Près d’un Français sur sept sous le seuil de pauvreté

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

En 2009, selon l’enquête Revenus fiscaux et sociaux de l’Insee, le niveau de vie médian s’élève à €19.080 annuels, soit une augmentation en euros constants de 0,4 % par rapport à 2008. Les 10% des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à €10.410 tandis que pour les 10% les plus aisées, ce niveau est d’au moins €35.840 , soit 3,4 fois plus.

Le seuil de pauvreté, qui correspond à 60% du niveau de vie médian de la population, s’établit à €954 mensuels en 2009. 13,5 % des personnes vivent en dessous de ce seuil, soit 8,2 millions de personnes. Le taux de pauvreté s’accroît de 0,5 point entre 2008 et 2009. L’augmentation du nombre de personnes pauvres peut être rapprochée de la hausse du chômage induite par la crise. Toutefois des mesures ponctuelles et la montée en charge progressive du revenu de solidarité active ont permis de limiter les effets de la crise.

En 2009, 10,1 % des actifs ayant au moins 18 ans sont pauvres, soit une augmentation de 0,6 point par rapport à 2008. Parmi les personnes occupant un emploi, ce sont les non-salariés qui sont touchés par la hausse de la pauvreté : leur taux de pauvreté passe de 15,3 % à 16,9 %.

Laisser un commentaire

    1. En même temps, la pauvreté ‘absolue’, ça n’a pas vraiment de sens : à moins d’avoir le don de se déplacer instantanément à la surface de la Terre, ce qui est en fait assez peu courant et/ou de toucher le même revenu, quelque soit l’endroit où l’on se trouve (assez peu probable)
      La mobilité pourrait être un paramètre de ce taux de pauvreté : quelqu’un de pauvre, mais avec assez de moyens pour se deplacer « pourrait » trouver un endroit où il serait ‘relativement’ moins pauvre.
      Le problème, c’est qu’outre les ‘moyens’, il y a la question de la ‘volonté’ : peu de français veulent aller vivre au Turkmenistan, quand bien même ils y seraient plus riches.

  1. vinzzz
    Vous faites allusion à une autre notion qui est la parité de pouvoir d’achat. Avec deux dollars par jour on vit moins mal en Afrique qu’en Suisse ou qu’à …Monaco.
    Et justement pour Monaco, le taux de pauvreté, s’il était calculé, mesurerait le pourcentage de la population qui gagne moins que 120.000 USD par an. http://donnees.banquemondiale.org/pays/monaco
    Bien sûr, avec 100.000 dollars par an, vous êtes considéré comme un mendiant à Monaco, mais si 30% de la population de Monaco vivait avec 100.000 dollars par an, leur taux de pauvreté serait de 30%.
    De là à dire qu’il y a 30% de pauvres à Monaco….