@Libé vs Arnault : les cons écrivent en escadrille

Publié Par Baptiste Créteur, le dans Non classé

Hier, nous avons publié une réponse à la une de Libé sur les jeunes qui se barrent. Aujourd’hui, nous répondons à la une bêtement provoc’ sur le vrai-faux départ de B. Arnault en Belgique. Rassurez-vous, nous ne souffrons d’aucun réflexe de Pavlov. Mais quand un pseudo-journaliste publie un article lamentable, pourquoi se priver ?

Par Baptiste Créteur

Après les jeunes, qui créeront la richesse de demain, vous invitez les riches, qui ont créé celle d’aujourd’hui, à partir. Vous pouvez être tranquilles : nombreux sont ceux qui obtempéreront avec plaisir, si ce n’est déjà fait. Selon qu’on s’adresse aux jeunes ou aux riches, le ton varie : l’incitation à « l’évasion tout court » des jeunes est teintée d’une certaine bienveillance, mais l’exhortation à l’évasion fiscale des riches est empreinte d’un certain mépris. Vous n’aimez pas les riches qui veulent partir car vous avez besoin d’eux, pour payer des impôts qui financent les largesses de l’État. Vous n’aimez pas ceux qui se sont enrichis en construisant la France et en employant les Français et qui, aujourd’hui, ne veulent plus porter sur leurs épaules le poids grandissant d’un système qui les prive d’une partie des fruits de leur travail au profit de ceux qui ne réussissent pas aussi bien. Ils ont apporté bien plus à la France que vous ne semblez le penser ; si vous continuez à mordre la main qui vous nourrit, nombreux sont ceux qui voteront avec leurs pieds.

J’espère que monsieur Arnault, que vous insultez en première page, est grand prince, car il fait partie de ceux qui paient des impôts et financent donc indirectement les 14 millions d’euros de subvention que vous avez reçus en 2010. Votre une est une belle façon de remercier ceux qui travaillent pour maintenir à flot votre canard qui ne sait apparemment pas nager seul, et vous éviterait quelques désagréments comme une plainte. Qui vous financera quand lui et les autres riches se seront envolés ?

Les riches sont attachés à ce qu’ils ont construit, et quitter la France alors qu’ils y ont bâti leur vie et leurs entreprises n’est pas une décision qu’ils prennent sans un pincement au cœur. Les usines, les marques, les points de vente qu’ils ont créés et développés emploient les Français. Ils n’ont pas construit seuls leurs fortunes ; ils se sont entourés de quelques personnes, puis quelques autres, et au fur et à mesure que leur empire grandissait, ont fait travailler des milliers de gens, en France et dans le monde (20 000 emplois créés  jusqu’à aujourd’hui et 3 000 embauches en France en 2011, même par un « riche con », ne devraient pas vous laisser insensibles). Qui le fera, quand ils seront partis ?

Les riches partent parce qu’ils estiment qu’on leur en demande trop. Pourtant, ils ne sont pas opposés à consacrer à d’autres leur fortune et leur énergie : la fondation d’entreprise de LVMH, entreprise dont votre « riche con » détient une part importante, finance des expositions et donne leur chance à de jeunes créateurs et artistes. Ils ont d’ailleurs porté jusqu’à aujourd’hui les institutions et le système français, en payant leurs impôts et cotisations et en employant les salariés qui en paient eux aussi. N’ont-ils pas le droit d’exprimer leur désaccord avec l’effort qu’on leur demande ?

Entreprendre, c’est prendre des risques et des initiatives pour construire, créer, innover, offrir de nouveaux produits, de meilleurs services. Un pays ne peut pas se passer d’entrepreneurs sans voir son économie péricliter, et personne ne souhaite prendre de risques s’il n’a rien à y gagner. Il est déjà très difficile d’entreprendre en France, et encore plus de réussir. Prendre l’argent à ceux qui en ont est plus simple que chercher à diminuer les dépenses d’un État toujours plus gourmand, mais ne leur en voulez pas si ceux à qui vous voulez imposer cet effort ne sont pas d’accord. C’est leur droit, et je suis prêt à parier que nombreux sont les pays prêts à les accueillir.

En revanche, je vois mal comment la France peut se passer d’eux. Les « efforts supplémentaires » qu’on leur demande, les « mesures d’urgence » et tout l’arsenal fiscal et réglementaire qu’on pourra déployer pour les priver d’une part toujours croissante du fruit de leur travail n’y pourront rien. Vous ne voulez pas que les riches partent, et apparemment la violence verbale fait partie de votre arsenal. Allez plus loin, déployez votre savoir-faire, vos compétences, votre énergie, innovez : allez construire ce mur dont vous semblez rêver.

Laisser un commentaire

  1. « J’espère que monsieur Arnault, que vous insultez en première page, »
    Insulte? Ou ça, quand ça?
    C’est Bernard Arnault qui devrait se souvenir de l’origine de sa fortune,et remercier le contribuables français.
    Renseignez vous.
    Le syndicat de défense des profiteurs n’a peur de rien.

      1. La fortune des fonctionnaires??? Des syndicats??? Je ne suis ni fonctionnaire, ni syndicaliste mais je ne connais pas beaucoup de fonctionnaire ou de syndicaliste déménageant en Suisse ou en Belgique pour diminuer leurs impôts!

          1. Voilà. Il n’y a pas de fonctionnaires riches. Non, il n’y en a pas. Et les fonctionnaires ne sont pas receveurs nets d’impôts. Non, il ne le sont pas. Ayé, mon hallucination est passée. Ouf. Merci. Vraiment.

    1. « Insulte? Ou ça, quand ça? »
      Euh… Le titre de la dernière une.

      « C’est Bernard Arnault qui devrait se souvenir de l’origine de sa fortune,et remercier le contribuables français. »
      Ah bon ? des explications, des détails, des sources peut-être ? Non ?

    2. @ claude delyon : Mr Arnault devrait remercier les contribuables français pour sa fortune ???? Pouvez vosu développer cette intéressante analyse de la créatino de richesse ?
      Puisque manifestement, VOUS êtes renseignés, et pas nous ?
      On va bien rigoler …

  2. Honteux cette réaction à la une courageuse de libé. Ce mec possède 40 milliards d’euros, est ce normal sérieusement? Je serai favorable à lui prendre au moins 38 milliards qu’il a gagné car des gens à peine payés au SMIC ont travaillé pour lui!

    Qu’ils se barrent oui, ces entrepreneurs toujours moins disants, qui attendent toujours plus de cadeaux fiscaux!

    1. @ Pfffff : je suis tout à fait d’accord avec vous !!

      Tenez, je prends un autre exemple, exactement de la même veine : Mozart a bcp trop de talent, surtotu comparé aux 50 millions de gens qui ne savent même pas jouer du pipeau en France. De plus, avoir autant de talent, est-ce bien normal ? les différences entre humain sont elles normales ? Je propose donc, comme vous avec arnault, de prendre du talent à Mozart afin d’en donner à ceux qui n’en ont pas.
      Impossible me direz vous ? et bien, c’est pareil pour Arnault, car ce que vous n’avez pas compris, c’est que la richesse se crée, elle ne se distribue pas. distribuez là et elle va disparaitre …
      Autre rappel historique et économique : si le niveau social est si élevé en France aujourd’hui, c’est grâce à la hausse de la productivité, pas aux lois sociales, donc ce sont les entrepreneurs les mieux disants sociaux …
      Quand aux cadeaux fiscaux, vous ne savez pas de quoi vous parlez …

      1. Mais bien entendu je n’y connais rien! Il s’agit pas de tuer les talents mais de limiter les écarts de richesse. Il est quand même indécent au 21ème siècle qu’un homme seul possède 40 milliards d’euros sur son compte et qu’il se plaigne, le pauvre, de devoir payer quelques millions d’impôts chaque année. Des millions de Français, privés de travail par la cupidité croissante des entreprises, aimeraient payer des impôts! La hausse de la productivité en France est due aux lois sociales et au système éducatif et social que l’on a construit contre l’avis des ultralibéraux et qui permet aux Français d’avoir une main d’oeuvre hautement qualifiée. Sans l’Etat (oui l’Etat ce diable!), nous serions encore sous développés et enfermés dans un système basé sur l’inégalité.
        Enfin oui je parle de cadeaux fiscaux parce que même si ça m’embête de consacrer 10% de mes modestes revenus, je suis heureux et fier de le faire!

        1. Tout le monde ne partage pas votre cupidité! Gary Becker et les autres racailles ont tort sur toute la ligne.
          egoiste
          Mes parents n’ont jamais payé d’impôts, mais ils auraient été de le faire pour payer tous nos services publics, seulement leurs revenus étaient trop faibles.

          « ‘par la force », pffff…

        2. « possède 40 milliards d’euros sur son compte »
          Ahahahah…
          Laissez-moi deviner votre âge : 13 ans ? 14 ans ?

          Sinon, ça ne vous paraît pas contradictoire ça : des français selon vous, très compétitifs mais… que personne n’embauche.

          1. http://www.challenges.fr/economie/20120908.CHA0574/bernard-arnault-premiere-fortune-de-france-a-demande-la-double-nationalite-franco-belge.html

            Les estimations fluctuent entre 20 et 40 milliards. Certainement à cause des quelques milliards cachés dans les paradis fiscaux…

            Les IDE sont toujours importants en France (http://www.ambafrance-at.org/IMG/pdf/La_France_dans_les_IDE_mondiaux.pdf) sont toujours aussi importants car notre main d’oeuvre est qualifiée, oui monsieur.

            Alors stop les insultes, allez protéger les super riches et taper sur les pauvres qui se révoltent contre les inégalités honteuses qui subsistent dans notre pays

            1. C’est toujours rigolo quand un parfait inculte en économie vient asséner sa vision du monde. On peut rire à peu de frais.
              Imaginer qu’Arnault a 20 ou 40 milliards sur son (ou même ses) compte(s) relève d’une méconnaissance assez consternante de la façon dont sont construites et entretenues ces fortunes.

          2. Pffffff
            « Les IDE sont toujours importants en France (http://www.ambafrance-at.org/IMG/pdf/La_France_dans_les_IDE_mondiaux.pdf) sont toujours aussi importants car notre main d’oeuvre est qualifiée, oui monsieur. »

            Le propos reste toujours contradictoire, mon grand.
            Il y a selon vous : « hausse de la productivité en France est due aux lois sociales et au système éducatif et social que l’on a construit contre l’avis des ultralibéraux et qui permet aux Français d’avoir une main d’oeuvre hautement qualifiée. » mais malheureusement il y a : « Des millions de Français, privés de travail par la cupidité croissante des entreprises,… »
            Donc selon vous : des français plus compétitifs (savez-vous ce que ça signifie au moins ?) que les autres, mais personne pour les embaucher ?

