Pas de crise pour les ventes d’armes

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

Les 100 plus grands fabricants mondiaux d’armement, hors chinois, ont vendu pour $401 milliards de marchandise en 2009, la palme revenant aux États-Unis où la demande du gouvernement a été soutenue.

Par la rédaction de Contrepoints

Selon un rapport de l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm (Sipri), les ventes d’armes combinées des 100 plus importantes firmes d’armement ont augmenté de $14,8 milliards en 2009 par rapport à 2008, soit une hausse de 8% . Au cours de l’année passée, les ventes d’armes de ce Top 100 ont atteint $401 milliards dont $247 milliards (61,5%) au bénéfice de 45 sociétés basées aux États-Unis.

Les dépenses en biens et services militaires du gouvernement des États-Unis sont un facteur déterminant de l’augmentation des ventes d’armes des entreprises américaines et des entreprises d’Europe occidentale présentes sur le marché américain. Le groupe de défense américain Lockheed Martin a repris la première place au britannique BAE Systems en 2009 avec des ventes de 33,4 milliards contre 33,3 milliards. Chacun compte pour 8,3% des ventes totales.

L’Europe est représentée dans le Top 100 par 33 groupes basés dans neuf pays (Allemagne, Espagne, Finlande, France, Italie, Norvège, Royaume-Uni, Suède et Suisse) et dont les ventes cumulées se sont élevées à $120 milliards, soit 30% du total. Outre BAE Systems, 2e vendeur mondial, le groupe européen EADS se classe 7e avec $15,9 milliards (4,0%) et l’italien Finmeccanica 8e avec 13,3 milliards (3,3%).

Parmi les dix plus gros vendeurs d’armes, les sept autres sont américains : Lockheed Martin, Boeing, Northrop Grumman, General Dynamics, Raytheon, L-3 Communications et United Technologies.

Le Sipri n’a pas pris en compte la Chine car même si l’on sait que plusieurs fabricants d’armes chinois sont suffisamment importants pour figurer dans le Top 100, il est impossible de les y inclure en raison d’un manque de données comparables et suffisamment précises. L’Asie est cependant représentée dans le classement par 10 groupes (4 au Japon, 3 en Inde, 2 en Corée du sud et 1 à Singapour) et le Moyen-Orient par 5 (3 en Israël, 1 au Koweït et 1 en Turquie). Ces deux régions ont totalisé $24 milliards de ventes d’armes en 2009.

Laisser un commentaire