Présidentielle : Mélenchon prend une veste bleu marine avec un faux pli rose

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

Mélenchon prend une veste bleu marine avec un faux pli rose puis appelle à voter François Hollande : tout ça pour ça ?

Par Monsieur Z.

Jean-Luc Mélenchon prend une veste bleu marine avec un faux pli rose. Le Front de Gauche a fait un petit 11%, loin derrière Marine le Pen et des lendemains de sondage qui chantaient et il donne consigne au second tour pour François Hollande. Révolutionnaire ! Le vrai-faux ami de la fausse-vraie gauche redevient utile au vote, à quelques longueurs de sièges confortables aux législatives.

Des foules haranguées au son de la révolte, chauffées à rouge et mises en appétit féroce par le goût du sang et des tripes sauce financiers. Des promesses de (re)prise du pouvoir et de la Bastille, le temps d’un dimanche manif’-merguez… mais foutaises : Flamby pour tout le monde au dessert ! Tout ça pour ça  ?

Certes il y a de quoi s’inquiéter en voyant les pires ennemis de la liberté réaliser un score à deux chiffres sur la base des idées liberticides qui ont ensanglanté tous les pays dans lesquels elles ont été appliquées. Mais finalement il ne s’agit peut-être que du caprice électoral un peu bruyant de nos révolutionnaires du dimanche qui cesseront bientôt de taper du pied gauche pour quelques mesurettes fiscalo-spoliatrices et économico-démagogiques dont François Hollande brandira la menace à propos des épouvantails habituels, grandes entreprises du caca-rente, très durs traders ou vilains riches dont il ne fait pas partie.

La fête communiste est finie. Mélenchon fait son baluchon et trouve le gîte chez Hollande. Vous allez voir de quel bois de rose, la gauche se chauffe !

Laisser un commentaire

  1. vous avez mal écouté je pense.
    Il appelle à battre Sarkozy, sans rien demander en échange.

    Et ses longueurs de sièges de députés, il va aller les chercher lui-même.
    Il a pas besoin d’aide.

    On verra bien ce qu’elle fait la grosse blonde.

  2. Le PS est déjà emm… avec un pacte électoral signé avec les pastèques, c’est pas pour partager d’autres sièges avec les mélu-chiens qui n’auront d’autre choix que de faire élire les bonbons roses. La fête est finie pour l’homme aux dents jaunes.

  3. vous me faites rire les mecs.
    Vous vous éclatez sur le score de méluche.
    Mais vous êtes infichus de voir celui du FN.

    Vous vous rendez compte qu’il a fait +18% ?
    soit mieux qu’en 2002 même si il n’est pas au 2e tour.

  4. vous pouvez vous marrer avec vos rires jaunes et autres maître.

    moi j’en n’ai pas de maître, je soutenais juste un homme qui avançait des idées de partage plutôt que des idées racistes.

    le reste, je vous le laisse.

    vous ne voyez le monde que par votre oeil libéraliste. moi, je met d’autre chose avant l’argent.

    1. je vois que tu as modifié ta réponse.

      alors j’apporte des précisions.
      c’est toi qui pense au partage de la thune, moi je vois beaucoup plus large, la richesse des hommes n’est pas que numéraire.

      Mais c’est vrai pour un libéral, c’est dur à comprendre.

      Alors comprend au moins ceci: je ne souhaite pas que mes gosses vivent dans un monde où ils seraient poussés à devenir des requins pour pouvoir exister.
      Je veux que mes gosses puissent vivre du métier qu’ils auront choisi, quel qu’il soit.

      Je veux pour les gens en général qu’ils arrêtent de regarder tout le monde de travers, la peur au ventre pour tout et n’importe quoi.
      peur de tomber malade, peur de perdre son boulot, peur de ne pas trouver de boulot, peur de perdre ses papiers, peur de se faire flasher, peur de tout, peur des autres.

      ha mais zut, tu peux pas comprendre, j’ai pas parler d’argent….

      en clair, je suis sur que même dans un monde libéral parfait, le plus riche des hommes serait triste s’il était entouré de crève la faim.

