Virus sur Mac : l’application vedette pour 600 000 utilisateurs Apple

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

Ben ouais pauvre pomme, Apple c’est devenu de la compote.

Par Monsieur Z.

« Ouais tu vois, j’veux dire Apple Mac c’est super fiable parce que tu vois, y a jamaaaais d’virus j’veux dire ».
N’aviez-vous jamais eu envie de faire tourner la machine à claques en continu devant l’utilisateur fraîchement converti à Apple insistant sur cet argument idiot de la sécurité qui ne tenait évidemment qu’au très très faible volume de Mac utilisés dans le monde par rapport aux PC ?

Ben ouais pauvre pomme, Apple c’est devenu de la compote. Les Mac aujourd’hui c’est des composants électroniques et notamment des processeurs fournis par Intel, comme sur les PC depuis des lustres. Comme sur les PC, ça fait tourner du Windows et des applications Office Microsoft, le standard mondial de fait en bureautique. Grâce au talent de Steve Jobs Apple qui a suscité un engouement déraisonnable pour les smartphones et les tablettes, Apple a aussi boosté les ventes de ses micro-ordinateurs et comme pour tout marché volumineux de la micro-informatique, il y a des petits malins qui s’ingénient à trouver des failles de sécurité pour apporter un peu de fun dans ton morne quotidien numérique. Qui vivra virus !

Que n’avons-nous pas entendu comme dérivés de la méthode Coué chez les adorateurs de la Secte à la Pomme pour se convaincre qu’ils ont bien fait de payer trois fois plus cher pour faire du kikoolol sur Facebook, écouter les musiques en vogue de la vague bobo-technoïde, voire d’utiliser le traitement de texte pour accoucher d’un courrier mort-né victime de la fièvre orthographique.

Certes, il te reste le design. Ça c’est le plus produit incontestable, si tant est que tu appelles design toute tentative de faire du tuning sur un minitel. Mais tout cela est très subjectif, chacun ses dégoûts et je ne peux pousser la mauvaise foi jusqu’à dire que le design des produits Apple ne justifie pas de creuser un peu plus ton découvert mensuel.

Mais que tu payes des sommes aussi importantes pour t’interner de ton plein gré dans un monde fermé aux murs délicatement colorés et que tu laisses un peu de ta liberté au milieu du verger, ça je ne comprendrai jamais.

Laisser un commentaire

  1. Ben on ne te demande pas de comprendre en fait…

    « il est immunisé contre les virus PC » oui vu que généralement PC = Windows. Un Windows n’étant pas un Os X c’est plutôt normal qu’il est — dans la majorité des cas — immunisé contre les virus « PC ».

    « Et cela, blabla » ça c’est un mensonge par contre et c’est juste un argument de vente demaerd.

    « Les Mac aujourd’hui c’est des composants électroniques et notamment des processeurs fournis par Intel, comme sur les PC depuis des lustres. Comme sur les PC, ça fait tourner du Windows et des applications Office Microsoft, le standard mondial de fait en bureautique. » oui et donc ? Paragraphe qui n’apporte rien et dénué de rapport avec le sujet.

    On dirait un vrai travail de journalisse et j’ai très « envie de faire tourner la machine à claques. ». Ou alors c’est de l’humour auquel je ne suis tout simplement pas sensible.

    1. Vener tu devrais manger des pommes moins acides, ça te stresse.
      Je pointais l’argument idiot très longtemps utilisé par les Apple maniaques à propos des virus puisque les micro-ordinateurs Apple étaient isolés dans un monde propriétaire. A partir du moment où Apple s’est ouvert à des standards de fait, composants, normes de connexion de ces composants comme les barrettes mémoires, les cartes graphiques, et les processeurs par exemple (tu sais le paragraphe qui n’apporte rien et bla bla bla) et qu’il a gratté des parts de marché en quantité suffisamment importante sur le monde PC, son parc de machines est devenu plus croustillant pour les diffuseurs de virus et d’antivirus, comme pour les PC. Ni plus ni moins. Juste un constat et le deuil d’un argument fer de lance qui continuera de faire rire, même après la mort de Bill Gates.

