Pékin bloquerait des ventes d’Airbus

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

La Chine bloquerait des achats d’Airbus par les compagnies aériennes chinoises en représailles contre la taxe carbone européenne.

Selon Louis Gallois, le patron d’EADS, Airbus serait frappé par des mesures de représailles. Le gouvernement chinois refuse d’approuver des commandes de long-courriers des compagnies chinoises. Les ventes de 10 superjumbo A380 et de 35 long-courriers A330 sont en jeu. Six des A330 bloqués devaient être livrés en 2013 et 19 en 2014.

Gallois demande à Bruxelles de renoncer à appliquer cette taxe devant l’opposition du reste du monde. Airbus a annoncé dans sa présentation de résultats qu’il voudrait porter la cadence de production du bi-réacteur A330 à 11 appareils par mois à partir du deuxième trimestre 2014, mais à condition que la taxe carbone n’impacte pas les commandes d’avions.

La législation européenne, entrée en vigueur le 1er janvier 2012, oblige les compagnies opérant dans l’Union européenne, quelle que soit leur nationalité, à acheter l’équivalent de 15% de leurs émissions de CO2, soit 32 millions de tonnes. Vingt-six des 36 membres de l’Organisation de l’aviation civile internationale, dont la Chine, les Etats-Unis et la Russie, contestent la mesure.

Laisser un commentaire