      1. toi tu vois « piquer l’argent des autres » là où moi je vois des mutualisations de ressources.
        Ose dire que acheter en gros, ça revient pas moins cher?
        Donc pourquoi ne pas appliquer le principe aux écoles, aux hôpitaux, aux bureaux de postes, aux pompiers, à l’énergie, aux télécoms?
        à l’assurance maladie? bref

        moi je parle de valeurs humaines, tu rabaisses ma vision aux clichés communistes.

        je préfère les billets de H16 qui ont plus de recul, j’en arrive même à comprend le libéralisme, le vrai, pas celui de l’ump.

        allez le hargneux je te laisse.

        Bisou

    2. C’est marrant (marrant bizarre, pas marrant drôle), quand on parle de libéralisme les gauchistes de droite ou de gauche ne pensent qu’à l’argent tandis que moi, je ne pense qu’à ma liberté.

      C’est la liberté individuelle qui engendre la liberté de gagner de l’argent et non l’inverse.

      C’est quoi cette obsession du pognon ? Jaloux ?

      En plus moi, j’en ai pas du pognon, alors…

      Pour le moment, le mouvement libéral est le mouvement qui respecte le plus les libertés individuelles et la liberté de penser différemment. Je ne me suis jamais fait traiter de nazi (point Godwin) par un libéral, alors que par un gaucho plus que de raison.

      Je ne me suis jamais engueulé avec un libéral, tandis qu’avec un gaucho…

      Je ne sais pas moi, ça doit-être en rapport avec l’intelligence.

      1. bastiat constate que plus on approche de l’égalité plus on obtient de liberté plus cela devient une obsession; C’est le principal probléme des gauchos tu commence sur un sujet sensible tu dit que tu penses qu’il faudrait réduire les flux migratoire pour luter contre le communotarisme et plus se concentre sur l’intégration des nouveaux français et instinctivement ils t’envoient des noms d’oiseaux tu es un fasciste un nazi tu polue la démocratie tu n’aime pas les étranger ce qui bloque totalement toutes discutions intéressantes et construites…

    3. « moi je mets autre chose avant l’argent » c’est ce que disent en général ceux qui n’en ont pas, et qui sont animés par les passions tristes dont parlait Spinoza que sont l’envie, la haine, la jalousie etc…

  5. je vois qu’il ne sert à rien d’argumenter.

    Je vous laisse à votre aigreur.

    Je pensais que des libéraux avaient une vision moins partisane de la politique française mais n’est pas un vrai libéral qui veux.

    1. Laisse, on est tellement habitué au deversement mélenchonistes a chaque fois qu’un article ici cite son nom, qu’a force certains se sont aigri.

      C’est dommage parceque du coup, quand les commentaires des habitués ne sont pas plus haut que le ras des paquerettes, c’est que y’a un problème.

  6. « Vous vous rendez compte qu’il a fait +18% ? »

    Oui Fred, on se rend parfaitement compte que la haine commune des riches et du libre-échange ça vaut 11% mais qu’y ajouter la haine des immigrés c’est un bonus de 7%.

    1. merci de votre réponse calme.

      PS: pensez-vous que l’interdiction de vente de l’eau EVIAN en Chine car potentiellement cancerigène soit un symbole du libre-échange chinois?

      PS: pensez-vous que l’obligation de contreparties stratégiques des entreprises françaises pour leur implantation en Chine aille dans le sens du libre-échange?

      Merci de vos réponses

      1. La France comme la Chine, n’opèrent pas dans un système de libre échange. En particulier quand on parle d’implantations d’entreprises, ces dernières ont été négociée avant tout de gouvernement a gouvernement, et non pas d’entreprises a entreprises (ou a particuliers).

        Que la chine rejette notre eau Evian, c’est regrettable, mais fait écho a ce que fait déjà l’europe et la france en rejettant tout un tas de produits chinois (a tort ou a raison) sous des motifs similaires.

        En fait en abaissant les barrières au commerce, on augmente ses chances que le partenaire fasse de même. De même que quand les Etats Unis dépensent énormément dans leur armée, les chinois se sentent obligés de faire pareil.

