyau à une autre boite qui n’en avait pas vu le potentiel), mais il a su se placer dans les conditions pour que cela arrive, donc pour moi il est surdoué (comme le fille sujet de l’article qui a su utiliser son entourage, le système ou quoi que ce soit d’autre pour être la gagnante du concours).

            Hier à la radio, j’ai eu droit à l’interview du gros gagnant de l’euro million, ça c’est ce qui fait rêver les français, parce que leurs chances de devenir riche en étant entrepreneur sont tellement faibles qu’ils n’ont même plus envie de le tenter.

  9. En France ça ?Vous rêvez !Internationale est de nouveau à la mode…A mois qu’elle ne soit supplanté à brève échéance par « Maréchal nous voila! »!

  10. Elle dépose des brevets, car il y a des avocats prêts à défendre ces brevets. C’est pas comme en Europe ou il faut motiver les avocats avec de l’argent avant qu’ils se bougent le cul.

  11. Aussi dans l’électrique mais pour la rapidité de changem de batterie quand on voit les capitaux levés par cette sté israélienne qui vient de se déclarer en faillite …..
    En tant que petit inventeur breveteur français je passe vraiment pour un idiot . 1 invention géniale ça va la tete ?

  12. C’est curieux ces concours organises par l’Éducation nationale récompense les meilleurs élèves de leurs générations selon divers matières :
    http://odpf.org/colloque/repertoire_des_concours.pdf

    Certes il s’agit uniquement de sujets purement académiques qui ne déboucheront pas sur une application grand public mais la France a toujours la capacité d’identifier les personnes qui iront peuples les rangs de Norm’Sup…

    Le problème est que la fierté française nous empêche pour je ne sais quelle raison de promouvoir nos « réels » élites.

  13. Le Business Insider demande à Intel de modifier le descriptif concernant le supercondensateur créé par Eesha Khare, car :
    « No, You Won’t Be Able To Charge A Cell Phone In Under 30 Seconds Anytime Soon »

    http://www.businessinsider.com/supercapacitors-to-charge-cell-phones-2013-6

    Et comme disait Filidev dans les commentaires :

    « Les batteries au Plomb offrent une densité énergétique de 20 à 40 Wh par kg, tandis que les batteries Lithium-Ion font entre 150 et 200 Wh par kg. La lycéenne a réussi à développer un supercondensateur avec une densité énergétique de 20,1 Wh par kg.
    Les détails sont ici :
    http://www.supercondensateur.com/article24/une-lyceenne-ameliore-capacite-supercondensateur
    Bref, pas une révolution, mais une évolution ! »

    Par contre, la révolution des supercondensateurs est peut-être pour bientôt :

    http://www.supercondensateur.com/article25/recherches-supercondensateur-avancent-tres-vite

  14. Trés bon article, la France compte beaucoup de talent mais ses talent ne sont pas reconnu à leur juste valeur !
    Et je le redit la France, prend du retard sur les autre pays.

    1. Bon la France a des talens mais les Etats unis sont beaucoup plus en marge.
      Svp regarder ce message!!!!! Je suis entrain de developper un Logiciel puissant Multitache qui poura répondre aux problemes de d’utilisateurs je le fait en Visual Basic!! si tu es intéressait ecrit moi sur Facebok ma page c’est Merance ou ecrit moi sur Medi ngoie!! on poura etre en contact pour faire ce projet ensemble pour battre Microsoft et tout autre Géants de l’Informatique dans le monde.