            Pourquoi parler des IDE ? Y-a-t’il « Des millions de Français, privés de travail… » ? ou bien non parce qu’ils sont ultra-hyper-méga-compétitifs et attirent donc les investissements étrangers ?
            Alors ???

            Et à propos de votre IDE.
            Vous vous souvenez de votre : « Parce que les entreprises vivent des subventions et autres exonérations?? »
            Vous y trouverez un élément de réponse.

        3. @ Pfff : ce monsieur se plaint d’avoir un taux d’imposition de 80 à 90 % de sesrevenus. si on vous prends 90 % de vos revenus, vous ne vous plaignez pas vous ? vous n’êtes pas un esclave ?
          « Il s’agit de limiter les écarts de richesse » ?!?!? et pourquoi ? selon quels principes ? selons quelle mesure arbitraire ? et pourquoi ne pas limiter les écarts de beauté ? de taille ? de talent ? de force au babyfoot ? de couleur de cheveux ? si le lit de procuste est un mythe qui date de plus de 2500 ans, ce n’estp as pour rien non ?
          Le chomage est dû à la cupidité crosisante des entreprises ??? de quoi parlez vous ? le taux de marge des sociétés n’a jamais été aussi bas depuis 25 ans ??? Mais avant tout, qui crée des emplois à part les entreprises ? dites ? La hausse de la productivité française est dûe aux lois sociales ??? Donc il suffit aux hommes préhistoriques de reprendre nos lois sociales pour être développés ? l’invention de l’électricité, le taylorisme, la chimie est dûe aux lois sociales ????
          Dans quel monde vivez vous ? Pour info, ce sont les libéraux qui ont proné l’école, pas les socialistes (Mr Guesde était contre car il ne voulait pas fournir de la main d’oeuvre qualifiée aux entreprises).
          Vous sous entendez inégalité au sens injustice alors qu’il s’agit de différences. Les êtres humains sont différents, l’uniformité est-elle souhaitable ?
          Mais encore ? vosu payez 10 % et vosu êtes contents, mais les gens qui bénéficient de cadeaux fiscaux (lesquels d’ailleurs ? vous n’êtes pas capable d’en citer un seul) payent plus de 60 à 70 % de leurs revenus, ce n’est pas pareil Dans votre prose, beaucoup d’affirmations basées sur des pré supposés écoonmiques faux car socialistes, développez donc vos affirmations.

          Tenez, rien que la plus belle : ce sont les lois sociales qui font la hausse de la productivité …. pourquoi alors l’URSS n’avait aucune productivité, comme les fonctionnaires français, qui bénéficient de toutes les lois sociales ? la contradiction de votre affirmation ne vous choque pas ? Pourquoi combattre les différences si ce n’est par jalousie de son voisin ?

          1. Pourquoi? Jette un coup d’oeil au docu « la fin de la pauvreté » par exemple. Notre fortune, à nous citoyen de pays riches, s’est faite sur le dos des pays dits pauvres (bien qu’ils aient quasiment toutes les matières premières)… Tout comme les richesses personnelles se sont souvent faites sur le dos de plus pauvres. Pourquoi limiter l’écart? Parce que quand je vois des êtres humains crevés de faim, je me dis que je peux attendre un peu pour m’acheter une nouvelle voiture et donner un peu plus aux associations ou aux impôts… Et donc que M. Arnault peut donner un ou deux millions de plus qui de toutes façons ne lui serviront ni à acheter une nouvelle voiture ni un nouveau yacht mais juste à augmenter encore le nombre de zéro de sa fortune personnelle.

        4. 40 milliard sur son compte ? Vous croyez sérieusement qu’il à un compte chez UBS crédité de 40 milliard qu’il regarde grandir en jouant au Golf ? Cette valeur de 40 milliards, ce sont ses entreprises qui emploie tant de gens.

          Enfin, vous dites être contant de payer 10% de vos revenu, et si l’état prenait 70% et que en plus non seulement on ne vous remercie pas mais on vous insulte ?

          Enfin, il y a tant de contrevérité dans votre message que on ne sait pas où commencer. Continuer à lire les articles sur contrepoints et j’espère que vous apprendrez quelque chose.

        5. @ Pfff et @tous les sociaux-démocrates gavés à la subvention: je propose autre chose, pour la justice sociale: que tous les hommes qui sont avec de jolies femmes les partagent! Après tout, ça n’est pas normal que ce soit toujours les mêmes qui se tapent des canons, non? Donc moi je propose une tournante, eh eh eh… Et non, madame n’a pas le choix: ont-ils le choix, ceux qui paient l’impôt???? Oh, vous pouvez prendre la même image avec mesdames et les beaux gosses si ça vous chante, je ne suis pas sexiste, ou tout autre système de « valeur » autre que la beauté ou l’attractivité, ça marche aussi! Allez, on se casse tous de ce pays de merde… (on est déjà parti!!!)

          1.  » pour la justice sociale: que tous les hommes qui sont avec de jolies femmes les partagent! Après tout, ça n’est pas normal que ce soit toujours les mêmes qui se tapent des canons, non? »

            Je suis entièrement d’accord, je signe où?

      2. Ce que vous dites pourrait être juste… Malheureusement proportionnellement à ce que je gagne, je paie plus d’impôts que ces riches cons qui fuient le pays. Et n’étant qu’un salarié très bien payé, ma richesse ne pourrait pas encore subvenir à mes besoins jusqu’à la fin de mes jours. Lisez donc le livre de Piketty et Co « La révolution fiscale » et vous verrez que les riches cons sont loin de payer le plus d’impôts proportionnellement parlant bien entendu! Expliquez moi également pourquoi les revenus ne sont pas imposés en fonction de leur provenance ? Du capital ou du travail? Enfin bon, vous avez certainement raison, faisons tous comme Arnault!!! Car je pense que chaque citoyen qui paie des impôts a l’impression de payer trop d’impôts… Alors partons tous en Belgiqiue et nous verrons bien si cela arrange les affaires de la France!

    2. Lol !

      « Ce mec possède 40 milliards d’euros, est ce normal sérieusement? »

      Oui. En quoi serait-ce anormal qu’un homme puisse jouir du fruit de son travail, qu’il soit de 10€, 1000€, 1M€ ou 150G€ ?

      «Je serai favorable à lui prendre au moins 38 milliards»

      Lui prendre ? On parle d’un être humain, vous savez, pas d’une vache. Vous auriez donc un droit sur sa fortune ? Celui-ci serait à vos ordres pour que vous décrétiez lui prendre son patrimoine?
      Vous raisonnez comme un voleur…

      1. Pouvez-vous m’expliquer le mécanisme qui fait qu’un  » travail » peut fournir un tel niveau de richesse? Pour ce qui est de vos vapeurs éthiques sur le fait que Mr Arnault n’est pas une vache, je vous rappelle que dans nos braves sociétés capitalistes, le travailleur est considéré comme une variable d’ajustement des coûts….
        En fait, Mr Arnault bénéficie surtout du résultat du travail des autres.. Ce qui ne signifie pas que je suis socialiste. Seulement, à force de voir le monde par la lorgnette idéologique, on fini par ignorer les mécanismes du réel.

        1. En fait se sont surtout les autres qui bénéficient du travail de Mr Arnault. Et oui, tout ses employés et tout ses clients bénéficient directement de son travail.
          Vous ne comprenez simplement pas quel est le travail de Mr Arnault, c’est ça le problème. Mais si vous posez la question proprement on pourra vous aider.

          A moins que vous ne soyez un marxiste adepte de la valeur-travail et là, on ne peut rien pour vous…

  3. Il est une chose surprenante dans notre pays:
    – les impôts n’ont jamais cessé d’augmenter
    – les recettes de l’Etat sont en perpétuelle croissance depuis des décénies
    – malgré ces recettes croissantes, l’Etat s’endette toujours plus… Il y a donc de plus en plus de moyens à la disposition de l’Etat.
    Le tout sous prétexte, bien sur, d’améliorer notre bien être, notre économie, monter le statut social…

    Alors je pose une question simple aux défenseurs de l’impôt: pourquoi en dépit de cette augmentation constante des moyens de l’Etat, la pauvreté s’accroît-elle dans notre pays, le chômage augmente-t-il, notre compétitivité s’amenuise-t-elle?

    Il faudra qu’un jour, tous ces ardents défenseurs de l’Etat, de sa gabegie et de ses moyens comprennent que l’impot n’est pas la solution à tous les maux de la société mais en devient une cause. Surtout si en sus, ceux qui paient des impôts finissent par s’en aller.

        1. Ah oui, le belle niche fiscale dont les chiasseux drôlatiques de Libé bénéficient : 7650 euros déductibles de l’IR pour frais qui sont payés finalement par les subventions que touche ce torche cul.

      1. Les subventions sont peanuts, largement moins que les impôts payés

        Quant aux exonérations, c’est juste du foutage de gueule : toi Pfffff, je te taxe de 4000 euros ; mais tu m’es sympathique et je suis bon prince, je t’exonère donc de 3000 € ; je me contenterais donc de 1000 € de ta part, et de crier partout quelle énorme cadeau (3000 €) je viens de te faire, et combien tu dois mettre reconnaissant : sans moi, ton entreprise n’existerait même pas. Ingrat.

    1. Ce qui est bete et triste
      c est une grand mere qui regarde le fromage dans les rayons de carrefour qu elle ne peut pas se payer
      car il coute 2.40 euros et elle n a que 2.10.
      Mr Arnaut pourrait peut etre lui preter 30 centimes??
      Vous etes un ignorant…ou vous defendez les privileges.

      1. @robert : tout à fait. il y a 1 milliard d’être humains qui crêvent de faim sur Terre, et vous, vous mangez à votre faim. Vous êtes un ignorant privilégié et égoïste, méchant et tout et tout … car il est bien évident que si l’humanité crêve de faim, c’est votre faute car vous avez plus, et que vosu en êtes responsable.

        Je viens de vous démontrer par l’absurde l’inanité du dogme que vous reevendiquez sans le savoir : le Solidarisme, dogme franc maçon de la fin du 19 ème siècle, reprise par les socialites et parfaitement idiot et non conformes aux droits de l’homme …

        alors, qui est l’ignorant ?

      2. @robert
        Ce raisonnement n’a aucun sens: M. Arnault pourrait, effectivement, S’IL LE VOULAIT, donner 30 centimes à cette dame. Je pourrais aussi, vous aussi sans doute… Mais moi, j’aime pas le fromage. J’aime les FERRARI. Non, vraiment! J’adore ces voitures, fantastiques vitrines du potentiel créatif, scientifique et artistique de l’homme. Et mon hobby, c’est de piloter. Donc je regarde les FERRARI et je me dis que si M. Arnault me donnait 1Meuros, je pourrais en avoir une. Allez, Bernard! +Meuros, c’est pas beaucoup plus significatif que 30 centimes, non? Au nom de quoi mon raisonnement est-il différent du votre?

