Le Smic désastreux pour le monde agricole

Publié Par Alex Korbel, le dans Agriculture, Économie générale

Suite aux déclarations de Bruno Lemaire, ministre français de l’agriculture, appelant à reformer le financement de la protection sociale du secteur agricole, l‘iFRAP souligne que :

si le ministre a amplement raison de s’alarmer de la disparition des entreprises agricoles françaises, ce n’est pas le financement de la protection sociale qui paraît devoir être mis en cause dans ce secteur, déjà très privilégié. Comme le soulignent les organisations professionnelles, c’est bien le niveau du Smic qui pose problème. L’Allemagne ne connaît pas de salaire minimum, et le Smic espagnol est à 641 euros pour 40 heures contre 1.365 euros pour 35 heures en France. La différence est donc vertigineuse. C’est à l’uniformité du Smic français, qui est particulièrement désastreuse dans le secteur agricole, qu’il faut s’attaquer.