François Hollande a son Fouquet’s

Publié Par Contrepoints, le dans Politique

Qu’il y ait des gens en France capables de dépenser un quart de SMIC pour un déjeuner, tant mieux, car quiconque a déjà fréquenté ce type d’établissement sait à quel point la variable emploi est majeure. Mais pour Sarkozy comme pour Hollande, le problème est que c’est le contribuable qui régale !

Par le Parisien Libéral.

Il y a un truc exaspérant chez nos amis gauchistes, c’est de toujours tout ramener au Fouquet’s et à la soi-disant politique pro-riches de Sarkozy.

Il faudra un jour que les socialo-communistes expliquent un peu ce que Hollande fabrique dans un restaurant comme le Laurent. Lire l’article de Midi Libre « Hollande tente de convaincre BHL autour d’un repas gastronomique à 262 € ».

La carte est éloquente : http://www.le-laurent.com/maj/pdf/Carte_3_avril_2012_SOIR_AVEC_prix.pdf

S’il y a un chose que l’on peut reprocher au Président de la République, ce n’est pas d’avoir fréquenté une cantine de riches mais plutôt un restaurant très cher mais un peu plouc, qui était bien plus connu pour attirer les touristes en goguette sur les Champs que les fins gourmets. (mais les Champs Élysées sont de toutes façons un désert culinaire, n’est ce pas ? ).

Maintenant, qu’il y ait des gens en France capables de dépenser un quart de SMIC sur un déjeuner, tant mieux, car quiconque a déjà fréquenté ce type d’établissement sait à quel point la variable emploi est majeure : il y a un employé pour tout, ce qui change du McDo où, rappel, c’est le client qui porte son plateau jusqu’à la poubelle. Le seul problème, c’est quand l’addition est payée par le contribuable et non pas par le porte-monnaie de notre ultra riche. Donc, que Hollande, Sarkozy et les autres créent des entreprises successful au lieu de vendre leurs politiques keynésiennes et ultra-étatistes, aux frais du contribuable, et nous, les citoyens et contribuables, serons heureux de les voir fréquenter de tels établissements, qui contribuent par ailleurs à faire de la France ce qu’elle est, et dans ce qu’elle a de meilleur.


Sur le web

Laisser un commentaire

  1. facebook_Priscilla_Schimmel.677757332

    Encore une fois…ce qui est reproché à Sarkozy n’est pas d’avoir mangé dans un restaurant « chic » aux tarifs délirants, ils le font tous…et Hollande autant que tous les autres. Il faut arrêter avec ces « scoops » qui n’en sont pas.

    Ce qui lui est reproché est d’avoir eu comme invités toutes les puissances d’argent de ce pays et de se présenter malgré tout comme le candidat du peuple.

    Enfin, je ne vois pas pourquoi des gens aisés (et Hollande en fait partie) ne pourraient pas fréquenter des lieux « chics » sous prétexte qu’ils sont de gauche. Il faut être forcément pauvre ou de la classe moyenne pour être de gauche ?

    1. Sarkommuniste, on s’en fout ! La fortune de Fraise-des-Bois, qui fait partie du 1% des Français les plus riches, n’a pas été acquise légitimement mais est le fruit de la spoliation permanente des Français. Qu’il aille donc se terrer au fond d’une grotte plutôt que de s’afficher dans des endroits luxueux comme s’il méritait d’être aisé. Comme dirait Gave, on ne peut pas être à la fois intelligent, de bonne foi et socialiste. Une des trois propositions est toujours de trop.

        1. Au pire, il fait partie des 2% (98% touchent moins que lui), mais en réalité, dès qu’on dépasse 7500€ par mois, on est dans le 1%. C’est son cas. Il est donc dans le 1%.
          Eh oui.
          C’est un riche.

    2. il est sûr que chez Hollande, on n’invite pas les puissances d’argent : des Berger, des DSK, des Fabius, des Badinter… renseignez-vous sur les amis proche de votre candidat avant de parler. Leur différence réside peut-être dans la façon de gagner son argent ? Laissez-moi rire. Quant aux « puissances d’argent » comme vous dites, heureusement qu’il existe encore des gens qui investissent en France et qui gagnent leur vie grâce à l’action économique et pas seulement grâce à des lois qui leur évite d’avoir à payer des impôts sur leurs fortunes en oeuvres d’art !

    1. Son salaire c’est l’argent du contribuable et sa campagne c’est l’argent du contribuable.

      Va-t-on un jour découvrir si ce restau fut payé avec l’argent du contribuable ? Un suspense insoutenable.

      1. Peu importe d’où vient son salaire. A partir du moment où c’est le sien, il le dépense comme il l’entend. Un patron a-t-il le droit de regard sur la manière dont ses employés dépensent leur pognon ? A ce moment-là, qu’on soumette chaque dépense d’un politique à un référendum national, histoire de savoir si vous préférez qu’il prenne une tarte aux pommes ou une mousse au chocolat en dessert!
        Je précise que je ne soutiens pas du tout Hollande (pas plus que l’autre d’ailleurs…)

        1. Qui est d’accord pour qu’il ait pareil salaire ? L’impôt n’est pas légitime si le contribuable ne peut en contrôler l’usage (vous savez d’où ça vient ça, n’est-ce pas ?)

          En effet, la dépense devrait être soumise, sinon à référendum, du moins à contrôle effectif. Sinon l’impôt n’est pas légitime. (Il est juste de l’argent pris sous la contrainte, ni plus ni moins).

          Et vous me faites marcher, là, quand vous prétendez ne pas voir la différence entre l’impôt et un contrat librement consenti entre deux personnes privées ? Hein ? Allez.

          (On passera sur le fait que vous-même sembliez penser que la question  » argent public ou pas ? » était pertinente, dans votre post précédent. Pourquoi diable ce si rapide retournement ?).

  2. oui Priscilla la goche c est ça rester pauvre ou de classe moyenne « fais ce que je dis surtout pas ce que je fais » reste petit Peuple c est mieux pour toi. moi flamby et rotweiller j en veux pas