Plus de super-riches en Asie qu’en Amérique du Nord

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Le nombre d’asiatiques qui possèdent plus de $100 millions d’actifs a dépassé pour la première fois celui de l’Amérique du Nord.

Le milliardaire hong-kongais Li Ka-shing.

Selon un rapport publié par Citigroup, en partenariat avec Knight Frank LLP, à la fin de l’année 2011, 18.000 personnes possédant plus de $100 millions se trouvaient en Asie du Sud (en Chine et au Japon), contre environ 17.000 en Amérique du Nord et environ 14.000 en Europe occidentale. Mais un large fossé entre les riches et les pauvres existent en Chine et en Inde, où les « centa-millionnaires » représentent une infime partie de ces grandes populations. C’est la raison pour laquelle l’Asie se maintiendra certainement comme l’une des régions les plus dynamiques en termes de richesse dans le futur. Le rapport prédit que le nombre de « centa-millionnaires » asiatiques passera à 26.000 en 2016, 21.000 en Amérique du Nord et 15.000 en l’Europe occidentale. De plus, la Chine dépasserait les États-Unis pour devenir la plus grande économie mondiale, mais serait elle-même dépassée par l’Inde en 2050.

Selon un indice des millionaires de Bloomberg, Li Ka-shing a pris place dans la liste des 20 plus riches avec $24,8 milliards d’actifs nets. Mukesh Ambani, président et directeur général de Reliance Industries en Inde, est la deuxième fortune en Asie avec $23,6 milliards nets. Le rapport de Citigroup a également constaté que ce passage à la richesse a donné un coup de pouce à l’investissement dans les arts, le vin et le sport en Asie, en ajoutant que la région Asie-Pacifique semble être la région qui devrait être regardée avec le plus d’intérêt en termes d’investissement.

Laisser un commentaire