Accord entre Lisbonne, l’UE et le FMI

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Le Portugal a conclu mardi un accord avec l’UE et le FMI sur un programme de renflouement de trois ans et d’un montant de €78 milliards.

Le Premier ministre Socrates, confronté à des législatives anticipées le 5 juin, voit dans cet accord une victoire, estimant que ses conditions sont plus clémentes que celles imposées à Athènes et Dublin. Dans une allocution télévisée, il a précisé que les modalités de l’accord donneraient au Portugal plus de temps que ne l’avait promis le gouvernement pour remplir ses objectifs de déficit budgétaire.

José Socrates a noté que le Portugal devrait ramener son déficit budgétaire à 5,9% du PIB cette année, alors que Lisbonne visait jusque là 4,6%. Le déficit devra ensuite être ramené à 4,5% en 2012 et à 3% en 2013, au lieu de 3% et 2% précédemment projetés.

La Commission européenne, la BCE et le FMI ont discuté pendant près d’un mois avec le gouvernement portugais les modalités du renflouement. Le nouveau gouvernement qui sera issu des élections du mois prochain devra endosser les modalités du renflouement et José Socrates a dit que ce dernier ne nécessitait aucun changement dans la Constitution.

L’accord sera vraisemblablement entériné par les ministres des Finances de la zone euro lors de la réunion de l’Eurogroupe de la mi-mai, à temps pour que Lisbonne puisse honorer un remboursement obligataire de €4,9 milliards le 15 juin.

Laisser un commentaire