Crédibilité, présidentialité, humanité : François Hollande et la rhétorique du vide

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

« Crédibilité, présidentialité, humanité ! » Les mots sont lâchés par François Hollande… pour la postérité ?

Comment occuper l’opinion en la faisant gloser, buzzer, blablater et surtout en lui évitant de parler des sujets de fond ? Il suffit de lancer quelques mots soigneusement choisis avec d’onéreux conseillers de campagne. Efficacité !

Il faut du mot suffisamment long mais pas trop de complexité ! Le votant potentiel doit le recevoir distinctement de la voix médiatique sacrée et le prononcer très facilement, qui à la machine à café, qui lors d’une discussion de repas de famille ou de comptoir. Répétitivité !

Et « Pschiiiiit », c’est plié. Vous pouvez être sûr que le lendemain, dès 7h du matin la cohorte de hauts spécialistes politico-médiatiques va se lancer dans les plus fines analyses. Explicabilité !

Certains vous feront même l’affront d’un cours d’étymologie ou vous expliqueront le néologisme parfois choisi, en rappelant au passage ce que veut dire néologisme, bande d’ignares. Éducabilité !

« Crédibilité, présidentialité, humanité », ça fleure bon la baseline publicitaire du produit Hollande. Ça n’explique pas comment ce dernier réduira durablement une dette française colossale et cancérigène alors qu’il ne donne aucun gage de réduction réelle de la dépense, comme tout bon socialiste prompt à taxer plus vite que Sarkozy, ce qui est un exploit, avouons le. Compétitivité !

En agrémentant également son discours d’envolées vibrantes sur son terroir corrézien, de classiques attaques sur les mesurettes UMP et d’ambition cinématographique pour être l’acteur d’une « super production » (sic), François Hollande n’a donc rien fait de moins que de lancer un nonosse de plus sur lequel vont se jeter les journalistes d’astreinte sans jamais s’attaquer à la moelle. Continuité !

Je sais que la comparaison en fera aboyer plus d’un, mais après l’anniversaire de la mort de Mitterrand, propriétaire de cette image canine et friand du jet de croquettes, il y a de quoi susciter une certaine… Hilarité !

 

Laisser un commentaire