Echec de la réforme agraire en Afrique du Sud

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Le gouvernement sud-africain a échoué à implanter une réforme agraire visant a transférer 30% des terres appartenant à des agriculteurs blancs au agriculteurs noirs.

Selon le ministre de la Réforme agraire Gugile Nkwinti, dans une réponse à une question sur la réforme agraire du pays, le gouvernement ne va pas atteindre son objectif de transférer 30% de terres agricoles appartenant aux fermiers blancs à de nouveaux fermiers noirs à l’horizon 2014. L’objectif avait été fixé par le premier gouvernement élu démocratiquement depuis la fin de l’apartheid.

Depuis 1996, seulement 7% de la cible de 30% terres agricoles appartenant aux fermiers blancs ont été redistribuées. Nkwinti n’a pas donné les raisons pour l’échec à atteindre l’objectif, mais les experts ont déclaré que l’une des principales raisons est que 90% des terres redistribuées à des fermiers noirs ne sont plus productifs. Nkwinti a également révélé que près de 600 terres agricoles étaient dans la détresse depuis le 1er avril 2010 au 31 décembre de l’année dernière, obligeant le gouvernement à donner de l’aide pour les renflouer. Le gouvernement a dépensé environ $160 millions pour secourir 411 agriculteurs en détresse avant l’avril 2011, et en décembre, ce montant a plus que doublé.

Laisser un commentaire

  1. « mais les experts ont déclaré que l’une des principales raisons est que 90% des terres redistribuées à des fermiers noirs ne sont plus productifs »
    Eh oui, on ne s’improvise pas fermier…