Livret A : nous avons frôlé l’absurde

Publié Par Thibault Doidy de Kerguelen, le dans Non classé

Le plafond du livret A sera augmenté, sa fiscalité inchangée et J.-M. Ayrault renvoyé dans ses buts par son ministre délégué…

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Avant-hier, 22 Août, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a indiqué que plafond du livret A passerait de 15.300 à 19.125 euros à la mi-septembre. Il devrait encore augmenter de 25% d’ici la fin de l’année. Curieusement, ce même jour, le premier ministre affirmait que la décision n’était pas prise de savoir si les sommes dépassant le plafond actuel seraient soumises aux prélèvements sociaux, comme le conseillait la Cour des comptes.

Il lui aurait simplement fallu poser la question à son ministre délégué au budget, Jérôme Cahuzac, puisque lui, visiblement avait la réponse, qui a annoncé hier sur BFM que la fiscalité du Livret A ne sera pas modifiée malgré le relèvement de son plafond. Il a même ajouté : « il serait absurde (sic), au moment où nous avons l’intention de doper la construction de logements sociaux, car nous manquons cruellement de logements dans notre pays (…), d’en modifier de manière défavorable la fiscalité« .

Tssss, « absurde ». Heureusement que le ministre délégué est là ! Quand on pense que le premier ministre hésitait à commettre une absurdité que ces (absurdes) magistrats de la Cour des Comptes avaient osé recommander…

—-
Sur le web.

Laisser un commentaire