      3. si le fromage coute 2,40 c’est surtout à cause de l’inflation et de la politique de création monétaire de la BCE.
        -> voir la valeur de l’euro par rapport à l’or depuis 2002. 1€ d’aujourd’hui vaut 1F de 2002.

        sinon vous parlez de privilèges, comme ceux des syndicats par exemple ?

  4. Ils sont quand même marrants ces gauchistes avec leur schizophrénie tapageuse.
    D’un coté, ils feignent une indifférence totale, teintée de mépris, à l’égard de ces exilés fiscaux (du genre « cassez-vous, on s’en fiche, on n’a pas besoin de vous ; de jeunes talents issus de la diversité vous remplaceront très bien… »).
    D’un autre, ils s’indignent de l’absence de « moralité », de « solidarité » ou de « patriotisme » chez ces exilés.

    Soit on s’en fiche et on n’en parle pas ou peu, soit on ne s’en fiche pas et là… Je rigole bien.
    Bref, quelques journaleux médiocres qui digèrent mal le fait que le modèle social qu’il chérissent s’écroule sous leurs yeux.

  5. Tant que des citoyens trouvent normal que les privileges et les millions d euros de quelques uns asphixient l existence de la majorite des peuples nous resterons des sauvages imbeciles et ignorants.
    Les privileges aristocratiques n ont pas ete abolis…et la revolution n est pas encore terminee. Au z armes citoyens?

    1. @robert : je suis bien d’accord avec vous. Je n’ai jamais eu la chance d’avoir envie de travailler, contrairement à mon voisin qui se tue à la tache 10 heures par jour. Il est honteux que mon voisin dispose de revenus supérieurs à moi, ce sont des privilèges !!!

      je suis contre le privilège aristocratique du travail et du talent.

    2. Mais c’est toi qui défend les privilèges aristocratique ! C’est toi le contre-révolutionnaire qui lutte contre la société de l’argent, pour le rétablissement de la société de caste où l’argent n’est rien, le pouvoir et le statut : tout.
      Toi, citoyen ? mon cul. Tu n’es qu’un esclave.

      Alors ne viens pas te plaindre.

    3. Vous avez raison, cela s’appelle du socialisme qui par le vecteur de la « redistribution des richesses » et la protection sociale a pour but ultime de voler le pauvre pour le plus riche et créer une caste de privilégiée.

  6. Finalement Pff est celui qui à donner les meilleurs arguments, vous autres êtes idéologisé à droite et vous trouvez normal qu’un riche qui à fait sa fortune grâce au travail de Français s’en aille de chez vous?? Vous trouvez normale que quelqu’un qui cache son argent dans des paradis fiscaux ne payent pas des impôts et ne soient pas inquiété par la justice?? Par contre vous trouveriez normal que le chômage disparaisse alors que le chômage actuel est conjoncturel….Vraiment, vous devriez revoir votre histoire, la richesse de nos pays et la votre probablement ne sont pas le fruit des grandes entreprises, elles si elles avaient pu vous faire travailler 14 heure par jour et vous payez 2 euros elles le ferait, c’est l’État qui à obliger les entreprises à changer, en légiférant et en obligeant ces entreprises à ne plus embauchés des enfants….autre fait d’histoire, lors de la crise de 1929-1930 les riches n’ont jamais été aussi riches et aujourd’hui on voit la même chose….être libéral, ce n’est pas défendre les riches, c’est défendre les libertés de tous et cela ne vous exempt pas de moral….

    1. @Gael : reprenons vos arguments et soulignons vos incohérences :
      – idélogisé (mot qui n’existe pas) à droite ? un libéral n’est pas un socialite de droite pour info.
      – Mr Arnault a fait sa fortune grâce autravail des français ???? pouvez vous développer, sachant que la théorie de la valeur de Marx est parfaitement fausse et prouvée fausse depuis son existence ??
      – Mr Arnault ne cache pas son argent dans les paradis fiscaux ? s’il s’agit de fraude, la Justice doit faire son travail, mais il ne s’agit pas de cela ici ?
      – le chomage actuel est conjoncturel ? de quoi parlez vous ? nous sommes en chomage de masse continuel depuis 40 ans, seul pays de l’OCDE dans ce cas, et vous dites conjoncturel ??
      – Mais si l’entreprise pouvait me payer 2 euros par jour pour 14 heures de travail, bien sûr qu’elles le feraient, mais elles ne trouveraient personne pourtravailler, vous connaissez le marché de l’offre et de la demande peut-être ?
      – Le travail des enfants est un exemple type. Relisez Zola, réfléchissez, qui fait travailler les enfants si ce n’est les parents ? qui permet aux enfants dene plus travailler si ce n’est la hausse de la productivité qui permet aux parents de gagner assez pour envoyer leurs enfants à l’école ?? Malgré les lois sociales, les enfants travaillez encore en France à partir de 7 à 8 ans jusque dans les années 60, pourquoi croyez vous que les vacacnes scolaires sont aussi longues, si ce n’est pour permettre aux enfants de travailler dans les champs ????
      autre fait de l’histoire : les riches n’ont jamais été aussi riches en 1929 et aujourd’hui ??? mais de quoi parlez vous ? il est bien normal que les riches du 20 ième siècles soient plus riches que les riches du 19ième, du 18 ième, etc …
      Etre libéral, c’est défendre la liberté, des riches comme des pauvres, et c’est la seule philosophie parfaitement morale (lisez l’éthique de la Liberté de Rothbard).

      A moins que la moralité que vous défendez ne soit parfaitement immorale ? elle semble l’être en tout cas, matinée de haine de l’autre (normal, la lutte des classes socialistes que vous revendiquez)

      1. Pourquoi est-il normal que les riches d’aujourd’hui soient plus riches que ceux d’hier? Je pense que ce qui est évoqué ici est la répartition générale de la richesse dans la société et non pas la richesse globale. Depuis vingt ans environ, cette richesse augmente certes, mais elle se concentre aussi dans les mains de moins en moins de personnes..
        La loi de l’offre et de la demande ne fonctionne que si tout le monde se situe toujours dans une position ou il peut refuser la proposition de son interlocuteur. Ce qui n’est évidemment pas le cas. Si mon patron ne me paie pas trois clopinettes, ce n’est pas seulement que mon talent est indispensable, c’est aussi parce que les lois le lui interdisent.

    2. La liberté de tous, comme, par exemple celle de quitter un pays librement. A moins que les riches soient subitement moins libres que les autres, ce qui en dirait long sur votre façon de voir.

    3. C’est toi le idéologisé à droite, ici, et même à l’extrême droite : tout ce que tu nous raconte se résume à l’exigence d’un ordre moral patriotique debarrassé du sale argent , ce qui est plus caractéristiques des croix de feu que d’une gauche revendiquée.
      Être libéral, c’est défendre tout le monde, chaque individu, quand on veut faire une loi contre lui, contre son cas particulier. Même et surtout quand c’est pour des motifs soit disant moraux, parce que la cible est soit-disant vile et immorale parce que, riche, coiffeur ou juif. Qu’on trouve moral ou pas d’amasser des fortunes n’est pas le sujet.

      1. C’est d’ailleurs la seule voie qui permet un progrès social selon son mérite. Qu’on ne se trompe pas, le capitalisme libéral (et pas de connivence) protège avant tout le pauvre et le faible. Par le respect de ses droits, par la lutte contre l’inflation dont il est la première victime (le riche peut très bien transférer ses avoirs financiers), par la lutte contre les monopoles et le protectionnisme qui amputent son pouvoir d’achat.

    4. « c’est l’État [...] obligeant ces entreprises à ne plus embauchés des enfants. »

      Et les enfants de France qui ont l’obligation de payer la retraite de leurs parents, qui l’a instauré ??????

    5. @Pfff et @Gael: En fait, nous sommes vraiment « pires » que cela: nous sommes contre l’impôt sous toute forme. Méditez cela pauvre socialo-soviéto-totalitariste.

  7. Face à la une de Libé il est tentant de faire comme si Arnault n’était qu’une victime. Néanmoins, il est clair qu’Arnault ne doit pas toute sa fortune à des échanges volontaires. Dans quelle mesure? Difficile à dire sans connaitre les détails historiques.

    Cela dit, ça ne change rien sur la mentalité affichée par Libé. Car précisément, leur critère n’a rien à voir avec l’origine de la fortune de quelqu’un. Que quelqu’un soit « riche » (sous entendu, plus que d’autres), voilà le critère pour eux. Arnault n’aurait aucunement bénéficié de l’interventionnisme, cela ne ferait aucune différence. Seuls les montants de ses revenus ou de sa fortune comptent et sont considérés comme appartenant à la collectivité.

    1. Personnellement, je dois dire que le titre de Libé comporte un certain intérêt.
      Pourquoi je dis ça ? Parce qu’inconsciemment, ils viennent de faire un excellent résumé de la politique de Hollande.

      1. « Ce mec possède 40 milliards d’euros, est ce normal sérieusement? »

        Est-ce normal de payer un Français 1050 euros par mois quand un Somalien doit se contenter de vivre avec 2 dollars/jour. C’est 90 % de vos 1050 euros qu’il faudrait lui prendre à ce salaud de riche qui vit au smic !

      2. Il est vrai qu’il n’y a pas de cohérence dans leur volonté de balancer une formule à la con. Mon interprétation est basée sur le petit texte accompagnant la une, Arnault étant qualifié de « symbole de l’égoïsme des plus fortunés ». Mais bien sûr, qu’Arnault doive des impôts à la collectivité ne colle pas avec l’attaque « casse toi ». En même temps, si on s’attend à ce que ces journalistes soient de fins logiciens, on risque d’être déçu.

