Free Mobile dévoile enfin ses tarifs officiels

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Logo Free MobileLe suspense s’achève enfin dans l’histoire agitée de l’arrivée de Free dans la chasse très gardée du téléphone mobile, qui a été pendant plusieurs années réservée au tiercé des opérateurs adoubés d’une licence. Cela fait maintenant plusieurs mois que l’opérateur, surtout connu pour les prix de ses abonnements internets ultra-compétitifs et assez agressifs vis-à-vis de la concurrence, laisse planer le doute sur sa grille tarifaire concernant les téléphones mobiles. On se souvient que Contrepoints avait relayé, en août dernier, une ébauche de grille qui n’est finalement pas loin de la version définitive.

C’est donc ce matin que Xavier Niel a dévoilé l’intégralité des tarifs proposés par sa société.

Cette grille propose notamment les éléments suivants :
- Les forfaits sont illimités pour l’Europe, USA et Canada et les Dom.
- Internet avec 3Go de download (et non 500Mo pour la concurrence).
- L’Offre illimitée est chiffrée à 19,99€ TTC, internet, SMS et voix, et 15,99€ pour les abonnés Free.
- Un abonnement « social » est possible pour 2€ par mois, avec 60 minutes de Voix et 60 SMS.

À noter : ces offres de lancement sont proposées aux trois premiers millions d’abonnés.

Les souscriptions pourront se faire sur mobile.free.fr.

On se surprend à se demander, à l’instar du patron de Free, pourquoi les concurrents ont, pour le moment, sagement attendu la publication officielle de ces tarifs sans chercher à diminuer les prix de leurs prestations. Si une guerre des prix ne serait probablement pas à l’avantage des gros acteurs de l’oligopole actuel, tout indique que les prix pratiqués par Free risquent bel et bien de provoquer un vaste déplacement de clientèle en faveur du nouvel entrant.

L’avenir dira si ces tarifs sont effectivement tenables sur le long terme, mais en tout cas, force est de constater que la concurrence et l’ouverture du marché à de nouveaux acteurs bénéficieront directement aux consommateurs, comme cela fut du reste exactement le cas pour Internet, pour lequel la France compte parmi les pays les plus abordables.

Laisser un commentaire

  1. Je ne suis pas d’accord sur le fait que la concurrence n’a rien fait.
    Certes, leurs gesticulations étaient pathétiques et indignes de grands groupes mais ils ont fait quelque chose:

    Ils nous ont inondé de 40 000 offres supplémentaires – ce qu’avait dénoncé Xavier Niel dans le temps comme étant un moyen de perdre le consommateur en lui donnant toujours l’impression d’avoir fait le meilleur choix possible – à grand renfort de pub avec THE slogan:

    « internet 24h/24″….
    Oui, en effet, avant internet n’était disponible que 8h par jour.
    En fait, ils jouent sur l’amalgame entre « illimité 24/24″ et « internet 24/24″.
    Ce soudain militantisme à propos d’internet et des forfaits mobiles ne pouvait être qu’une réaction par rapport à la grille de prix de free qui avait fuité ou le forfait full illimité (net, téléphone, sms) était à 29/mois.

    Je sais pas si ca a marché, et si oui, combien de pigeons ils ont réussi à prendre, mais clairement, pour moi ca ne confirme qu’une chose: qu’ils se foutent bien de notre gueule (« internet 24/24″ sérieusement!).

    Je me fais donc l’avocat de césar, afin qu’on lui rende ce qui lui revient de droit: OUI, les 3 salopards ont fait quelque chose: ils n’ont fait que renforcer une conviction déjà inébranlable: free, me voici!

    1. Les salopards sont-ils ceux qui, certes, profitent d’une situation avantageuse, mais dont ils ne sont pas responsables?
      Les salopards, ne sont-ils pas aussi et avant tout ceux qui ont vendu ce qui ne leur appartenait pas mais dont ils se sont arrogés la propriété?
      Je parle bien sûr des bandes de fréquence électromagnétiques, dont ils laissent l’usage aux opérateurs dans leur grande magnanimité — et contre plusieurs centaines de millions…

      1. Il y a du vrai dans ce que tu dis.
        A cet argument recopié sur facebook, un communiste m’a répondu « nique les oligopoles dont est truffé le marché, l’anarchie vaincra ».

        Puisse-t-il dire vrai

  2. « L’avenir dira si ces tarifs sont effectivement tenables sur le long terme »
    La réponse est dans l’article lui-même:
    « A noter : ces offres de lancement sont proposées aux trois premiers millions d’abonnés. »

    OFFRES DE LANCEMENT …
    Donc à voir pour la suite.

    De toute manières moi je suis abonné Free internet…