Après avoir dégradé la notation de l’Italie, Moody’s égratigne la France

Publié Par Monsieur Z, le dans Contrefout

Certes, en dégradant seulement trois crans de sa ceinture Berlusconi avait déjà passablement ébranlé l’image de son gouvernement bien avant ces petits zizis d’analystes financiers.

Mais là, blasphème et hérésie suprêmes, les maudits Moody’s s’attaquent carrément à la Sainte Trinité économique, le AAA français – Attentisme, Aveuglement, Après moi la dette.

Heureusement, le preux chevalier BAAAroin, digne descendant des gardiens du Saint GrAAAl se dit prêt à supprimer les dernières niches fiscAAAles.

Laisser un commentaire