  2. Une petite déception sur cette article. Cela montre une méconnaissance technique de son auteur qui aurait peux être du rester sur les sujets économiques. Petit errata:
    - le fait que mac utilise du Intel ne change rien a l’incompatibilité totale avec windows. Office à été réécrit à partir de zéro pour Mac.
    - Mac os se base sur freebsd un système open source UNIX. Dire que c’est fermé ou qu’il a des murs est juste faux.
    - Je suis peux être un fanboy Apple mais je n’aurais pas d’état d’ame à changer quand il y aura mieux. Je me risque sur le terrain économique, mais je me vois mal cracher sur Apple et steve jobs en tant que libéral alors qu’il s’agit d’une des meilleurs réussites de ce que produire une économie libérale.
    Petit pronostic perso: La mort de steve jobs sonne le glas de Apple, on le sent déjà sur les choix faits et un leger recul sur le degrés de finition de leur produits.

    1. @ Sakabaro : « - le fait que mac utilise du Intel ne change rien a l’incompatibilité totale avec windows. Office à été réécrit à partir de zéro pour Mac. »
      Peux-tu m’expliquer le rapport entre Office et Windows dans ta phrase ? L’ouverture à la technologie Intel a permis de faire tourner le même Windows que sur PC et par déclinaison de nombreux programmes qui étaient inaccessibles auparavant sous Mac malgré des besoins professionnels. Office a été totalement adapté sous Mac en version réécrite bien avant la compatibilité Windows.

      Quant à l’ouverture des Mac, n’as-tu pas vécu les joies du travail en environnement professionnel où le moindre transfert de fichiers, la moindre mise en réseau étaient une galère innommable ?

      1. Ce que suggérait l’article c’est que le passage à une architecture Intel ouvrait les macs aux virus. Bien sur si tu install un autre OS que ce soit windows, linux ou autre, tu ouvres ta machine à de nouvelles failles. Mais quand on parle de Mac, on parle de macos. Et macos est bien totalement impemerable aux programmes windows et donc aux virus de cet os. Après aucun OS n’est infaillible. La preuve de votre article. Néanmoins, techniquement, en terme de sécurité, d’ouverture et de flexibilité, les systèmes UNIX, dont macos x, est supérieur à windows. À mon sens, il s’agit d’une série de confusions sur ce qui est du hardware (machine physique) et ce qui est software (OS et logiciels).

  3. Il ne devait pas avoir grand chose à se mettre sous la dent comme sujet d’article M. Z aujourd’hui. Pourquoi pas un article sur ceux qui roulent Renault et ceux qui préfèrent Peugeot, ça peut aussi faire une polémique, ça…
    La liberté de ne pas être d’accord avec M. Z, ça compte aussi. Faudrait-il y renoncer aussi ?

  4. Alors autant les articles de Monsieur Z me font habituellement rire, autant celui-ci ne fait que démontrer le manque total de connaissances de son auteur.

    Bon je ne vais pas répéter ce qui a été déjà dit, et je rajouterai juste un élément qui met à terre l\’ensemble de l\’article: ce dont parle l\’auteur n\’est PAS un virus. Mais bon, venant de quelqu\’un qui a une telle méconnaissance de l\’informatique, je ne pense qu\’il soit utile que je perde mon temps à expliquer les différences entre troyen, virus, malware etc.

    Ce qu\’il faut retenir, c\’est que l\’assertion \ »il n\’y a pas de virus sur Mac\ » est toujours vraie pour l\’instant.

    Bref je crois que n\’importe qui (à part un hater) conclura que cet article est tout simplement un troll. À jeter.

    PS: croire qu\’on choisit un Mac seulement pour son design et son absence de virus est d\’une stupidité sans nom, et ça l\’est encore plus lorsque l\’on prend uniquement le sens \ »français\ » du terme design (\ »apparence\ » alors que le sens originel est plus proche de \ »conception\ »).

    1. « Quant à l’ouverture des Mac, n’as-tu pas vécu les joies du travail en environnement professionnel où le moindre transfert de fichiers, la moindre mise en réseau étaient une galère innommable ? »

      Oh, je l’avais pas vue celle-là. Énooorme! Alors Monsieur Z, on est resté bloqué dans les années 90?

      1. @Mateo : j’ai bien dit « étaient une galère » heureusement que ça s’est ouvert et ce n’est pas si vieux que ça non plus.

        Les gars je vois que votre identification à cette marque est forte, Apple est redoutablement efficace là-dessus, au point que je n’ai même plus le droit de m’envoyer une bonne dose de mauvaise foi.

        Allez c’est pas grave, il y a juste une petite faillounette sur Mac, c’est pas un virus, c’est un cheval de Troie bla bla bla, reprenez les bases sur la sécurité informatique bla bla bla. D’accord.

