Marchés publics : des lycéens revendent le PC offert par la Région

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Marchés publics : des PC offerts par la Région, puis revendus rapidement par les lycéens.

marchés publicsLe Conseil Régional de Languedoc-Roussillon a récemment investi 15,8 millions d’euros par an sur trois ans pour une opération spéciale, distribuer 32 000 PC aux élèves de seconde de la Région. Malheureusement, l’affaire prend une toute autre tournure depuis que Le Midi Libre a révélé que des dizaines d’annonces de revente de ces mêmes PC étaient disponibles sur des sites d’annonces. La cause principale invoquée par les revendeurs sont : la faible qualité du matériel fourni par la collectivité locale, et la possession d’un ordinateur personnel.

Cette affaire s’ajoute à une autre polémique datant du début de l’année concernant les conditions d’achat (soumises au Code des Marchés Publics) par le Conseil Régional de ces mêmes PC, comme le précise Le Midi Libre :

Au printemps 2011, la Région choisissait son opérateur : le Gardois RDI, associé à Dell pour la fourniture des PC et à Bull pour la logistique. Coût annuel : 15 M€. Soit 4 M€ de plus que le projet de SCC, associé à Hewlett-Packard (HP), sur un produit similaire. L’ordinateur à 496 € pièce, contre 369 €. Le contrat courant sur trois ans, le delta est de plus de 12 M€ !
SCC, stupéfaite qu’en temps de crise la Région se soit assise sur une telle économie, a attaqué la décision en référé cet été… Mais il a été déposé en dernière limite un vendredi, sans être signifié à la Région, qui a signé le marché le lundi. Trop tard pour agir. SCC s’est aussi cassé les dents sur un second référé, suspension celui-là. On en était resté là. À ceci près que dans la plus grande discrétion, SCC est reparti à l’abordage, sur le fond cette fois.

Une élue FN avait porté l’affaire à l’attention du public l’an dernier.

Affaire à suivre d’autant que contre toute attente, le Conseil Régional prévoit d’acheter à nouveau plusieurs milliers de nouveaux PC pour les distribuer dans les mêmes conditions.

Laisser un commentaire

  1. Bel exemple de socialisme. 1 type à une idée qu’il présente comme progressiste, l’a fait votée, des millions sont dépensés et tout le monde est content. Évidement le produit n’est pas adapté, personne n’en veut ou presque et l’on s’étonne que les bénéficiaires en tirent parti. LOL

  2. Je crains que derrière cette affaire emblématique se cache en réalité une GIGANTESQUE affaire de corruption ; détournement de fonds ,ect .En droit passible de 10 ans de prison!Et pendant ce temps on parle de mette en prion les jeune gens qui revendent la daube que l’on leur a refilé…Bref qui est le plus coupable…