        1. @stephane : 90% des revenus bien entendu! C’est juste n’importe quoi. En plus le seul impôt juste est l’impôt progressif , en « fonction de ses capacités » disait-on à la Révolution Française…
          Limiter les écarts de richesse parce qu’il s’agit de justice. On pourra aussi ne pas interdire le racisme, les viols, dans une société livrée à elle-même seulement guidée par l’esprit vil et l’égoisme.
          Ah on me ressort le couplet du pauvre entrepreneur qui galère tous les mois, mais oui. Celui-là je le respecte. Par contre, un patron d’une multinationale qui cherche à échapper aux impôts ou les super-profits des fonds de pension (ces monstres, enfin ces bébés du libéralisme outrancier), ça me révolte . J’affirme que la période où le développement de la France a été le plus complet c’est la période d’or de l’Etat providence, qui dirait le contraire? Quand à l’invention de l’électricité grâce au capitalisme, c’est une vaste blague. Passons sur la confusion entre libéraux du début du siècle et libéraux d’aujourd’hui pour directement dire le capitalisme pousse l’avidité jusqu’à employer des enfants un peu partout en Asie, mais bizarrement l’école n’est pas prévu dans leur CDD…
          Vous voulez que je parle de tous les Français (tennismen, chanteurs, j’en passe et des meilleurs) qui sont des exilés fiscaux parce que les pauvres, vous comprenez, sur les 5 Millions de revenus qu’ils ont annuellement parce que des smicards ont acheté leurs CD, ils veulent pas en donner un peu pour aider un pays en crise et des gens qui galèrent.
          « présupposés faux car socialistes » : tout est dit:!
          Si on vous écoutait, il n’y aurait pas eu de congés payés : ben quoi encore, payer des gens à ne pas travailler ? Mais quoi encore!!
          La complainte sur les fonctionnaires français, vous êtes très loin de la réalité. Ils sont soumis à la performance, à des destructions d’emploi, comme tout le monde:!

          1. «en « fonction de ses capacités » disait-on à la Révolution Française…»

            En fonction de ses capacités ne signifie pas spécialement impôt progressif. L’impôt proportionnel est déjà en fonction de ses capacités, vu que celui qui paie 10% de 10 paiera 10x plus que celui qui paie 10% de 1.

            «Limiter les écarts de richesse parce qu’il s’agit de justice.»

            Euh non. Il s’agit ici de votre arbitraire et donc, certainement pas de justice.
            La justice implique que toute personne soit traitée de la même façon. Or, vous voulez retirer le droit de propriété à des personnes sous prétexte qu’elles gagnent plus.

            « J’affirme que la période où le développement de la France a été le plus complet c’est la période d’or de l’Etat providence, qui dirait le contraire?»

            Moi.

            «Quand à l’invention de l’électricité grâce au capitalisme, c’est une vaste blague.»

            Donc, Edison, Ampère, Faraday, Tesla étaient tous des chercheurs qui travaillaient pour un état providence éclairé ???
            Vous réécrivez l’histoire…

            «Vous voulez que je parle de tous les Français (tennismen, chanteurs, j’en passe et des meilleurs) qui sont des exilés fiscaux »

            Bref, tous les potes à Hollande…

            Votre post n’est rien d’autre qu’un ramassis d’idioties, de falsification, de réécriture de l’histoire, d’assertions dogmatiques, d’interprétation idéologique de la réalité…

          2. @ Pffff : n’importe quoi ? 75 % de la taxe + csg 15.5, + l’ISF + l’IS, et on s’approche des 100 %…
            Le seul impot juste est l’impot proportionnel : les droits de l’homme c’est chacun à égalité selon ses capacités, pure définition de la proportionalité.
            La progressivité, c’est de Marx pour info …
            C’est quoi la Justice pour vous ? la Justice, c’est lerespoect des drotis de l’homme, dont la propriété : limiter la richesse est une atteinte à la propriété, donc c’est injuste, révisez un peu …
            Le racisme, le viol, ce n’est pas la Liberté, c’est la loi de la jungle …
            Pour info, les fonds de pension, c’est le rêve de Marx réalisé, car ce sont des fonds versant des pensions aux retraités, ouvrez les yeux …
            Le bon sens et l’histoire économique vous diront le contraire : depuis 40 ans que l’état providence s’étend, depuis 40 ans la croissance s’éteint, c’est un fait …
            Aucune différence entre libéraux du début du siècle et libéraux d’aujourd’hui, c’est vous quifaites confusion, par pure ignorance encore une fois…
            Mais il y aurait des congés payés parceque l’offre et la demande, il y en as partotu, etceci sans l’intervention de l’état ou des syndicats !
            citez un seul pré supposé économique socialiste qui ne soit pas faux, qu’on rigole ?
            Les fonctionnaires français ne savent pas ce que c’est que le mot productivité, vous connaissez zoé shepard ?

          3. Ignare. La Révolution n’a pas dit « en fonction » mais « en raison », c’est à dire proportionnel. Et c’est ce qu’elle a fait, une fois le bordel révolutionnaire épongé : des impôts proportionnels, sur le foncier, sans déclaration de revenu. Ça a bien marché pendant presque un siècle.

            « J’affirme que la période où le développement de la France a été le plus complet c’est la période d’or de l’Etat providence, qui dirait le contraire?  » Ignare, qui n’a même pas lu wikipedia (pourtant assez basique, et sujet à caution sur un tel sujet…) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Trente_Glorieuses#Interprétations

          4. IL N’est pas obligatoire d »acheter des CD qui engraisse des gens qu’on aime pas.Vous pouvez également ne pas acheter les marques inscrites sur les maillots des tennisman.
            Mais, j’imagine que vous priver pour vos idées est trop dur; déjà que vous êtes pauvre et exploité.
            Peut être pourriez vous acheter des livres…Ils parait que ça ne rapporte pas grand chose à leur auteurs malgré leur prix hyper-régulés(mais,c’est pour la Culture) .
            Quelques livres de Bastiat (il est mort et ne s’enrichira plus sur votre dos de pauvre et en plus exploité) par exemple.

  8. Dans cette affaire, j’ai été frappé par le nombre d’exhortations au patriotisme qu’a reçu Arnault; un député socialiste le qualifie de traitre; c’est grave d’être un traitre.
    Mais qu’on fait les politiques socialistes qui leur donnent le droit de donner des leçons de patriotisme ? Ont-ils jamais risqué leur vie pour la patrie ? Ont-ils même jamais risqué un seul sou de leur poche pour créer des entreprises et des emplois ?
    Les batailles qu’ils ont menées, leurs faits d’anciens combattants, c’est la bataille du congrès national de X où les différentes tendances du parti se sont battues férocement, sans pitié à coups de magouilles, de manoeuvres de couloir, de motions et contre-motions. Ce peut être aussi une bataille électorale pour un siège de député; on tire à bout portant sur l’adversaire à coups de promesses démagogiques et de prébendes pour sa clientèle.Ou encore une séance de questions orales particulièrement musclée au Palais-Bourbon.
    Voilà qui permet d’arborer fièrement des médailles de patriotisme, de bomber le torse comme un héros de Verdun ou de la résistance.
    Je pense que si, ce qu’à Dieu ne plaise, on se trouvait dans la même situation qu’en juin 1940, ces patriotes auraient le même comportement que leurs prédécesseurs de l’époque: la trouille, la panique qui vous fait courir au fond du couloir à droite (pardon, à gauche) et l’envie de se planquer jusqu’à des jours meilleurs.

    1. Ils ne se sont même pas cachés, ils sont allés très vite dans les allées du pouvoir : Laval, Déat, Doriot, Belin, Rivière … Tous ces hommes de gauche qui ont été ministres de Pétain.

  9. Juste comme ça, en passant, pour tous les pffff et les robert de ce monde :
    Quand on est français, il n’est nul besoin d’être riche ou jeune pour vouloir quitter le navire.
    J’ai quarante ans. Entre deux âges, donc. Je ne me considère pas riche, bien que gagnant presque 3 fois le smic. Je paie une tonne d’impôts (6000€ d’IR, cette année, et près de 2000 de taxe d’habitation). En tout, l’état me prélève environ 80% de la richesse que je crée (charges « patronales » et « salariales », TVA, TIPP, IR, taxe d’habitation, redevance TV, accises sur les alcools, etc…

    Alors, ni jeune, ni riche, je pars.
    J’ai choisi la Suisse, qui m’accueille à bras ouverts le 1er octobre prochain. J’irai créer de la richesse là où je peux espérer en conserver un peu.

    Pour un Arnaud bien voyant qui part, combien de DoM P invisibles ?
    Allez-y, continuez à coulez le pays : vous sombrerez avec.

    Et bien fait pour votre tronche.

    1. @ DoMP : je suis dans la même situation que vous. Je ne sais pas encore comment faire pour partir, mais j’en ai marre de ce pays de merde qui crache sur ses enfants les plus méritants et qui le font vivre !!!

  10. @Stéphane: reprenons vos arguments et soulignons vos incohérences :
    – Encore une fois on voit votre ignorance, c’est un mot utilisé pour souligner le fait que le discours d’une personnes est pleine de partie pris en fonction des intérêts qu’il défend, il en va ainsi de tout libéraux, de tout socialistes, de tout communistes, de tout religieux, etc…
    – Encore une fois, vous prouvez votre discours idéologisé, parce que j’observe un fait, une entreprise ne peut pas produire de la richesse sans mains d’œuvre (sauf dans la finance), je m’inspire forcément de Marx (parce que c’est plus facile à concevoir que je sois de gauche). Mais vous avez raison Mr Arnault n’a fait sa fortune grâce au travail des français mais grâce à son licenciement. Et, je tiens à dire que nous ne sommes plus au XIXème mais au XXIème siècle, faudrait se mettre à jour monsieur.
    – c’est vrai, il n’est pas questions de ses placement dans les paradis fiscaux, mais qui dit paradis fiscaux dit compte caché et donc…..
    – Quand je parle de chômage conjoncturel, j’oublie que je parlais de la France, c’est le cas chez nous….
    – Mais si l’entreprise pouvait me payer 2 euros par jour pour 14 heures de travail, bien sûr qu’elles le feraient, mais elles ne trouveraient personne pourtravailler, vous connaissez le marché de l’offre et de la demande peut-être ?
    -Je ne tiens pas mes informations de Zola, moi je les tiens de professeurs d’université réputés pour être des spécialistes du XIXème siècle, et si l’on calcule le salaires des parents à cette époque on se rend compte qu’avec le cout de la vie, ils sont dans la merde, ils sont donc obligés de faire travailler leur gosses pour survivre…alors Zola, c’est gentils mais c’est un peu léger…et ce n’est pas la hausse de la productivité seul qui a augmenter le niveau de vie, c’est aussi les législations. Et quand vous parlez de travail des enfants pendant les grandes vacances, vous dites justement que c’est ceux des champs, moi-même je l’ai fait, et cela ce fait encore aujourd’hui mais ce n’est pas dans les mêmes conditions que dans les grandes entreprises du 19ème siècle….
    – Quand je disais que les riches n’ont jamais été aussi riches, en 1929 et aujourd’hui, je vulgarisais, et je voulais souligner le fait que quand tout le monde s’appauvrissait, la classe la plus riches des USA et de l’Europe, elle s’enrichissait plus. Il est évident qu’avec un PIB mondial de 70 000 milliard de $ par an, les riches d’aujourd’hui soit plus riches que ceux d’hier, mais pendant la crise de 1929 l’écart s’est encore agrandit et pas seulement du fait de l’appauvrissement de toute un frange de la population.
    -Alors pour faire simple, imaginons que j’ai envie d’un chien d’attaque, personnes ne peut m’en empêchez, et je ne veux pas le dresser, j’en ai la liberté mais du coup, mon chien effraye le voisinage…conclusion ma liberté est liberticide pour celle des autres….donc défendre la liberté à tout prix n’est pas morale….je suis moi-même un fervent défenseur de la liberté mais aussi de celles d’autres valeurs morales comme la solidarité. ( Des études ont démontrés que le bonheurs n’évoluait plus à partir de 4500 euros de salaires, à l’époque bien sûr, c-à-d 2006)
    Finalement, je ne me suis pas une seule fois laissez aller à des épanchements de haine, je ne faisais qu’exprimer mon opinion, opinion qui est loin d’être socialiste monsieur….Je peux en conclure que vous êtes un fin connaisseurs des rouages de l’économie et un idiot fini qui me dépeint comme un communiste haineux alors que je ne suis qu’un enfant du 21ème siècle sans oeillières idéologiques et qui veut le progrès sociale, économique, écologique et démocratique, et il me semble que la classe des riches (très riches) nous freinent.
    @P : merci, mais ce n’est pas parce qu’il est riche que je ne veux pas qu’il vienne dans notre pays, mais parce que c’est un rat qui quitte la navire, un rat immoral qui ne connait que la cupidité.
    @ à vous deux : Viva la reloveution!! Hourra!! Comme ça je fais assez coco non?? Allez salut, la droite….