        Mais détendez-vous, Apple c’est génial quand même. Pour s’amuser, tant que ça n’empêche pas les pros de travailler avec du vrai matos adapté. :)

        1. Pas de chance, je fais partie des « pros », c’est mon métier.

          Et puis penser mieux savoir que les gens ce qui est bon pour eux, c’est une attitude d’ordinaire réservée aux collectivistes et autres étatistes.
          Ahhh ces idiots qui dépensent plus pour avoir un Mac, ils ne comprennent vraiment rien… Et si la grande majorité des mecs qui « switchent » ne veulent plus revenir sous Windows, c’est juste parce-qu’Apple est super forte en com’ et en marketing, hein? C’est comme ces mecs qui s’achètent un BM qui coûte beaucoup plus alors qu’une Renault peut tout aussi bien vous emmener d’un point A à un point B, dans un temps équivalent, qu’est-ce qu’ils sont bêtes!

          1. Quand je te dis que tu es à cran Mateo, j’en rajoute une couche de provoc’ amusée et tu t’engouffres en me faisant un mauvais procès en sorcellerie étatique. Les gens font bien ce qu’ils veulent évidemment et je ne contesterai jamais la réussite d’Apple.

            En revanche quelques petites années d’expérience m’ont juste prouvé par les faits et la réalité du terrain que Apple n’est pas un environnement adapté et totalement satisfaisant au regard de nombreux critères qui vont au-delà du simple cadre technique.

            Mais ce n’était pas l’objet de cette brève un peu trollesque qui dépasse mes espérances quant au type de réactions constatées. ;)

  5. Amusantes ces réactions des fanatiques, alors que M. Z faisait surtout de la provocation. Moi j’ai trouvé très drôle cet article.

    De toute façon, on est tous d’accord que c’est la concurrence libre donc chacun attribue une valeur qui lui est propre aux produits mis en vente. Pas de quoi se prendre le chou.

    1. Si on te disait en substance « ceux qui achètent des produits de telle marque sont des gros débiles manipulés », et que tu fasses partie de ces gens, tu réagirais comment? Et lorsqu’en plus « l’argumentation » ne tient absolument pas debout quand tu as un minimum de connaissances sur le sujet…

      Bref, cet article est un troll.

      « De toute façon, on est tous d’accord que c’est la concurrence libre donc chacun attribue une valeur qui lui est propre aux produits mis en vente. »
      Ce n’est pas l’avis de Monsieur Z…

  6. J’ai pas bien compris ce que fait cet article sur contrepoints … en tout cas pour ma part je n’ai pas switché, j’ai surtout débranché le PC. Je suis un utilisateur bête non geek je cherchais stabilité simplicité et sécurité, des logiciels simples à mettre a jour, oublier CTRL ALT SUPR, oublier ce que signifiait « driver » « patch » et autres grossieretés … c’est chose faite et je ne regrette pas.

    Ah oui, j’en ai payé un pour mes parents aussi le mois dernier, un MAC mini d’occaz a la place de leur vieille bouse de PC fixe, bien évidement ce n’était que pour résoudre un problème evident de design, les chats sont désormais ravis d’admirer la bête ..!

  7. Pour répondre, avec humour, à la dernière phrase de Monsieur Z.:

    Il arrive bien un jour qu’on atteigne ses limites!
    N’en voulez pas trop aux autres « pommés »!

    1. Et si le vrai problème était l’uniformité ? Après tout les virus informatiques¹ comme leur homonymes biologiques sont favorisés par un environnement homogène. Or tous les Mac, tous les Win7, tous Androides, etc, sont identiques. Tous utilisent plus ou moins les même applications tierces (Java, Flash, Silverlight…).

      L’invulnérabilité étant un leurre pourquoi s’évertuer à mettre tous ces œufs dans le même panier ?.. Souvent en raisons de l’absence d’interopérabilité . Parfois pour de bonnes raisons : les normes sont longues à mette en place et peuvent éventuellement s’avérer bloquantes pour de nouveaux usages. Mais beaucoup plus souvent par une tentative d’assoir un monopole et/ou de rendre l’utilisateur captif…

      ¹ j’utilise volontairement le terme générique de virus, facilité pour faire le lien avec le biologique certes…

  8. Apple est en retard de dix ans sur Microsoft en matière de sécurité
    Eugène Kaspersky, patron des antivirus, s’est confié à nos confrères de Computer Business Review. Selon lui, Apple accuse un très lourd retard en termes de sécurité par rapport à Microsoft, qui fut très décrié dans ce domaine.

    http://goo.gl/AT7GO