Clip du parti communiste : la gauche se déchire

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Le Parti Socialiste dénonce avec force la vidéo du parti communiste qui attaque violemment François Hollande.

Par la rédaction de Contrepoints.

La vidéo des vœux 2013 du Parti Communiste Français (PCF) fait grincer des dents au sein de la gauche française. Dans cette vidéo, qui affichait déjà 150 000 vues jeudi soir à 22h, le PCF ponctue des morceaux de discours de François Hollande de rires enregistrés, pour souligner toutes ses promesses non tenues, sur huit thèmes (culture, Europe, santé, droit de vote des étrangers, TVA, proportionnelle, finance et industrie).

Une provocation assumée pour le parti communiste, qui refuse de se positionner dans la majorité. Surtout une provocation de trop pour le parti socialiste, qui a répondu sèchement par un communiqué de presse aujourd’hui : « Le Parti communiste vient de dévoiler un clip vidéo qui vise de façon inacceptable le Président de la République et le Gouvernement. Ce clip est de mauvaise foi, mensonger et caricatural : il est une faute contre la gauche. » Et d’ajouter : « Ce clip est une honte pour ses auteurs. »

Selon Harlem Désir, premier secrétaire du parti socialiste, le PCF se trompe d’ennemi : « François Hollande et la gauche qui gouverne sont la cible exclusive de ce clip qui épargne totalement la droite et l’extrême-droite. Ce clip passe aussi sous silence l’incohérence du Parti communiste qui a, pour la première fois avec la droite au Parlement, [..]. J’appelle le PCF à cesser de se tromper d’adversaire, à se garder d’une dérive contraire à sa tradition de responsabilité. Ces caricatures sont insultantes et dangereuses pour l’unité de la gauche. La France n’a rien à gagner à la division de la gauche. »

Les critiques du PCF prêtent en tout cas à sourire, quand on voit chaque jour en France les conséquences dramatiques de la politique la plus dangereusement étatiste de toute l’Europe. En réponse à la folie taxatoire française, les réfugiés fiscaux se multiplient : Gérard Depardieu, Bernard Arnault, Emmanuelle Béart, Alain Afflelou, etc. Si à la franchise d’un Depardieu dénonçant vigoureusement la folie de la politique fiscale de François Hollande, la vaste majorité des autres préfèrent nier leur exil pour des raisons fiscales, on ne peut que constater l’ampleur croissante du phénomène. Encore hier, c’est le patron d’Akka Technologies qui a commencé à bouger ses activités en BelgiqueSelon Jean-Michel Fourgous, c’est 5000 personnes payant l’ISF qui partiraient cette année, contre moins de 1000 en 2011.

Avec ces départs massifs de personnes fortunées mais surtout de talents et de jeunes, une chose est sûre : ce sont les plus démunis en France qui paieront les pots cassés de l’étatisme.

Laisser un commentaire

    1. RTedy: « être patriote c’est aimer son pays sans condition »

      Eh bien c’est parfait, vous l’aimerez tout autant bourré de pauvres et de chômeurs.

      C’est rassurant pour ceux qui partent de savoir que vous êtes si heureux au pays.

  1. C’est moi où, certes Contrepoints à fait des audiences record ce mois-ci… mais en contrepartie récolte un lot de troll en commentaires plus important.
    En tout cas, ça confirme le fait que la France est foutu …

    1. J’ai fait le même constat, je ne sais pas si il y a plus de libéraux, mais il y a sans aucun doute bien plus de troll et de gens stupides.
      C’est une preuve de succès, non ?

      1. Le but de Contrepoints est de diffuser les idées libérales, en particulier en dehors des cercles de libéraux convaincus. La rédaction est donc ravie de voir plus de non libéraux commenter, puisque cela veut dire que les idées libérales sortent enfin de leur ghetto ! Après, la modération est et restera sévère envers les trolls…

      2. Fergunil: « C’est une preuve de succès, non ? »

        Dans ce cas c’est surtout une preuve de vacance scolaire.
        On ce chope tout les petits révolutionnaires en culotte et idée courte, ce n’est pas propre à contrepoint.

        1. @Ilmryn : pas bête, pas bête du tout, à force de ne toujours pas être au chômage, j’avais oublié les vacances !
          @Alexis : tout à fait d’accord avec vous, c’est bien une preuve de succès, j’espère juste ne pas me retrouver à lire des flux de commentaire du niveau du monde.fr, car si les trolls sont (et doivent, à mon sens) être censurés, les gens … obtus restent nombreux :)

  2. La réaction de Harlem Désir est tout simplement extraordinaire. M. Désir invente le délit de « faute contre la gauche » et le premier a en être accusé est le PCF, mort de rire !