        On a le choix, soit on peut se replier dans la xénophobie (ie peur de tout ce qui est étranger,différent) et faire une course aux armements régulatoires pour empêcher les méchants chinois de nous envahir, soit on peut au contraire faire le premier pas et accepter des conditions a priori moins avantageuses, dans l’espoir qu’ils nous rendent la pareille dans le futur.

  7. Samedi soir, je buvais tranquillement un canon en bord de mer avec mes amis (je suis le seul libéral du groupe), quand une espèce de trou duc mélanchoniste expliquait très fort à la table voisine à quel point c’était un grand homme (le méluche).

    J’ai cru que j’allais lui sauter à la gorge et lui arracher le coeur avec les mains. Le plus incroyable, c’est qu’un de mes amis de gauche (un ancien de la CGT) m’a retenu… :) Il doit avoir une sacré gueule de bois à l’heure actuelle.

    Bon d’accord, en fait, j’avais pour projet initial de l’apostropher publiquement, histoire d’en découdre dans une de ces joutes verbales dont je sort rarement vaincu ;)

    1. plus haut, vous dites ne jamais vous etes engueulé avec un liberal, mais souvent avec un gauchiste, puis vous parlez d’intelligence.

      Mais juste après, VOUS avez envie de sauter à la gorge d’un type qui ne vous vante Mélenchon, mais qui ne vous parle pas à vous.

      c’est qui le hargneux là?? allons!!

      mon premier commentaire était plus pour les libéraux, pour comprendre comment on pouvait rejeter leur système en adhérent à des idées racistes plutôt qu’à des idées de partage.

      Et c’est moi qui me fait allumé depuis le début, alors je sais vraiment pas qui sont les hargneux dans l’histoire.

      Je vous prend tous à témoins, regardez vos commentaires avant de répondre!! Je ne critique pas le libéralisme (le vrai, qui n’existe pas chez nous) je demande des réponses au vote contestataire.

      Pourquoi me chercher des noises et insinuer des trucs sur Mélenchon? vous savez pas prendre de la hauteur?

      1. oui, rien en échange. pas de misitres, pas de circo d’office.
        on veut juste pouvoir faire barrage au FN efficacement,
        on n’est pas EELV quand même, on se débrouille.
        et tu soulignes justement le seul truc qui démolit ton argumentation car il est écrit:

        il y a un risque FN dans 90 circo si le PS et FdG font bande à part.
        la négo c’est: accord sur ces 90 circo pour candidatures communes (ou PS ou FG) pour battre le FN

        Et rien d’autre.

        Alors?? quoi tu t’emballes pour rien coco.

        les autres circo, on va y aller tout seul, et on demande rien à personne.

      2. Juste, arrêtez avec vos « idées de partage », ne nous prenez pas pour des débiles (ou arrêtez de vous mentir à vous-même): le « partage » de Mélancon, c’est « prendre par la force aux méchants riches qui font rien qu’à réussir leur vie, les méchants méchants ».
        Ça n’a rien à voir avec le partage, c’est de la spoliation pure et simple. Le partage c’est JE décide de partager ce que j’ai gagné MOI-MÊME, et avec qui JE veux, et SI JE veux.

        1. les méchants riches de Mélenchon, personnes ici n’en fait parti.

          Il y a en France seulement 200 000 foyers fiscaux au dessus de 360 000€ annuels. or y’a 49 000 000 de foyers fiscaux dont 26 000 000 de foyers imposés.

          oui on peut trouver que prendre tout au dessus de 30 000 euros par mois c’est abusé mais c’est un choix.

          Si c’est pour avoir tout le monde avec un taff, qui peut étudier et se soigner, je voix pas le problème.

          Si tu préfères entasser ton argent et le regarder briller, c’est pas mon problème.

          tu vis dans un pays avec des gens, tu n’es pas seul sur ton ile, version bettencourt.

          montre moi un seul des bienfait d’amasser de l’argent, un seul???

          alors

          1. Mon Dieu, mais cultive-toi! Je sais pas, y’a plein de bouquins ou de sites internet d’introduction à l’économie.
            Tu apprendras par exemple que le pouvoir d’achat général augmente lorsque la productivité augmente. Que la productivité augmente lorsque des investissements sont faits (pour acheter des machines, améliorer les processus de production etc.). Que les investissements sont faits quand de l’épargne est accumulée.

