Stagnation de l’économie espagnole

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé
L’économie espagnole a stagné au troisième trimestre, alors que le marché envisageait une légère contraction d’activité, mais l’Espagne reste à la traîne au sein de la zone euro.

Au troisième trimestre, le PIB espagnol est resté stable après une progression de 0,2% pour la période avril-juin.

En rythme annuel, le PIB espagnol a progressé de 0,2% contre une croissance de 0,1% attendue par le marché. Il s’agit de sa première croissance sur un an après sept trimestres consécutifs de contraction.

La stagnation était le mieux que l’on pouvait attendre suite au recul important dans certains secteurs tels que la construction au dernier trimestre.

Ces chiffres montrent avec insistance la divergence entre les pays du noyau de la zone euro, avec l’Allemagne dont on pense qui a enregistré une croissance de 0,75% au troisième trimestre, et la périphérie où l’Espagne continue à se battre.

L’économie espagnole est sortie de la récession au premier trimestre 2010, mais de nombreux économistes prévoient qu’elle pourrait de nouveau se contracter en fin d’année ou au début de 2011, handicapée par un chômage élevé et une demande faible des ménages.

Avec son niveau de croissance actuel, l’Espagne ne peut pas créer d’emplois. En revanche, la reprise plus forte dans le reste de la zone euro semble avoir profité aux exportations espagnoles.

Comme conséquence immédiate, la prime de risque exigée par les investisseurs pour détenir des obligations souveraines espagnoles à 10 ans plutôt que leurs équivalentes allemandes progressaient de 12 points de base, à 217.

Laisser un commentaire