    1. Ecrire dans un français lisible et clair un post si long ce n’est pas pour les chiens d’attaque.

      « Mr Arnault n’a fait sa fortune grâce au travail des français mais grâce à son licenciement » ?!? Mr Arnault a fait sa fortune parce qu’il fabrique et vend des produits. Sa main d’oeuvre est salarié et est libre de travailler ailleurs si Mr Arnault est un tel exploiteur.

      « Zola, c’est gentils mais c’est un peu léger…et ce n’est pas la hausse de la productivité seul qui a augmenter le niveau de vie, c’est aussi les législations »
      Economie du développement 101 : Un Etat pauvre peut mettre autant de législations qu’il veut, ça n’augmente pas le niveau de vie et n’empêche pas les gosses de travailler (cf Inde, Bangladesh, Mexique etc…)

      « mais pendant la crise de 1929 l’écart s’est encore agrandit et pas seulement du fait de l’appauvrissement de toute un frange de la population » Source? Dans une crise, les plus pauvres sont les plus touchés. Rien de neuf.

      Le chien d’attaque… No comment. Le voisinage est libre d’acheter ses propres chiens ou de déménager. Par contre si votre chien menace, rien ne m’empêche de l’abattre.

      « Des études ont démontrés que le bonheurs n’évoluait plus à partir de 4500 euros de salaires, à l’époque bien sûr, c-à-d 2006″ Gagnez 4500 euros et après on en reparle.

      « je ne suis qu’un enfant du 21ème siècle sans oeillières idéologiques et qui veut le progrès sociale, économique, écologique et démocratique, et il me semble que la classe des riches (très riches) nous freinent. » Mails vous n’avez pas d’oeillères idéologiques…

    2. « …-Je ne tiens pas mes informations de Zola, moi je les tiens de professeurs d’université réputés pour être des spécialistes du XIXème siècle, et si l’on calcule le salaires des parents à cette époque on se rend compte qu’avec le cout de la vie, ils sont dans la merde, ils sont donc obligés de faire travailler leur gosses pour survivre…alors Zola, c’est gentils mais c’est un peu léger…et ce n’est pas la hausse de la productivité seul qui a augmenter le niveau de vie, c’est aussi les législations… »

      HaHaHa Elle est excellente celle-là (entre autres, dans tout votre gloubi-boulga). Et vas-y que je te fourre des relations de cause-à-effet à la mord-moi le noeud (c’est grâce aux législations que le niveau de vie a augmenté, Alléluia !), et que je t’envoie les sources vachement très fiables (les professeurs d’université spécialistes, donc parole d’Evangile, faut dire, c’est bien connu, les enseignants ne sont pas du tout à gauche, hein ?), etc…, etc…

      Vous êtes terrible, Gaël, sans déconner, il nous manquait un comique troupier.

    3. @Gael :

      – Un patron s’enrichit en faisant travailler ses salariés, et ceux-ci percoivent un salaire, où est le vol dans tout cela ? Mr Arnault a payé ses salariés, donc ce qu’il a, il le mérite ???
      – Au XXI siècle, comme au XiX ème, Marx est dépassé et faux, pourquoi s’en inspirer ? la valeur objective du travail que vous reprenez est fausse, c’est la théorie de la valeur subjective qui est vraie …
      – Mr Arnault a des comptes cachés dans les paradis fiscaux ? si votre affirmation est vraie, vous avez surement des preuves, prévenez le fisc, sinon, c’est une pure affirmation sans fondement de votre part …
      – Sur le chien d’attaque => vous confondez liberté et pouvoir de faire : la Liberté, c’est l’absence de coercition pour information…
      La solidarité c’est moral selon vous, votre vision de la moralité n’est pas universelle. Personnellement, je préfère la fraternité …
      Et où est le rapport avec le bonheur et ce que gagne les gens ???
      vous vous égarez…
      Votre opinion est parfaitement socialiste, vous ne savez même pas ce que c’est que le socialisme, c’est quand même hallucinant …
      – et classiquement, comme tout bon totalitaire sans argument, vous finissez par l’insulte …
      Et oui, je suis un fin connaisseur des rouages de l’économie, je suis en plein dedans et c’est pour cela d’ailleurs que je suis devenu libéral, car étant socialiste avant, je voyais bien que cette idéologie était bourré de contradiction et sans rapport avec la réalité …
      Les riches freinent le progrès ? Si c’était vrai, et vu les énormes progrès de la société depuis 150 ans, cela impliquerait donc que les riches sont bien moins nombreux et bien moins riches, or, c’est tout l’inverse, vous ne vous rendez pas compte de la contradiction entre vos affirmations et la réalité ?

      1. non mais lol laisse tomber ils ne sont pas capable ou font semblant de ne pas comprendre les termes de l’échanges pour eux le patron est le méchant exploiteur etc… . De plus ce qui me fait rire c’est qui se la joue défenseur de la morale or que leur discours nie la personnalité juridique d’une personne ici le riche (pour eux le riche ne dispose pas des même droits et devoirs qu’une autre personne , en plus celui-ci n’a pas le droit de jouir des fruits de son travail car il « exploite » lol ) donc laisse tomber te fatigue pas .

    4. « une entreprise ne peut pas produire de la richesse sans mains d’œuvre (sauf dans la finance) »

      Facepalm du jour tellement c’est con. La finance n’emploie personne ? Les traders, c’est quoi ?

    5. L’argent des paradis fiscaux n’a peut être pas subit l’impôt spoliateur, mais il ne dors pas, il travail. C’est peut être cet argent qui a servit a payer votre salaire ou le bâtiment dans lequel vous habiter. C’est peut être cet argent que la banque vous a prêté pour acheter vos CD préférés. Car les banques (l’état et la sécurité sociale) empruntent sur le marché international ou se trouve cet argent ayant payé peu d’impôts et donc meilleur marché que celui qui a subit les ponctions excessives d’un état redistributeur à l’excès.Les paradis fiscaux sont comme l’économie souterraine,indispensable pour réguler fluidifier un système hyper règlementé même si c’est pas « moral »

  11. @Stéphane : j’ai oublié de vous dire pour les 14heures de travail et les 2 euros par jour, vous oubliez l’histoire européenne et l’actualité des pays émergents : les entreprises n’ont aucun intérêt à augmenter les salaire, ce sont les état qui ont du légiférer pour obliger les entreprises à payer un salaire minimum….c’est bien de parler d’offre et de demande mais quand toutes les entreprises font pareils, comment fait-on? On a pas le choix…. Revoir l’histoire sans votre filtre libéral vous ferez le plus grand bien….

      1. @MIA : sur l’utilité des syndicats il suffit de lire 2 livres pour faire le tour du sujet :

        « capitalisme et liberté » de Friedman, pour démontrer leur inutilité, voire leur nocivité (mais il suffit de voir ce qu’ils font en France pour se rendre compte de la justesse de la démonstration de Friedman)

        « la grande parade » de JF Revel, pour démonter toute les fausses histoires répandues qui servent à justifier l’utilité et les combats des syndicats ….

    1. @ Gael : parfaitement faux. Renseignez vous : les salaires minimaux de l’asie du sud est ont dépassé lessalaires minimaux de l’europe de l’est en début d’année, etcela sans intervention étatique.
      quand toutes lesentreprises font pareils, elles ne trouvent personne, et lapremière qui propose plus auxsalariés retient les meilleurs et gagen de l’argent et pas les autres. Cela s’appelle l’offre et la demande, et cela marche tout le temps. enlevez vos lunettes marxistes et faites comme les libéraux : regardez la réalité en face ….

      1. @Stephane : parlons en de Zoe Shepard, elle sort du même IEP mais je me reconnais pas du tout dans son récit, qui décrit les collectivités territoriales, un peu de finesse dans l’analyse tout de même;;;

        1. @ Pffff : désolé, mais ce livre a connu un immense succès, et l’immense majorité des fonctionnaires, territoriaux ou pas, s’y est reconnu…

          Mais il est vrai que votre vision est bien sûr la seule qui soit vraie, en dépit de la majorité qui pense l’inverse, et de tout raisonnement logique qui pouvre ce que pense la majorité …

          C’est quand même vous qui affirmait, je vous cite (voir post plus haut) « les fonctionnaires sont soumis à la performances et aux destructions d’emplois, comme tout le monde »

          Je vous rappelle que la notation ainsi que la reconnaissance du mérite (la performance) n’a tjrs pas été accepté parl es syndicats fonctionnaires et pas misen place, tandis que sur les destructions d’emplois, je n’en vois pas ? depuis quand l’état français licencie ??
          depuis quand la France a vu diminuer son nombre de fonctionnaires ???
          J’ai beau prendre tous les chiffres officiels, i ln’y a strictement aucune destruction d’emplois ches les fonctionnaires en France.

          Alors, entre quelqu’un qui utilise sa raison et les faits (moi) et quelqu’un qui affirme des choses parfaitement fausses et facilement vérifiables fausses, qui fait de la finesse dans l’analyse ?

          Mmmh ? tout de même ? hein ? enfin voyons ? hein ?

