Barack Obama chante le blues : et si Nicolas Sarkozy et les candidats à la présidentielle l’imitaient ?

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

Incroyable pays que les Etats-Unis avec des acteurs de western et de blockbusters à effets numériques qui accèdent au pouvoir et des présidents qui jouent les stars au micro. Barack Obama a ainsi poussé la chansonnette en public avec BB King et Mick Jagger, excusez du peu.

En face, les frenchies paraissent bien en mal d’inspiration dans une campagne présidentielle molle du genou dans les partis. Il y a bien Marine le Pen qui se prend pour Dalida mais rien de bien folichon. Nicolas Sarkozy aura bien du mal à réunir des stars du rock quant à lui. Déjà il faut être de gauche, et puis le rock français ça n’existe pas.

La France est donc condamnée à rester dans le registre de la variétoche pour laquelle elle excelle.

A la pointe de l’innovation politico-marketing, toute l’équipe unitaire de Contrefout s’est donc mobilisée pour aider nos coureurs de fonds publics à se forger une vraie image de leader chantant en les aidant à choisir une reprise inoubliable adaptée à leur stature :

– Nicolas Sarkozy chante « Je dois m’en aller » de Niagara
– François Hollande chante « Et si tu n’existais pas » de Joe Dassin
– François Bayrou chante « J’attendrai » de Dalida
– Marine le Pen chante « Toute première fois » de Jeanne Mas
– Eva Joly chante « Femmes à lunettes » de Richard Gotainer
– Jean-Luc Mélenchon chante « Vieille canaille » de Serge Gainsbourg
– Philippe Poutou aimerait chanter autre chose que « Bella Ciao » mais il risque d’être fusillé
– Nicolas Dupont-Aignant chante « Merde in France » de Jacques Dutronc
– Dominique de Villepin chante « Le vieux beau » de Romain Lateltin
– Corinne Lepage chante « C’était pas la peine » de Mireille Mathieu
– Nathalie Arthaud chante mal, c’est le contre-ut final.

Laisser un commentaire