Nicolas Sarkozy s’attire les foudres espagnoles

Publié Par Christophe Ozimek, le dans Europe

Les réactions espagnoles aux propos de Nicolas Sarkozy se succèdent en Espagne.

Lors d’une récente conférence de presse, le candidat à la présidentielle et président sortant Nicolas Sarkozy avait effectué un parallèle entre la Grèce et l’Espagne. Cette remarque a été très mal accueillies en Espagne, qualifiant celle-ci de non-sens et que les deux pays étaient au contraire des contre-modèles économiques.

Luis de Guindos, ministre espagnol de l’économie a ainsi déclaré : « La situation de la Grèce et de l’Espagne sont complètement distinctes, même si on peut critiquer les politiques menées par leurs gouvernements socialistes respectifs ».

Les commentaires sont fermés.