Contrats Airbus, Hollande plante sa récupération

Publié Par Contrepoints, le dans Lu ailleurs

En tentant de récupérer dans l’amateurisme complet les succès d’Airbus pour son profit, Hollande se ridiculise encore.

Un article de L’Expansion.

[…]
Plus grave, l’Élysée, qui a pourtant activement participé, sous la houlette de son secrétaire général adjoint Emmanuel Macron, à la renégociation du pacte d’actionnaire d’EADS en décembre dernier, évoque une participation française au capital d’Airbus de … 37,9% et en déduit un chiffre d’affaires en France à hauteur de cette participation. Pourtant, le 27 mars, une assemblée générale extraordinaire d’EADS va valider le nouveau schéma d’organisation du capital de la maison-mère d’Airbus, qui ramène la part des États français et allemands à 12% chacun […]

Lire l’article sur le site de L’Expansion

  1. Il faut dire que la vaine gloriole de Moi-Président, si occupé à faire la roue qu’il en a « oublié » de mentionner le formidable consortium international qui oeuvre chaque jour au succès d’Airbus, aurait fait grincer des dents si le fou-rire ne l’avait pas emporté !

    Ce clown est ridicule (et son made in France très relatif en l’occurence)

  2. Le propre des malpropres est de s’arroger des titres de victoire pour des actions auxquelles ils n’ont nullement contribué !

    Lorsqu’on sait le nombre d’années-homme de travail d’équipe nécessaire pour conduire de telles études/négociations à bien, venir gesticuler en dernier lieu relève du ridicule… ce qui n’étonne qu’à peine, de la part de malpropres & Co.

Les commentaires sont fermés.