            Et non, personne ici ne fait partie des « riches » à qui Mélancon veut tout prendre. Et donc? Ce n’est pas parce-que je ne suis pas personnellement et directement concerné (indirectement je le suis comme tout le monde, car cela conduit à un appauvrissement général) que je ne dois pas dénoncer cette violation du droit naturel d’autrui!

            Pour toi dès qu’il y a une minorité on peut allègrement violer ses droits naturels dès lors que la majorité a voté pour??? C’est ça le totalitarisme.

          2. Ah au fait, tu sais combien est pris sur le travail du français moyen, qui gagne en gros 1500€ net / mois (salaire médian approximatif en France)? 15000€ / an! 15000€!
            Tu penses que l’assurance santé, vieillesse et chômage qu’elle procure vaut son coût? Tu crois pas que si l’État français laissait cet argent aux Français, pour l’utiliser dans l’assurance santé, chômage ou vieillesse de LEUR choix, tout en fournissant un chèque santé ou retraite pour ceux qui sont RÉELLEMENT dans le besoin, ils ne seraient pas mieux couverts?
            Penses-tu vraiment que vu le coût faramineux de l’Ed Nat (5500€ / élève pour le primaire, 8000€ pour le collège, + de 10000€ pour le lycée) les résultats sont probants? Tu crois pas que l’État devrait plutôt se contenter de fournir un chèque éducation dégressif en fonction du revenu (car aujourd’hui les pauvres payent pour l’éducation des riches) et de laisser chaque Français choisir son école, son collège, son lycée, laisser les directeurs et proviseurs choisir leurs profs et leurs salaires, laisser les profs choisir leur méthode d’enseignement plutôt que ce soit le ministère qui décide de tout ça pour tout le monde avec les résultats catastrophiques que l’on constate?

            Bref, tu crois pas qu’il serait temps de rendre leur liberté aux Français, plutôt que de vouloir les diriger, les administrer encore et toujours un peu plus?

  8. Fred, il faut que tu relises le billet plus attentivement car à AUCUN moment il n’y a une quelconque réjouissance sur le score de Marine le Pen.
    Cette rubrique humoristique (simple rappel) me permettait juste de rappeler le côté cocasse :
    - d’une campagne menée au son de la révolution et qui va finir dans le consensus mou en passant du front de gauche au… flan de gauche tu vois
    - d’une campagne menée au son de l’invective et de l’insulte anti FN qui au final lui aura mis une grosse fessée

    1. « à quelques longueurs de sièges confortables aux législatives. »
      >on n’a rien demandé, on va se débrouiller seul.

      « Mélenchon fait son baluchon et trouve le gîte chez Hollande. »
      >mon oeil, la gauche à toujours fait ainsi, on se regroupe pour le plus fort, mais pas question d’assentiment, on vote surtout contre Sarko
      et on ira prendre nos sièges seuls, pour avoir une opposition de gauche indépendante du PS.

      Donc « finir dans le consensus mou »
      > bêtises

      « insulte anti FN »
      > encore heureux!!! et on persistera. le FN n’a rien de politique.
      il n’y a aucun programme économique là dedans. ni programme de vie, ni de recherche, ni de santé, rien que du rejet.

      1. « on n’a rien demandé, on va se débrouiller seul. »
        Mieux qu’à la présidentielle j’imagine ?

        « on se regroupe pour le plus fort »
        Oui jusqu’à ce qu’on voit que ce n’est pas Mélenchon finalement malgré l’agitation médiatique post-meeting à la Bastille et les discours grande gueule pour dire que Hollande se ferait doubler par la gauche.

        « finir dans le consensus mou »
        On en reparlera si Flamby hérite du trône et du merdier européen qui est sous la faïence.

        « ni programme de vie, ni de recherche, ni de santé, rien que du rejet »
        toujours amusant de voir les gens crier devant leur image inversée.

