Free Mobile : forfait démagogie illimitée pour Arnaud Montebourg

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

La vie politique française est naturellement comique, même si la course au trône élyséen rajoute un peu plus dans l’agitation zygomatique.
Arnaud Montebourg, chantre de la démondialisation hier se pose en défenseur de la libre concurrence aujourd’hui. Ca vous en bouche un sacré coin de l’idéologie antilibérale non ?

Revoyons la scène au ralenti. Tout d’abord M. Montebourg déclare solennellement sur son site :

La météorite de la mondialisation s’est écrasée dans la vie quotidienne des Français. Offrant de formidables opportunités à certains, elle s’est bien souvent résumée pour tous les autres à une mise en concurrence sans limite et sans scrupule des salariés, des entrepreneurs, des agriculteurs et de tous ceux qui ont été placés en compétition avec des travailleurs chinois, des ingénieurs indiens, et des paysans argentins, alors que ces derniers n’ont d’autre choix que d’accepter des rémunérations trop basses pour vivre.

Ensuite M. Montebourg allume son ordinateur (issu de l’assemblage de plusieurs composants conçus et fabriqués en Asie notamment et diffusés mondialement) ou son Smartphone (itou, tralala itou) et danse le twitt sur les réseaux sociaux (dont les données sont hébergées sur des fermes de serveurs fabriquées et maintenues par d’immenses sociétés ultra-mondialistes et turbo-libérales) pour annoncer que :

Xavier Niel vient de faire avec son nouveau forfait illimité plus pour le pouvoir d’achat des Français que Nicolas Sarkozy en 5 ans.

Si je comprends bien, la libre concurrence n’aurait de vertus et n’aurait grâce aux yeux de M. Montebourg que lorsqu’elle permet de brocarder SA concurrence électorale d’une part, et d’autre part lorsqu’elle se limite à un horizon franco-français délimité par des oeillères, pardon… par des frontières dessinées du trait grossier de l’idéologie politique en débordant sur la réalité économique mondiale.

J’espère pour Xavier Niel et Free qu’ils ont prévu de porter leur offre révolutionnaire sur des infrastructures, des équipements et des services non mondialisés et rigoureusement issus du « produire français », sinon je ne pourrai plus compter M. Arnaud Montebourg comme concurrent à Contrefout et faire profiter nos lecteurs des vertus de cette saine concurrence comique…

Laisser un commentaire

  1. Maaaaaais c’est bien ce que je disais, un sacré concurrent comique que voilà cet Arnaud M.

    Bon, il va falloir que je travaille le second degré, ça manque vachement dans cette rubrique.

  2. La mondialisation et le libéralisme d’aujourd’hui ont beaucoup plus à voir avec les monopoles et les oligopoles qu’avec la libre concurrence.

    Comme le montre Castoriadis dans « La constitution imaginaire de la société » (où il analyse le communisme), on ne peut pas dissocier un système politique de ses réalisations. Une bien saine lecture !

    C’est ici que se trouve la faille dans votre raisonnement.

  3. La faille de ce raisonnement repose sur le fait que montebourg n’ est pas opposé au libre-échange. D’ailleurs la demondialisation est un projet libéral a l’origine puisqu’ il s’agit de rétablir les conditions d’une concurrence équilibrée, d’établir un libre échange entre pays aux économies comparables.

    D’ailleurs il lie souvent ce concept a celui de «protectionnisme européen», souhaitant revenir a l’esprit du traite de rome (tarif douanier pour l’extérieur et libre échange a l’intérieur de l’union). Opposer libre échange et protectionnisme est une erreur de votre raisonnement.

      1. +1 :D :D :D

        Monsieur Z, tu as de la concurrence, Yo! m’a fait encore plus rire que ton petit billet.

        D’ailleurs, petite idée pour Contrepoints: pourquoi pas une petite rubrique « Les plus belles perles alter-comprenantes » ou quelque chose du genre? Y’en a tellement avec tous les trolls qui traînent sur les blogs libéraux qu’on pourrait l’alimenter tous les jours (d’ailleurs maurice b./salcedo pourrait à lui tout seul « produire » la moitité du contenu de cette rubrique). Qu’en dîtes-vous? :) On pourrait même voter pour les plus débiles et remettre un prix chaque année :D

    1. LOL

      Et comment vous définissez des « pays aux économies comparables » ?
      L’Espagne et la France c’est comparable ? Certains diront que oui d’autres que non. Espagne-Grece ? Allemagne-France ? Allemagne-Grece ?

      Et sur quel criteres ? La puissance économique qui rapporcherait la Chine de l’Allemagne ? Les salaires, ce qui rapporcherait les pays ne connaissant pas le smic ?

      Encore une idée d’usine à gaz bien conforme à la pensée socialiste.

  4. Comment pouvez vous comparer une concurrence mondialisé basé sur un dumping social et une concurrence Franco-Français ou les acteurs jouent de facto avec les même règles.

