Revers d’Ahmadinejad aux élections iraniennes

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a subi un sérieux revers lors des élections parlementaires partielles de vendredi.

Les conservateurs, soutenus par le chef suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, ont remporté plus de 70% des suffrages. Ces parlementaires sont considérés comme encore plus intransigeants et plus opposés à l’Occident qu’Ahmadinejad. S’il est lui aussi conservateur, ce dernier semble avoir des désaccords avec l’ayatollah Khamenei et ses partisans ont été réduits à une petite fraction au sein de l’Assemblée nationale.

65 des 290 sièges du Parlement étaient à pourvoir au terme de ces élections partielles, organisées parce que des candidats n’avaient pas obtenu le nombre de votes requis. Le scrutin mettait aux prises essentiellement des membres de ces deux factions conservatrices, étant donné que bon nombre de candidats réformateurs ont décidé de ne pas se présenter après avoir fait l’objet d’une forte répression par les autorités.

Laisser un commentaire