UMP : François Fillon devant selon le sondeur Yves-Marie Cann

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Toujours pas de résultats officiels à l’UMP mais François Fillon serait très légèrement devant selon le sondeur Yves-Marie Cann sur Twitter.

Par la rédaction de Contrepoints.

Les résultats définitifs de l’élection à la présidence de l’UMP sont toujours attendus, la Commission d’Organisation et de Contrôle des Opérations Électorales (COCOE) du principal parti de droite continuant à « compter et recompter » les bulletins, alors que les deux candidats, François Fillon et Jean-François Copé, sont dans un mouchoir de poche et revendiquent chacun la victoire.

Toutefois, selon une expérience intéressante de crowdsourcing via Twitter, Yves-Marie Cann, directeur d’études Opinion et Politique chez CSA, et @nobr_ (Nicolas Obrist) donnent François Fillon gagnant d’une (très) courte tête : 93 voix ou 0,06% (50,03% versus 49,97% pour Jean-François Copé).

Leurs chiffres « sont une compilation complète (France métropolitaine) des chiffres locaux collectés et vérifiés auprès de la presse quotidienne régionale, de France 3 région et de sources internes à l’UMP. Les deux auteurs de cette compilation ont largement fait appel à Twitter pour obtenir les chiffres des régions manquantes, avec de nombreux appels largement relayés pour avoir les voix de tel ou tel département.

Des chiffres à lire avec prudence évidemment. Ils ne tiennent en tout cas pas compte des PV annulés par la COCOE, comme le rappelle l’un des auteurs de l’estimation:

Manquent enfin certains chiffres, certes plus faibles, dans les DOM et pour les français de l’étranger (à part Wallis et Futuna et la Nouvelle Calédonie, mais qui ne sont pas inclus dans les chiffres publiés par Cann & Obrist). En outre, vu l’écart extrêmement mince, il suffit de très peu pour changer le résultat de l’élection. Autant dire que Yves-Marie Cann insiste sur la prudence avec laquelle prendre ces résultats :

En attendant les résultats définitifs, UDI et Front National se réjouissent plus ou moins discrètement du résultat, qui affaiblira dans tous les cas la légitimité du gagnant qu’annoncera la COCOE aujourd’hui normalement.

Lire aussi sur le même sujet:

Suivre Contrepoints sur Twitter – Notre dossier sur l’élection à la présidence de l’UMP