          1. @Stephane : à propos de Zoe Shepard, je vous affirme le contraire, et je suis bien placé pour le savoir.
            Pour faire partie du Ministère des Finances, j’en profite pour vous donner un peu d’informations sur la fonction publique que non seulement vous méprisez, mais que vous méprisez sans la connaître.

            taxes

            On ne remplace plus qu’un fonctionnaire sur deux, dans le meilleur des cas, ce qui aboutit à une baisse des effectifs, c’est un fait avéré! La douane, pour donner un exemple, a perdu 3000 agents en quelques années, vous oserez me contredire??

            Alors, gardez vos onomatopées et vos clichés sur les fonctionnaires avec vous, et combattez sur le terrain des faits, si ça vous fait pas peur évidemment…

          2. Ce que décrit Zoé Shepard dans ses deux livres ne peut être considéré comme caricatural puisqu’elle affirme que chaque situation est entièrement vécue et non inventée.
            Ceci dit je n’en ferais pas une généralité. Certaines collectivités utilisent, heureusement, mieux l’argent public que celles qu’elle décrit, sans pour autant que je les défende sur le principe.

            Seule chose à rajouter quand même : j’ai rarement vu un style d’écriture aussi nul que celui de Zoé Shepard. Mais bon ce n’est pas le sujet..

          3. «Pour faire partie du Ministère des Finances, j’en profite pour vous donner un peu d’informations sur la fonction publique que non seulement vous méprisez, mais que vous méprisez sans la connaître.»

            En gros, c’est comme l’agent de la Gestapo qui justifie l’action de la Gestapo…

          4. «La douane, pour donner un exemple, a perdu 3000 agents en quelques années, vous oserez me contredire??»

            Pourtant, la fonction publique a encore fortement augmenté ses effectifs…

            Et puis, il y a aussi la charge de la retraite des fonctionnaire…
            Même non remplacés, ils coutent.

    2. @Gael :

      et quand les salariés ne veulent pas travailler, les entreprises font faillites. Alors comment font-elles ? elles n’ont pas le choix, elles proposent des hauts salaires, des congés payés, etc etc etc …

      Ce n’est pas vrai ? et pourtant c’est ce qui se passe dans les pays de l’OCDE, même sans action des syndicats…

      1. Je viens de signer mon contrat de travail avec une entreprise suisse.
        En Suisse, la loi impose 4 semaines de congés payés.
        J’en aurais 5 au bout de 2 ans d’ancienneté, puis 1 jour de plus par année supplémentaire jusqu’à 6 semaines.
        Mais bon, le marché suisse est très tendu : il n’y a pas de chômage…

      2. @ Pffff : quelqu’un de bercy qui veut donner des leçons sur les chiffres de la fonction publique !!! non mais on croit réver !!

        Il va bientôt vouloir nous apprendre ce que c’est que l’impot et à quoi ça sert, et les taux d’impositions des gens !!! quelle blague !!

        Le 1 fonctionnaires sur 2, cela ne marche que depuis 2008, et c’est de la pure blague, sarko n’y est pas arrivé, c’est un fait avéré !!!

        Et cela a été sur-compensé par la hausse des effectifs de la fonction publique territoriale(sans parler de la fonction hospitalière) c’est un fait avéré !!!

        Car je vous l’apprends, ce sont des fonctionnaires. Il suffit d’ailleurs de regarder tous les rapports publiés par les organismes publics (et ils sont légion) pour confirmer mes dires …

        Ce sont des faits avérés !!!

        Et surtout, le non remplacement des 1 sur 2, ce n’est pas des licenciements, il n’y a pas de destructions d’emploi !!

        C’est un fait avéré !!!

        Mais le simple fait d’employer ce vocabulaire montre que vous faites partie du SNUI, les gens qui ont remplacé l’analyse des impots par l’analyse de Marx ….

        Il ne faut pas affirmer des énormités quand vous avez en face de vous des gens intelligents, qui raisonnent et qui se basent sur les faits avérés …

        Mais bon, très content de vous avoir instruit de la chose. Si vous voulez, je peux vous donner un petit cours sur les impôts, à quoi ils servent, en quoi ils sont justes ou injustes, et aussi je peux vous démontrer que Piketty dit des blagues et vous montrer les vrais taux d’imposition en France … Si je peux apprendre son métier à un fonctionnaire, ce sera avec plaisir, mais faudrait-il encore qu’il veuille apprendre ….

    3. Un entrepreneur a intérêt à voir le salaire baisser et les prix augmenter. Un consommateur a intérêt à voir le prix baisser, un salarié a intérêt à voir son salaire augmenter…
      Et de ces divergences d’intérêts, les gens se mettent d’accord et cela donne un prix ou un salaire.

      Le salaire minimum ne fait rien d’autre que de supprimer les emplois dont le salaire est inférieur à ce minimum, supprimer les emplois peu productifs => chômage élevé des personnes peu qualifiées.

      Tout comme vous n’achèterez pas un produit que vous trouvez trop cher par rapport à ce qu’il vaut, un employeur n’engagera pas un salarié qui lui coûte trop cher par rapport à ce qu’il vaut.

  12. à l’observation de l’armée des CONS, des ENVIEUX et des IGNARES qui peuplent cette terre française et plus largement, les autres ne s’étonneront plus de leur voir étaler une couche d’imbécillité solidement ancrée parmi ces commentaires!

    Merci à ceux (autres) qui eurent le réflexe d’y répondre avant moi.
    La France d’en-dessous ne s’est visiblement pas améliorée…
    Des Besencenot, Mélenchon et Mamère constituent-ils leurs idoles ? Eh bien qu’ils les gardent et s’abstiennent surtout de porter leurs jugements de bas étage ! Arnault s’en va (après bien d’autres entrepreneurs) … ben c’était couru. Où les imbéciles déjà cités mettent-ils la liberté de bouger en notre Europe ou dans le monde ???

    1. @stephane.
      Ah, quand même, on parle des chiffres : la douane a perdu 3000 agents, vous ne prouverez jamais le contraire. Certains ministères, tel le Minefi, ont subi une saignée sans précédent. Je vous l’apprends Monsieur qui sait tout apparemment, la FPE (Fonction Publique d’Etat) subit cette règle de plein fouet. L’Etat ne peut pas supprimer les emplois dans les CT parce qu’on leur a donné, depuis 1982, l’autonomie (je vous l’apprends peut-être aussi, et oui l’Etat omnipotent et omniscient n’existe pas, oui oui). Quant à la FPH, passons sur votre ignorance, les effectifs sont hyper tendus.

      J’aime votre arithmétique mais voici mon calcul : 10000 départs à la retraite, 5000 embauches : 5000 fonctionnaires actifs de moins, et autant de places en moins aux concours…Donc baisse de l’emploi public.

      Donnez encore des leçons de morale, j’aimerais savoir ce que vous faites pour être aussi pédant.

      1. «Ah, quand même, on parle des chiffres : la douane a perdu 3000 agents, vous ne prouverez jamais le contraire.»

        Diminuer de 100 ici pour augmenter de 200 là-bas, ce n’est pas une diminution.

        «L’Etat ne peut pas supprimer les emplois dans les CT parce qu’on leur a donné, depuis 1982, l’autonomie»

        Non, ils ne sont pas autonomes, car ils sont financés par l’état.

        « l’Etat omnipotent et omniscient n’existe pas, oui oui»

        Raison suffisante pour en diminuer son poids.

      2. Vous vous foutez de notre gueule? Les fonctionnaires de Bercy et de la Banque de France sont parmi les plus nantis. Normal, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. L’Etat n’a pas à servir de débouchés à tous les IEP de France.

        En ce qui concerne Zoe Shepard, au delà de la fainéantise de certains agents ce qui est dénoncé c’est surtout le caractère improductif et le népotisme qui gangrènent ces collectivités.

      3. @ Pfffff : mais que vous êtes drôle quand vous parlez chiffres !!
        Ai-je dit que la douane n’avait pasz perdu des agents ? non. ai-je dit que BBery n’avait pas perdu des agents ? non.
        J’ai dit que le nombre de fonctionnaires ne fait qu’augmenter depuis 40 ans, et que la règle du 1 sur 2 n’a pas été appliquée réellement, et qu’elle a été sur compensée par les créations de postes dans la FPT et la FPH.

        Que les effectifs soient super tendus dans la FPH, on peut en discuter (je pourrai vous apprendre bien des choses), mais leurs effectifs n’ont fait qu’augmenter depuis 30 ans (et leservice se dégrader, comme les autres fonctions publiques …)…

        Alors, maintenant, les chiffres (INSEE, et autres sites gouvernementaux) : évolution FPE entre 1996 et 2011 : on passe de 2,470 millions à 2.392M, soit moins de 80 000 fonctionnaires en moins,le 1 sur 2 est très relatif …
        Sur la FPT : on passe de 1.177M à 1.806 M, sans commentaires…
        Sur la FPH on passe de 0.856M à 1.120 M, sans commentaires …

        La hausse des fonctionnaires est réelle et très importante …

        Pour rappel, il n’y a eu aucune destruction d’emploi (cad licenciements nets, je rappelle que la baisse de l’emploi public, ce n’est pas des destructions d’emploi …) et la performance n’est tjrs pas à l’ordre du jour (les syndicats tout puissants sont contre) donc comparer un fonctionnaire avec quelqu’un du privé, c’est de la pure blague.

        Vous aimez les chiffres ou vous vous contentez de vos calculs par le petit bout de la lorgnette ?

        Quelque soit le bout par lequel on le prend, j’ai raison, et vous tort….

        Je n’ai pas encore parlé de morale, mais on peut si vous le souhaitez, il n’y a aucun problème.

        Tiens, un bon petit préjugé de fonctionnaire : si mon interlocuteur a du galon, alors il a raison, sinon il a tort, quelque soit les arguments utilisés …

        Pour info, je travaille dans la finance, mais j’ai fait de la fiscalité patrimoniale, de l’anlyse d’entreprise, j’ai créé et diriger une boite il y a quelque temps, et j’ai un peu plus étudié l’économie et la philosophie que les jeunes frais émoulu des IEP, fabriques à fonctionnaires marxistes …

        1. 1.Les IEP fabriques à fonctionnaires marxistes : ahaha, elle va me faire rire longtemps celle-ci, merci beaucoup. Ils ont tendance (cf. Garrigou) à devenir des fausses écoles de commerce plutôt!
          2.Le minefi compte un contrat pluriel de performance (CPP) et un PAP (plan annuel de performance). Les indicateurs de performance sont légions et des services s’occupent uniquement de cela! Vous étiez au courant????
          3.Pour les chiffres, vous omettez évidemment la réforme des retraites qui n’a retardé les départs, voyons, soyez sérieux quand même.
          4.Les 3 FP sont indépendantes, voyons. Surtout les CT ont du absorber le transfert de certaines missions sans transfert de personnels de la FPE, d’où des recrutements en hausse. Voilà pour l’explication.
          5.Vous avez lu trois bouquins de Ludwig von Mises, Friedrich Hayek et Becker, et vous vous pensez supérieur. Vous me faites penser au blondinet dans « Le cercle des poètes disparus ».

