Recensement agricole 2010 dans l’Union européenne

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Le nombre d’exploitations agricoles a diminué de 20% dans l’Union européenne entre 2003 et 2010. La superficie agricole n’a baissé toutefois que de 2%.

En 2010, l’Union comptait un peu plus de 12 millions d’exploitations agricoles pour une superficie agricole utilisée de 170 millions d’hectares. Par rapport à 2003, le nombre d’exploitations agricoles a diminué de 20% et la superficie agricole utilisée de 2%, indiquant une tendance à de plus grandes exploitations. En 2010 dans l’Union, la taille moyenne d’une exploitation était de 14 hectares, contre 12 hectares par exploitation en 2003.

Sept États membres concentrent plus de 80% des exploitations agricoles de l’Union

La Roumanie (3,9 millions d’exploitations soit 32,0% du total) comptait le plus grand nombre d’exploitations agricoles dans l’Union en 2010, suivie de l’Italie (1,6 million soit 13,5%), de la Pologne (1,5 million soit 12,5%), de l’Espagne (1,0 million en 2009 soit 8,2%), de la Grèce (0,7 million soit 5,9%), de la Hongrie (0,6 million soit 4,8%) et de la France (0,5 million soit 4,3%). Plus de 80% du nombre des exploitations agricoles de l’Union se situaient en 2010 dans ces sept États membres.

Le nombre des exploitations agricoles a diminué entre 2003 et 2010 dans tous les États membres, à l’exception de Malte et de la Suède. Les plus fortes baisses ont été observées en Estonie (-46,6%), en Bulgarie (-44,2%), en Lettonie (-34,4%) et en Pologne (-30,7%).

Sept États membres totalisent près de 75% de la superficie agricole utilisée de l’Union

En ce qui concerne la superficie agricole utilisée, la France (27,1 millions d’hectares soit 15,9% de la superficie agricole utilisée totale de l’Union) disposait de la plus grande superficie, suivie de l’Espagne (23,8 millions d’hectares en 2009 soit 14,0%), de l’Allemagne (16,7 millions d’hectares soit 9,8%), du Royaume-Uni (15,9 millions d’hectares soit 9,4%), de la Pologne (14,4 millions d’hectares soit 8,5%), de la Roumanie (13,3 millions d’hectares soit 7,8%) et de l’Italie (12,9 millions d’hectares soit 7,6%). Près des trois quarts de la superficie agricole utilisée de l’Union se situaient en 2010 dans ces sept États membres.

La superficie agricole utilisée a diminué dans dix-huit États membres entre 2003 et 2010 et augmenté dans neuf. Les plus fortes baisses ont été enregistrées à Chypre (-24,3%), en Slovaquie (-9,4% entre 2003 et 2007) et en Autriche (-8,0%) et les hausses les plus marquées en Bulgarie (+24,7%), en Lettonie (+19,9%) et en Estonie (+18,0%).

En 2010, les plus grandes exploitations se trouvaient en moyenne en République tchèque (152 hectares par exploitation), au Royaume-Uni (79 hectares), au Danemark (65 hectares), au Luxembourg (59 hectares), en Allemagne (56 hectares) et en France (53 hectares), et les plus petites à Malte (1 hectare), à Chypre et en Roumanie (3 hectares chacun), ainsi qu’en Grèce et en Slovénie (6 hectares chacun).

Laisser un commentaire