Note du Japon menacée

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Standard & Poor’s a abaissé la perspective de la note AA- de la dette japonaise de « stable » à « négative ». Cet avertissement signifie que l’agence pourrait abaisser la note de la dette à long terme de la troisième économie mondiale dans les deux ans à venir, en raison des coûts élevés de la reconstruction, qui vont encore alourdir sa dette.

Pour S&P, les coûts de la reconstruction s’échelonneront entre €167 et €417 milliards, avec une prévision moyenne de €250 milliards. S&P a déjà abaissé la perspective de la dette des États-Unis à « négative ».

Le déficit budgétaire japonais, estimé à 9,1% pour 2010, continuerait ainsi de dépasserait les 8% jusqu’en 2014 et non jusqu’en 2013 comme précédemment estimé, et la dette publique totale japonaise, qui atteint environ 200% du PIB augmenterait encore, elle aussi.

S&P estime néanmoins que la croissance à long terme du Japon n’a pas été remise en cause par la catastrophe du 11 mars. L’agence souligne qu’au sujet de la dette beaucoup dépendra de la capacité du gouvernement japonais à créer un consensus politique sur la manière de prendre des mesures d’ajustement budgétaire à l’avenir.

Tokyo a annoncé une rallonge budgétaire de €33 milliards après la catastrophe du 11 mars, qui devrait être financée par des économies sur les dépenses, mais le gouvernement prévoit déjà une seconde rallonge, qui nécessitera cette fois l’émission d’obligations d’État.

Laisser un commentaire

  1. Mouais, S&P avait déjà dégradé cette note en janvier donc avant les évènements au Japon:

    http://fr.ac-markets.com/actualite-financiere/news-forex-2011-1-27.aspx

    « En pleine ouverture des marchés européens, l’agence S&P a surpris tout le monde en abaissant la note du Japon d’un cran à AA-. ….
    Au vu toutefois du taux d’épargne important des Japonais et de la faible part des obligations d’État détenues par les étrangers, il semble peu probable qu’une crise budgétaire éclate. »

    ça reste de la « bonne dette » si on peut parfois dire que de la dette est bonne ;-)

    http://www.metiseurope.eu/bonne-dette-mauvaise-dette-l-exemple-japonais_fr_70_art_28738.html