Italie : premier pied dans la récession

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

L’économie italienne a commencé à se contracter dès cet été et son entrée en récession ne fait désormais plus de doutes.

Pour la première fois depuis fin 2009 et après une légère croissance de 0,3% au deuxième trimestre, la troisième économie de la zone euro, qui est empêtrée dans la crise de la dette, a accusé un repli de 0,2% du PIB au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent. En glissement annuel, le PIB a enregistré une croissance de 0,2%.

Une contraction de l’activité était attendue mais elle s’est finalement révélée plus marquée que ce que prévoyaient les économistes qui tablaient sur un recul de 0,1%. Et vu les dernières statistiques – baisse de la production industrielle et des commandes à l’industrie en octobre – l’entrée en récession, qui se caractérise par un recul du PIB pendant deux trimestres consécutifs au moins, ne fait plus de doutes. Après une légère progression du PIB de 0,6% attendue cette année, Rome table sur un repli de 0,4% en 2012 avant une faible croissance de 0,3% en 2013. Le patronat prévoit une récession beaucoup plus marquée (-1,6% en 2012).

La consommation a diminué de 0,3% au troisième trimestre et les investissements de 0,8%. De plus, l’Italie, économie très industrielle et exportatrice, subit aussi de plein fouet le ralentissement de l’économie mondiale sous le poids de la crise de la zone euro : ses exportations ont ainsi reculé de 1,6% au troisième trimestre et ses importations de 1,1%.

Laisser un commentaire