Arnaud Montebourg joue la Jeanne d’Arcelor contre Mittal

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

Inconscience ? Mégalomanie ? Tentative désespérée de reconquérir Audrey Pulvar ? Quel redressement expansif de l’ego a bien pu pousser Arnaud Montebourg à jouer la Jeanne d’Arcelor, chevalier mytho contre le roi Mittal ?

Par Monsieur Z.

À défaut de pouvoir revendiquer une distinction pour son travail stratégique de brassage ventilatoire au ministère du redressement productif, Arnaud Montebourg pourra toujours prétendre à la palme de la rubrique Humour de Contrepoints. Il y a les clients, les bons clients et les excellents clients du bistrot et Nono mériterait presque de passer derrière le comptoir.

Nouvelle Montebourde en date, la menace injurieuse lancée contre Mittal pour l’appeler à quitter la France. C’est tout de même impressionnant non ? Un ministre seul qui menace à la volée le dirigeant d’une entreprise multinationale de 20 000 personnes. À un contre 20 000, Arnaud Montebourg c’est l’homme qui menace plus vite… que son nombre.

Avec Mittal, Arnaud Montebourg innove dans une nouvelle forme de maltraitance le Arcèlement, où l’on utilise la menace en s’appuyant sur une bonne dose d’indigence économique. Inconscience ? Mégalomanie ? Tentative désespérée de séduire à nouveau Audrey Pulvar avec une grande poussée de testostérone ? Quel redressement expansif de l’ego a bien pu pousser Arnaud Montebourg à jouer la Jeanne d’Arc…elor ?

Nous ne voulons plus de Mittal en France parce qu’ils n’ont pas respecté la France.

Au-delà du risible petit côté « Wesh cousin, j’te respecte alors tu m’respectes tavu ? », pointe un petit relent nationaliste dans cette phrase que seul un ministre de gôooche pense pouvoir se permettre sous couvert de s’en prendre à un vilain capitaliste mais qui n’a pas manqué de beaucoup choquer l’opinion publique en Inde où les internautes se déchaînent contre le nouveau méchant bollywoodien.
Quant à Boris Johnson, le maire de Londres qui effectuait justement une visite en Inde, il en a profité pour lancer un appel aux entreprises indiennes à venir s’installer chez lui tout en redressant notre ministre de manière productive et humoristique.

Je vois que les ‘Sans-culottes’ semblent avoir capturé le gouvernement à Paris. Le ministre français a été tellement extravagant en demandant qu’un investissement massif quitte la France », s’est-il amusé, disant avoir été stupéfait en lisant ses propos rapportés mardi dans la presse indienne.

Bref, avec un dossier pareil, si jamais Montebourg change de poste, son avenir au ministère des Affaires Étrangères est assuré… dans un placard à balais d’ambassade indienne.

Jeanne d’Arcelor, valeureux chevalier mytho contre le roi Mittal, ça en jette non ? Au regard de son efficacité relative et de son goût particulier pour les déguisements grotesques, on aurait plutôt imaginé Nono en Don Quichotte, voire en Don Quiche Lorraine à Florange, repartant sur son petit poney républicain à l’assaut du Monde Méchant pour aller bouter les Indiens hors de France.

Laisser un commentaire