          1. A Bercy tout le monde sait, y compris les douaniers, que le CPP c’est du flan et que le PAP du foutage de geule. Comme vous le dites  » indicateurs de performance sont légions « , ce qui fait qu’ils sont tous de valeur nul, et qu’aucun ne sert. Tout le monde les ignorent.
            Quant à votre explication de la hausse du personnel des CT elle est risible : ça n’explique rien du tout, justement, parce que la question subsiste : que font les gens de la FPE qui exerçaient les missions transférées aux CT ? La réalité est plus simple : les CT ont open bar sur l’impôt et s’en sont donné à coeur joie pour recruter les cousins et les potes

      4. « J’aime votre arithmétique mais voici mon calcul : 10000 départs à la retraite, 5000 embauches : 5000 fonctionnaires actifs de moins, et autant de places en moins aux concours…Donc baisse de l’emploi public. »

        Pour 5000 fonctionnaires en moins, combien d’emploi dans le privé non détruits, c’est qu’ils sont productifs quand ont leur demande de voler et de détruire l’économie »

        Le socialisme c’est le partage de la misère.

      5. Allez, pffff, pour demain 8 Heures, vous apprendrez la différence entre suppression de poste et licenciement.

        Quant à la productivité, la votre doit être élevée à passer votre journée sur l’ordi à étaler votre confiture sur Contrepoints.

        1. @Theo31 : comme si je la connaissais pas. Dans ton délire qui voit l’Etat partout, tu ne peux qu’observer que les chiffres que j’avance sont vrais. J’ai découvert Contrepoints hier et je peux te dire que je vais continuer à mettre mon grain de sel dans ce déversement de contre-vérités et de délires de privilégiés

          1. « …déversement de contre-vérités… »
            Eh, les gars, y’a un mec qui détient la vérité ! Sans rire, Pfffffff, heureusement que t’es là. Nan, parce que, tu vois, nous autres pauvres terriens, on n’y connait rien à rien. On a besoin d’un guide suprême comme toi. Qu’on paie avec nos impôts. Et qui rétablit LA VERITE.
            Repentez-vous, bande d’aveugles, sourds (mais pas muets) libéraux, Pffffffff vous donnera l’absolution divine. On est sauvés !

      6. tendue car sans aucune organisation et au service de son personnel plutôt que du malade.Le mercredi pour les enfants, absentéisme qui explose,un peu comme dans la territoriale, le bordel organisé…Même les infirmières espagnole embauchées au prix fort sont reparties. Faut arrêter de répéter toujours la même chose.Sans les subventions constantes et le système privé qui compense il n’y aurait plus de d’hôpitaux dignes de ce nom en France (sauf à paris peut être pour l’élite politique et ses amis)

  13. «Ce mec possède 40 milliards d’euros, est ce normal sérieusement?»
    —————————–
    Ce mec paie 1 million de fois plus d’impôts qu’un smicard, est ce normal, sérieusement ?

      1. Il aurait été si difficile de trouver un très riche sur le départ dont les fondations de sa fortune ne sont pas constituées de l’argent des contribuables français ?

        Franchement, un peu de cohérence. A moins de faire clairement l’éloge du parasitisme comme moyen de faire s’effondrer l’Etat léviathan. Auquel cas Arnault serait doublement « héros de la liberté » et mériterait sa place ici.

        1. @FabriceM :

          Il se trouve que c’est Mr Arnault qui fait l’actualité.

          Néanmoins, vous faites une avancée osée : la fortune de Mr Arnault n’est pas constituée de l’argent des contribuables français, relisez votre lien….

          C’est justement la force des libéraux de ne pas renier leursconvictions, même si elles profitent à des gens qui ne les partagent pas.

          On en peut revendiquer la liberté et la dénier à certains, il ya justement preuve de cohérence, réfléchissez.

          Je cherche encore si quelqu’un ici a dit que Arnault était le héros de la liberté ??? vous divaguez …

          1. Vous n’avez pas compris ce que j’ai voulu dire, et je ne pense pas m’être mal exprimé. Conclusion : vous êtes allé trop vite en besogne.

            Quoi qu’il en soit, avec des amis comme vous le libéralisme n’a pas besoin d’ennemis.

          2. FabriceM erre sur Contrepoints en espérant percevoir une contradiction alors que c’est bien lui qui défend n’importe quoi.

            Il défend le vol, l’extortion et le népotisme de ce système socialiste français puis s’étonne que les gens cherchent à y échapper quand le système se fout en l’air.

          3. @MIA

            Vous devriez vous organisez sur MiniTAX pour vous répartir la tâche de déverser des torrents d’injures sur ma personne. Mais faites attention, ce genre d’activité n’est, je pense, pas bon pour le coeur.

          4. Bah, l’article ne mentionne pas Arnault mais décrit « les riches » en général comme des victimes, comme s’ils ne devaient tous leurs fortunes qu’à l’échange volontaire. Dans une société étatisé comme la notre, c’est pratiquement impossible.

            Bref, on dirait que puisque pour les gens à qui l’auteur répond, riches = « méchants », il faut qu’au contraire les riches soient forcément « gentils ». Donc d’un point de vue libéral, qu’ils ne doivent leur richesse qu’à leurs prouesses sur le marché libre. Bref, FabriceM n’a pas tort, même s’il identifie trop vite Arnault à un pur parasite.

            1. Simplifions : de notre point de vue le problème n’est pas riches / pauvres, mais le fait d’être effectivement un parasite vivant des fuits du travail d’autrui pris de force sans son consentement. (Je réalise que quelques uns préfèreraient monnayer leur savoir faire utile sur un marché libre mais sont dans une activité où ça n’existe pas. Ils sont des amis très rares).

    1. @ FabriceM :

      Arnault est un exemple type du socialisme de connivence à la française, soit.
      Ce que nous défendons, nous libéraux, c’est la Liberté et la Justice.

      C’est le sujet de cet article, et non un débat sur l’origine de la fortune de Mr Arnault …

      D’un autre côté, c’est un parfait exemple du socialisme en France :

      vous pouvez vous enrichir de la façon la plus illégale qui soit, l’état n’y voit aucun problème.

      Le problème n’apparait que quand vous vous enrichissez trop par rapport à la moyenne…

      Belle mentalité, et après on parle de morale à tout bout de champs…

      1. 25 % de croissance annuelle moyenne, c’est pas mal en effet. Mais on ne saura jamais ce qu’en auraient fait les contribuables à qui on a volé le capital initial.

        Ce qu’on voit, et ce qu’on ne voit pas …

        1. Pourrais-je avoir le montant total des impôts que ce monsieur a payé durant sa vie et le montant total des subvention qu’il a touché, pour que je puisse me faire une idée.

          Parce que le machin que l’on ose appeler culture, ça coûte trois bras on contribuable et ça ne rapporte rien

    1. @ Pierre

      Si vous aimez la levrette (comme le français moyen), allez vous faire prendre par Pff ailleurs. On n’a pas besoin de troll de son genre ici.

      @ Kermit

      « Un socialiste c’est comme un mec qui se touche sur le net… La sodomie c’est vachement chouette, surtout quand ce sont les autres qui prennent! » Très juste, Kermit!

      1. @Jeffrey : moi aussi je t’aime va, réjouis toi des mauvaises vannes des gens qui pensent comme toi, achète toi le Point en bandant sur la maison que tu n’auras jamais et en pensant que tous les socialistes sont des francs-maçons, tu n’es pas digne d’intérêt

        1. Le Point? Moi je lis plutôt Reason, The Freeman, Capitalism Magazine, The New Individualist.

          Les délires anti maçoniques, c’est du côté de Philippe Nemo (que je ne tiens pas pour libéral).

        2. Traduction pour ceux qui ne lise pas le Pffffff :
          « Jeffrey je te déteste et je t’aime, tu est le modèle que j’aimerais imiter sans pouvoir le faire, les mauvaises vannes de mes potes qui pense comme moi ne me font plus rire, je m’aperçois bien que je ne lis qu’un journal minable en bavant comme un jaloux sur la maison de mon voisin parce que je n’en aurait jamais, ça me fais bien mal de ne pas être franc-maçon, Jeffrey, je ne peux pas m’empêcher de te trouver digne d’intérêt »

          Un type qui viendrait baver comme ça sur un site homo serait immédiatement détecté pour ce qu’il est : un homo refoulé. Pfff, libéral refoulé, lâche-toi mon pote. Tu connais déjà la vérité. Tu sais que Bercy est une sangsue qui broie jusqu’à ses employés, en les cajolant d’avantages indus dont ils ne sont pas dupes. On peut être libéral et bosser pour Bercy, tu sais, c’est pas plus un crime que d’être communiste en bossant pour … Arnault :-) Même si Bercy est le gode avec lequel l’Etat (eunuque impuissant) viole la République.

  14. Un socialiste c’est comme un mec qui se touche sur le net… La sodomie c’est vachement chouette, surtout quand ce sont les autres qui prennent!

    Avant de tenter de défendre vos privilèges sur ce site, je vous en conjure, lisez, découvrez les auteurs libéraux, jetez de temps en temps un oeil à la presse alternative, fuyez les sophismes de nos journalistes paresseux et de nos hommes politiques avides de pouvoir et de passe-droits… Quittez cette route de la servitude sur laquelle vous êtes englués et engagez-vous sur le chemin de la liberté et de la responsabilité…

    J’ai quitté cette route abjecte et rassurante, pour rien au monde je ne réintégrerai les rangs… Ouvrez les yeux, débarrassez vous de vos préjugés et demandez-vous sans cesse à qui profite le crime. Les réponses sont édifiantes!

  15. Libre et fier de l'être!

    Des que l’on defend les idées de liberté et de responsabilité dans ce pays on est insulté soi de bobo libertaire mondialiste apatride soit d’ultra-libéral.Alors que faire ?Partir pendant qu’i est temps , cest à dire pendant que on ne l’interdit pas?

  16. Le problème dans les systèmes interventionnistes, c’est que la grande majorité des très riches n’a pu le devenir que grâce à l’intervention de l’État.

    Car plus l’État met des contraintes sur le marché, plus les entreprises présentes sur le marché auront intérêt à fusionner, et moins une nouvelle entreprise pourra espérer se lancer.

    Cette situation favorise donc le fait qu’un marché soit dans les mains de seulement quelques entreprises, ce qui leur permet de maintenir des marges élevées, et de donner à leurs dirigeants des salaires, qui sont autant déconnectés de la réalité que ceux des fonctionnaires.

