Frédérique Bel et Virginie Caprice caressent les urnes des candidats

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

On a les soutiens sans soutien-gorge qu’on mérite.

Par Monsieur Z.

Pour Hollande, c’est Frédérique Bel qui s’est fait raser le compte Twitter d’aussi près que le pubis, le tout en une minute blonde car elle a oublié que le réseau social demandait de respecter quelques règles, même à une comédienne désireuse de « donner du sens à quelque chose d’artistique et d’esthétique » et de modifier l’image « anti-glam au possible » du candidat socialiste. Bref  montrer son cul avec panache + pour se raconter que c’est moins beauf que sur TF1.

Pour Sarkozy on reste évidemment dans le registre bling-bling avec Virginie Caprice, une poupée coquine à faux seins lourds et vraie tête légère qui émoustille le geek boutonneux sur son blog « La mode VIP lol » où elle exhibe bouts de tétons et bouts de fesse sans donner bien plus. Bref,  autant de belles promesses non tenues comme le candidat qu’elle supporte.

On a les soutiens sans soutien-gorge qu’on mérite.

En cette période d’ennui électoral profond, exigeons du show, du vrai plutôt qu’un soporifique débat de coq. Par exemple, un combat de catch boueux entre la team UMPétasses  Morano/Dati (avec trahison à la clef)  et la team PSitude  Ségolène/Martine.

Ça en jetterait plus que les starlettes qui veulent faire de la politique plus haut que leur cul.

Tiens je vous ai déjà dit quelle était la différence entre une star et une starlette ? Au début, les deux se font chopper et monter sur la Croisette. Ensuite la star est la seule à se faire photoshoper et photomonter à la une des grands magazines.

Laisser un commentaire