Ayrault mène la réforme des retraites après la réforme des Retweet

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

Sobriété au gouvernement ! Notre Premier Ministre, ce Ayrault va plus vite sur la réforme des Retweet que celle des retraites.

Par Monsieur Z.

Jean-Marc Ayrault vient d’annoncer sur RTL qu’il souhaite un décret « dans les trois semaines » pour un retour à la retraite à 60 ans concernant les personnes « ayant commencé à travailler tôt ». De quoi réparer une injustice flagrante par rapport à tous les salariés privilégiés des régimes très spéciaux à la française qui partent bien avant 60 ans pour vaquer à de nouvelles occupations professionnelles rémunérées ou encore enrichir les casinos climatisés, refuge prisé par les vieux par rapport aux services hospitaliers d’État en temps de canicule.

Mais notre Premier ministre, ce Ayrault va encore plus vite sur une réforme fondamentale pour l’avenir médiatico-politique de son gouvernement : la réforme des Retweet.  SO-BRI-É-TÉ ! C’est le mot consacré pour recadrer les ministres fraîchement exposés et prompts à s’agiter frénétiquement sans réfléchir devant tout ce qui ressemble de près ou de loin à un micro, une caméra ou un clavier de smartphone et annoncer des mesures qui n’ont pas été marquées du sceau de la « concertation ».

Tous ces « novices » tels que les nomme l’entourage de Jean-Marc Ayrault, entendez la cour perfide de conseillers aux dents longues prêts à prendre toute place confortablement ministrée qui précise qu’ils ne savent pas encore bien « comment fonctionne un gouvernement ».

Vincent Peillon a ainsi fait les frais d’un retoquage immédiat sur la semaine de 5 jours de lavage cérébro-scolaire tandis que Christiane Taubira a valsé avec Manuel Valls dans de multiples déplacements sans mesures concrètes. Rendez-vous compte, Benoît Hamon n’a écrit qu’un seul tweet depuis cette appel à la SO-BRI-É-TÉ.

Si c’était à l’UMP, La Morano en perdrait définitivement la voix. Et ça ne serait pas pour nous déplaire.

Laisser un commentaire