Système de santé cubain à la dérive

Publié Par Contrepoints, le dans Non classé

La dictature castriste a commencé à « réduire la taille » de son système de santé, vitrine propagandistique du régime, dans le cadre de mesures visant à diminuer les dépenses de l’État socialiste en faillite.

Le régime avait, par ailleurs, également décidé la suppression de 500.000 postes dans la fonction publique d’ici la fin du premier trimestre 2011. En contrepartie, l’octroi de licences pour les travailleurs indépendants, au nombre de 144.000 actuellement, serait facilité.

Les secteurs de l’éducation et de la santé, absorbent près de 47% du budget de l’État. Alors que la qualité de ces deux secteurs s’est considérablement détériorée ces dernières années.

Laisser un commentaire

  1. On pensait que ça pouvait pas aller plus mal pour les cubains ; ben si ! Dans moins de 5 il y aura un mac do à la Havane … mais les cubains trouveront certainement le che-burger indigeste !