    Une concurrence entre acteurs jouant avec les même règle est plus vertueuse que quand chacun joue avec des règles différente… bin oui ça me parait évident

    1. Quand un pays fait du protectionnisme,il s’inflige un fardeau à lui-même:produits importés plus chers donc moins de pouvoir d’achat donc moins de croissance économique.Donc,parce que des étrangers s’infligent ce fardeau,il faudrait que l’UE fasse de même?
      Quand la Chine maintient sa devise artificiellement trop basse,les victimes sont les 1,3 milliards de consommateurs chinois,pour le bénéfice(très partiel) des activités exportatrices.
      Enfin,depuis le début de l’euro,l’UE et la zone euro sont à l’équilibre commercial,souvent même légèrement excédentaire.
      Tout ça,c’est du bullshit pour Fdesouche;malheureusement très populaire,car le libre échange est très contre-intuitif.
      Le mercantilisme,c’est de la merde,il faudrait déterrer Colbert et planter son crâne sur un pieu.

      1. @ ricardo

        Exactement
        Qd je vois tous les gens qui pronent la baisse de l’euro, c’est à dire la baisse de leur propre patrimoine, j’avoue que ça me laisse songeur.
        Et le raisonnement et inversable.
        Vouloir un smic et des « minima sociaux » c’est s’exclure soit meme du marché en faisant du protectionnisme en faveur des autres sans en retirer aucun avantage puisque les non-employés ne nagent pas spécifiquement dans le bonheur.

  5. e trouve extraordinaire que dans un pays ou la préoccupation principal des français est l’emplois on encense free mobile .
    Xavier Niel pratique le dumping social .
    Pour lui pas d’embauche d’ingénieur français 80 % de son personnel au maghreb.
    Oui les autres opérateurs ont sans doute exagéré mais eux sont créateur d’emplois a l’instar de Bouygues qui a ouvert un centre de développement a Nantes et pas en inde.
    Perso je trouve logique que les opérateurs historique s’alignent et je vais rester chez eux car je souhaite que mes enfants trouve du travail en France et ne se retrouve pas cantonné a touché le SMIC quand on voit un Xavier Niel qui s’affiche 8 éme fortune de france .
    Ford disait si je veux que mes employés achète mes voitures il faut que je les paye en conséquence .
    Faire du low cost en ayant une personne qui rafle la mise c’est facile quand on cantonne son personnel a être payé une misère

    1. Oh le beau sophisme! Tu crois que l’agent économisé ainsi par les Français « disparaît » comme par magie? Qu’il s’évapore? Ou bien qu’il est ré-investi (consommation/épargne/investissement) dans l’économie?
      Obtenir plus de richesse en consommant mions re ressources (humaines ou autres) est TOUJOURS un gain net pour l’ensemble de la société, bien que certains y perdent (les pôôôvres Orange, Bouygues et consors, qui nous ont enfilé pendant des années… Qui au passage se mettent à baisser leur tarif, je me demande bien ce qui les empêchait de le faire auparavant…).

      Bastiat, revient! Les même sophismes sont toujours là 150 ans après, malgré tes efforts!

    2. Sans débattre du fond même si je ne suis pas du tout d’accord avec ce que vous dites, je trouve drole que Montebourg encense un bon gros capitaliste qui applique toutes les méthodes d’un capitaliste (avec un certain génie d’ailleurs) , pour l’unique raison qu’il dit etre de gauche :))

      Les politiciens ont bien compris cela : DSK roule en Porsche pour se rendre Place de Vosges mais est adoubé par la gauche car il est dans leur camp. Sarko fait une politique socialo-marxiste mais tous les electeurs « de droite » vont voter pour lui car il dit qu’il est de droite.

      Personne ne regarde le fond des choses, seule l’étiquette à de l’importance :) Dans les affaires comme en politique, l’habit fait le moine.

  6. Cet article est débile. Free a fait exploser un cartel franco-français qui n’a rien à voir avec le libre-échange ni avec la mondialisation… Etre opposé au libre-échangisme n’est pas être contre la concurrence, mais contre la concurrence déloyale et ceux qui prônent l’abandon de toute protection contre les différentes formes de dumping.

    1. « concurrence déloyale » « dumping social »
      Quel ramassis de conneries !

      Pour qu’un consommateur ait le choix, il faut que les produits qui lui sont proposés, aient des caractéristiques différentes (prix, solidité, image de marque, etc..) Les chinois, par exemple, ont un positionnement prix attractif, mais souvent une qualité moindre.
      Chacun utilise ses armes, le mot dumping social ne veut rien dire. Il est naturel que les pays émergents utilisent l’avantage que représente le faible coût de la main d’oeuvre.
      Les protectionistes voudraient pénaliser les pays émergents d’être pauvres et d’avoir des bas salaires, on marche sur la tête.

      Les pays émergents pourraient nous reprocher le « dumping technologique », arguant que notre avance technologique constitue l’arme d’une concurrence déloyale, voire « sauvage ».

      Seuls les hommes de l’état peuvent promulguer des lois pour faire apparaître des monopoles inattaquables, qui eux pourront pratiquer une concurrence déloyale.