    Dans un marché réellement libre, créer une entreprise et entrer dans un marché déjà concurrentiel serait tellement plus facile et plus intéressant, qu’on aurait bien moins de grandes entreprises, et par conséquent moins de grands patrons et de gens riches à l’excès.

    Mais dans le système actuel, il ne serait finalement pas incohérent que les très riches doivent reverser une grande partie de leur fortune à l’État, puisque c’est en grande partie à ce dernier qu’ils la doivent…

    Et d’ailleurs, il est normal que la gauche se sente trahie du départ des très riches. Car tant que ceux-ci pouvaient profiter de l’action de l’État, ils étaient du côté de la gauche, ils soutenaient le système, ils étaient bon copain avec les politiciens, mais dès qu’on leur présente la facture, ils abandonnent leurs idéaux, et vont voir ailleurs… 

    Au lieu de défendre les très riches socialistes qui ont trahis leur camp, on ferait mieux de défendre les PME, c’est-à-dire celles qui sont la véritable source de richesse du pays… 

  17. Pour en revenir au sujet de l’article je pense qu’il faut imager le choix de M. Arnault avec un exemple que chacun comprenne.

    Quand je veux un produit ou un service je compare les prix, à qualité égale, et je prends le moins cher.
    Là pareil, après tout on n’a jamais pendu un français pour avoir obtenu le meilleur prix…

    Cette polémique est donc nul et non avenue, sinon ca suppose de supprimer la liberté de négocier

  18. Bernard Arnault n’est pas sujet britannique (il est belge qu’on vous dit) donc « Mr Arnault » -> « M. Arnault ». En tout cas là on est dans la pignouferie de presse format thermonucléaire, à ce niveau là les commentaires sont superflus.

  19. Oh oh oh…. Question con, c’est quoi la LIBERTÉ ? Faire ce su’on veut ?

    ultimate facepalm

    Alors la propriété individueIlle, si chère à Contrepoints, va à l’encontre de cette liberté. Moi aussi je suis libéral: je fais ce que je veux; je prends un pétard, je te trucide, et je prends ton bien !!!! Et personne va m’en empêcher, surtout pas un état inique et illégitime (selon vous) qui va m’en empêcher !!!! Libéraux, ok, mais bien contents que cette raclure d’état protége vos gros culs graisseux ! Vous me faites marrer tellement vous êtes vides. Pas d’état sauf pour protéger mon bien… Mort de rire sérieux. La propriété individuelle n’est pas un droit naturel contrairement à ce que vous pensez; souvenez-vous de Sapiens… CQFD !

    1. Les libéraux défendent la propriété individuelle LÉGITIME, c’est-à-dire acquise sans violence. Voler n’est pas légitime. En revanche, les socialistes jugent qu’il est bon de voler. Ton discours dénonce le libéralisme en l’accusant des maux du socialisme… C’est une stratégie consciente ou c’est le bordel dans ta tête?

      Au fait, ta verve est pas terrible… Prends exemple sur tonton Jeffrey pour l’améliorer.

    2. Waouh. Tu as appris tout ça à l’école ? Tu l’a lu dans le manuel du parfait petit libéral ? ou le manuel du parfait petit anti-libéral ? ou imaginé avec ta bande de potes « sapiens » autour d’une caisse de canettes vides ?

      1. Il y a de fortes chances que ça lui soit passé dans la tête, alors qu’il était dans un café en train de refaire le monde, les cheveux gras, la barbe mal rasée, essayant d’impressionner au passage les midinettes…

    3. « …Libéraux, ok, mais bien contents que cette raclure d’état protége vos gros culs graisseux !… » Hé ? mon coco, l’Etat n’a jamais protégé mon c.. que je sache, les forces de l’ordre éventuellement, la justice oui, mais l’Etat… jamais.

  20. Pour répondre à Arnaud Montebourgqui se prend pour un bon samaritain avec l’argent d’un autre : « de rendre hommage aux contribuables de ce pays qui ont fait de lui ce qu’il est actuellement et, cerise sur le gateau, sans produire ni richesse, emplois ou entreprises »

  21. Vous me faites tous rire, excepté Pff qui lui m’a l’air plus sérieux. Vous n’avez aucun arguments valide, non seulement, lorsque l’on vous donne des donnés vous vous empressés de les contredire, comme dans le cas du rôle joué par les Etats (sous pression des syndicats, il en va de soi) dans la hausse des salaires, vous me rétorquez (@Stéphane) qu’en Asie cela n’a pas été le cas actuellement. Là je me pose la question, après avoir lu plein d’articles de droite comme de gauche si vous avez de la merde dans les yeux ou dans le cerveau ou les deux. Dans aucuns ils n’étaient pas stipulé le rôle des états dans la législation pour obliger à un salaire minimum (Mia, votre règle de développement 101 est juste, un pays qui ne crée pas de richesses ne peut pas augmenter son niveau de vie, ça c’est pour la théorie mais l’histoire le montre sans intervention de l’etat sous la pression des syndicats, pas d’augmentation des salaires) et pour ce qui est du fait que la frange la plus riches s’est fait les couilles en or pendant la crise de 29….je vous donne la source d’ici peu avec le plaisir de vous prouver votre ignorance, encore une fois.
    Aux autres qui me disent que les professeurs d’unifs qui m’ont appris la rigueur scientifique sont tous des socialistes, là je me marre, que faites vous des professeurs d’économie? Que faites vous des bio-ingénieurs qui n’ont pas à avoir de position?
    Tous ça pour dire que vous êtes une bande de guignols, incapable de réfléchir à autre chose que votre portefeuille, il faut que vous arrêtiez de croire que l’utopie libérale est une fin en soi, c’est un guide, tout comme l’utopie socialiste en est une…mais je le répète, je ne suis pas idéologisé, même si je suis un enfant du 21ème siècle qui est pour le progrès social, économique, écologique et démocratique (j’aimerais savoir qu’elle est mon idéologie) Réponses d’ignares : t’es pas d’accords avec nos niaiserie alors t’es socialiste. Le libéralisme à fait son temps, tel qu’il est, il doit être réformer, améliorer pour être plus démocratique, pour être éthique, pour être écologique tout en restant rentable : cela est possible, l’esprit humain peut tout faire à partir du moment où il cherche des solutions et qu’il ne reste pas enfermer dans ses acquis « idéologique » (juste pour faire chier).
    Merde à tous, sauf à Pff…et zut aux haineux.

  22. @Mia : si vous tuez mon chien rien ne m’empêche de vous faire sauter la cervelle, ça c’est la liberté non?
    @Stéphane : mon chien d’attaque non dressé devient est un pouvoir de coercition sur le voisinage, mais c’est ma liberté?? Donc je deviendrait liberticide.

    1. Gael, il va vite ouvrir un livre pour apprendre la définition de droits individuels, de libéralisme et d’Etat de droit (j’ai écrit si votre chien me menace ou m’attaque vu que c’est un chien d’attaque). Puis il va aller se coucher parce que c’est pas tout ça mais demain il y a école. D’ailleurs à l’école, il apprendra peut être de l’histoire et les raisons de l’effondrement de l’URSS et autres paradis socialistes plannificateurs.

      En plus à la place de troller sur internet en débitant des âneries à faire honte à ses deux potes trolls FabriceM et Pfff (et pour faire honte à un « fonctionnaire de Bercy » faut le faire…), Gael devrait mettre en application ce qu’il préconise et éteindre son ordinateur (construit par des esclaves et qui pollue en plus).

      Bref, cette discussion s’arrête ici car autant casser un troll gauchiste peut être divertissant, autant quand il vous balance d’obscures références à des chiens ou ne cite pas une source ça devient vite abrutissant pour tous.

      1. @Mia : faut que tu arrêtes avec l’utilisation de « troll », ça veut rien dire et c’est moche.

        L’histoire de ces 50 dernières est pourtant limpide : le capitalisme se nourrit de l’Etat et le libéralisme a échoué lamentablement aux Etats-Unis.

        budget US

        Sauf qu’encore une fois on a privatisé les profits mais que les déficits dus au renflouement des banques a été publicisé…Alors, mon petit, calme toi, achète toi Challenges et le dernier écran LCD, tu seras heureux et sans scrupule. Quant aux gens qui galèrent et qui aimeraient devoir payer des IS, tu t’en contrefous, tant que les multimilliardaires peuvent éviter de payer leurs impôts

        1. bonjour Pfffff
          C’est malheureux, mais l’histoire des 50 dernières années n’est pas à l’avantage du socialisme. Rappelez vous de la RDA et de la RFA, les faits parlent d’eux-mêmes.

        2. « L’histoire de ces 50 dernières est pourtant limpide : le capitalisme se nourrit de l’Etat et le libéralisme a échoué lamentablement aux Etats-Unis. »

          Vite un prix Nobel pour Pfff… On défend le libéralisme et une augmentation des dépenses publiques, c’est pas très libéral. Donc votre graphique indique plutôt que les Etats-Unis sont devenus moins libéraux. La politique monétaire est sous le contrôle de l’Etat et vous trouverez un article aujourd’hui sur le site pour montrer que ce que vous dénoncez ne sont que les conséquences d’un capitalisme de connivence. Mais j’imagine que vous préférez la nomenklatura aux milliardaires.

          Pour l’argument pathos en fin de post, il n’abuse que les crédules.

        3. « Quant aux gens qui galèrent et qui aimeraient devoir payer des IS »

          Un fonctionnaire, c’est comme un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne. Et ça évite d’injurier les gens qui lui paient une rente à vie. Je ne connais personne qui se lève le matin en pensant faire un chèque au Trésor public en se disant que c’est chouette de payer des impôts.

        4. @ Pffffff

          Je suis content de voir que vous admettez que le capitalisme d’aujourd’hui est fortement étatisé, et que le libéralisme ayant « échoué », on ne peut plus dire que c’est l’idéologie dominante depuis longtemps.

          On est donc clairement dans un système largement contrôlé par l’État, qui par conséquent, porte la responsabilité de la situation actuelle, de ses crises, de la perte du pouvoir d’achat, etc…

          Il n’y a alors que deux solutions:

          soit l’on met encore plus d’État, pour se diriger vers un système type URSS, ce que prône la plupart des politiciens et médias d’aujourd’hui, soit l’on met moins d’État, pour se diriger vers un système tel qu’on en avait au XIXème siècle aux USA, ce que prônent les libéraux.

          Pour ma part, je constate que l’URSS a été une horreur, alors que les USA du XIXème ont permis de déboucher sur 2 révolutions industrielles, un enrichissement massif de toute la population, une meilleure espérance de vie, le rêve américain, et une nation partie de rien et devenue première puissance mondiale…