        1. pour un parti qui a 3 ans sur les cendres du PC à 2%, c’est déjà pas mal. finalement y’a que 2.5 millions de voix d’écart, c’est rien.
          Ca fait 30 ans que lepen est en place, au contraire.

          et au local on est meilleur

          on pourra reparler de Flamby quand tu veux, nous on s’en lave les mains. et on va pas se gener pour le secouer s’il est pas à notre gout.

          pour l’image inversé tu y vas fort:
          développement durable, production locale, circuit court, économie dirigiste (certes) mais programme détaillé.
          Je te signale que le programme économique du FN à part sortir de l’euro et remettre la douane, c’est pas terrible. on fait beaucoup mieux même si tu n’aimes pas.
          nous on crache pas sur les femmes et le droit à l’IVG.
          nous, on souhaite pas les transformer en machines à mioches bonnes à rester à la maison.
          peine de mort.
          expulsion (les étrangers irréguliers prennent 48 milliards € à l’état en aides et alloc, et en donnent 60 milliards en TVA et impots -chiffres cour des compte)
          etc etc.

          alors ton image inversée tu peux te la garder.

          Merci.

          1. C’est du fort dirigisme économique dans les 2 cas. Seules la « clientèle » change, et encore… Niveau protectionnisme, c’est blanc bonnet et bonnet blanc. Haine des spéculateurs et des grandes entreprises du CAC 40 idem. Haine de l’ultra-néo-méga-hyper-giga-libéralisme idem. Haine de la mondialisation idem. Nationalisation des banques idem (faudra que j’aille vérifier pour celui-là).

            Et oui, le programme économique du FN est typiquement socialiste. Par dessus s’ajoute une très forte dose de nationalisme et de conservatisme « sociétal », qui le différencie avec celui de Mélancon. Bref, c’est du national-SOCIALISME, comme à l’époque (les HLPSDLH, comme disent les gauchos).

            Extrême-droite et extrême-gauche ont toujours été, historiquement, les 2 faces d’une même pièce, les 2 frères ennemis. Rien d’étonnant de voir que les représentants les plus « illustres » de l’extrême-droite, si l’on peut parler ainsi, ont souvent été des transfuges des partis socialistes ou communistes.

            Mais rappeler cette triste réalité rend généralement fou de rage le degôche moyen…

          2. « expulsion (les étrangers irréguliers prennent 48 milliards € à l’état en aides et alloc, et en donnent 60 milliards en TVA et impots -chiffres cour des compte) »

            Bon alors la solution pour renflouer la France est toute trouvée, il faut faire venir d’urgence des millions d’immigrés à qui on donnera des milliards d’aides et d’allocs, puisqu’au final, il parait qu’ils rendent un cinquième de plus au pays.

          3. « expulsion (les étrangers irréguliers prennent 48 milliards € à l’état en aides et alloc, et en donnent 60 milliards en TVA et impots -chiffres cour des compte) »
            Les clandestins ne paient pas d’impôts. J’imagine mal un type fraîchement débarqué parlant à peine le français se présenter à la trésorerie du coin, en plus beaucoup d’entre eux ont des salaires qui devraient les dispenser d’IR. De toutes façons le fait de payer des impôts ne donne aucun droit en terme de séjour ou de nationalité. Et last but not least, vouloir régulariser tous ces gens c’est cracher à la figure de ceux qui sont venus en France légalement.

          4. Ou bien qu’ils sont beaucoup plus travailleurs (ou beaucoup moins fainéants, selon le point de vue) que la moyenne française.
            C’est possible, ça ne m’étonnerait même pas, mais je veux une source.

          5. bah oui, c’est connu. Les français ne foutent rien pendant que les pov’ zimmigrés râclent leur merde. Déjà qu’ils ont tout construit et tout inventé et qu’ils viennent en France rien que pour payer nos retraites, c’est vraiment cropinzuste…

          6. Mateo, nos coms se sont croisés, je réagissais à celui d’Abitbol. Mon comm ne fait que reprendre des éléments sans cesse ressassés du discours degôche (ou de Bouteldja). L’immigration, perso, je m’en fiche un peu…

  9. bon j’arrete le masochisme.
    vous ne faites que dénoncer, aucune construction ou contre argumentations.

    Mémé Zinzin peut vous dire merci.

    allez tchuss