Revue de presse et d’actu…alité par Monsieur Z – Vendredi 26 octobre 2012

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

En convalescence pour cause de grosse fatigue médiatique, Monsieur Z fait une lecture de presse expresse et une petite revue d’actu… alité. Éducation sexuelle à l’école, taxes, Pigeons, séisme de l’Aquila…

Par Monsieur Z

Séismes : Aquila faute ?
Des sismologues italiens ont été condamnés à 6 ans de prison ferme pour « homicide par imprudence ». En plus d’essayer de prévoir ce que cette salope de Mère Nature nous cause régulièrement comme tracas, à grandes pelletées de vies humaines balayées à coup de tsunami et autres tremblements de terre, il faut que les scientifiques puissent TOUT prévoir ET JUSTE ! Sale temps pour les têtes pleines. Heureusement que nos têtes vides de politiques ont l’immunité totale sur leurs prévisions et les catastrophes causées par le « gouvernement par incompétence ».

Sexualité à l’école : mets ton p’tit doigt dans mon nombril…
Ayant définitivement abandonné l’idée absurde que l’école et les professeurs doivent apprendre correctement à nos enfants à savoir lire, écrire et compter, Vincent Peillon s’est mis en tête qu’il valait mieux et d’urgence leur apprendre à bien forniquer. Les travaux pratiques auront lieu dans les caves de zones de sécurité prioritaire dans un esprit républicain de survivre-ensemble.

Aïd-el-Kébir : revenons à nos moutons
100 000 moutons sacrifiés à l’occasion de la fête de l’Aïd-el-Kébir. Les Musulmans sont des petits joueurs parce que pour l’Aïd-el-Ektoral, c’est près de 46 000 000 millions de veaux qui ont été menés à l’abattoir.

Forfait Joe Mobile SFR : concurrence acharnée sur les offres de téléphonie low-cost

La vie fiscale des vieux

Chères têtes blanches, réglez mieux vos sonotones voyons, et n’ayez aucune crainte pour l’intégrité des couches qui viennent de vous être changées. Malgré la frénésie d’imposition qui pousse nos ministres à annoncer chaque jour de nouvelles mesures taxatoires, dont celle sur vos retraites, le gouvernement n’a pas (encore) poussé le vice jusqu’à la persécution morbide. Il fallait donc bien comprendre, taxe sur les brasseurs et non taxe sur la mise en bière. Vous pouvez mourir en paix.

La vie fiscale des animaux
Vous avez vu cette soudaine fronde des damnés de la taxation ? PigeONs, moutONs mais jusqu’où ira-t-ON ?
CochONs, BichONs, DindONs, déclinONs toutes les possibilités contestataires dans le registre animalier et luttONs pour la survie des espèces face à ce grand prédateur carnivore nuisible qu’est l’État. De toute façON l’État ne fait rien à l’affaire, quand on est ON, ON est ON.

Laisser un commentaire

    1. D’après ce que j’ai survolé (Rue89) ils ont en fait été condamnés pour avoir écouté le pouvoir qui leur disait, en gros : « pas de vagues, n’affolons pas la population » soit exactement les mêmes conneries desquelles tous les ultramarins sains d’esprit ont appris de longue date qu’elles étaient aussi indignes de con-fiance que nos édiles, d’où le pic de fréquentation du site du NHC dès qu’une onde tropicale approche à moins de 1000 bornes de l’arc antillais, par exemple.
      Quand au GIEC et certains autres… Les -bîîîîîp- de ce calibre trouvent toujours une porte de sortie, je m’inquiéterais plutôt du sort des VRAIS scientifiques car, au même titre que l’électeur en phase de pétage de plomb a du mal à faire la différence entre musulman et islamiste, ou CRS et pigeon d’argile, etc., disons que la fuite des cerveaux risque fort d’accélérer pour cause d’instinct de conservation.